Les conseils vétérinaires les produits en +

Otite

QU'EST-CE QU'UNE OTITE ?

L’otite se définit comme une inflammation du revêtement cutané du conduit auditif du chien et du chat.

Le conduit auditif du chien et du chat est coudé. Il se compose d’une partie verticale et d’une partie horizontale. Cette particularité anatomique favorise l’accumulation du cérumen et du pus et explique la fréquence des otites. L’absence de drainage complique également le traitement des affections de l’oreille.

L’oreille comprend trois parties : l’oreille externe qui collecte les sons, l’oreille moyenne ou caisse tympanique qui transmet les vibrations acoustiques et l’oreille interne qui transforme les sons en influx nerveux et qui intervient dans l’équilibre. Cette distinction anatomique permet de classer les otites.

CAUSESD'UNE OTITE CHEZ LE CHAT ET LE CHIEN

1/Causes prédisposantes :

Certaines races de chiens sont prédisposées aux otites : c’est le cas des chiens à oreilles tombantes (Cocker, Teckel…), à pilosité abondante dans le conduit auditif (Caniche, Bichon …), au conduit auditif étroit (Shar-peï, Bouledogue français … ) et des chiens présentant une hyper sécrétion de cérumen (Berger Allemand, Berger Belge …).

Des baignades répétées (bains, lavages), l’humidité et la chaleur ambiantes favorisent l’inflammation, la macération voire l’infection du conduit auditif.

Lorsque les soins de l’oreille sont inadaptés ( produits de nettoyage irritants, agressivité des coton-tiges …), un traumatisme du conduit auditif peut favoriser une otite.

2/Causes déclenchantes :

a/Parasites :

L’agent parasite principal d’otite chez le chien est le chat est celui de la gale des oreilles (Otodectes Cynotis). Il représente 50 % des cas des otites chez les chats et environ 10 % chez les chiens.

b/Allergies :

La dermatite allergique est la cause la plus fréquente d’otite externe chez le chien. Bilatérale le plus souvent, l’allergie peut être alimentaire ou provoquée par des parasites (cas de la dermatite allergique à la piqure de puces ).

c/Corps étrangers :

Du fait de leurs barbules, les épillets de diverses graminées ont tendance à migrer dans l’oreille externe des chiens à oreilles tombantes.

d/Causes infectieuses :

Des champignons et levures (Pityrosporum Canis, Aspergillus Fumigatus, Candida Albicans), des bactéries (Staphylocoques, Pseudomonas, Proteus …) peuvent être des causes d’otites infectieuses.

e/Tumeurs :

Des polypes ou des kystes bénins ou malins peuvent créer une obstruction à l’origine d’une inflammation auriculaire.

SYMPTOMES DIAGNOSTIC TRAITEMENT

La plupart du temps, le chien ou le chat atteint d’otite se gratte et se secoue la tête. L’oreille est rouge, malodorante et emplie d’un cérumen abondant et épais. La peau de la face interne de l’oreille s’épaissit et devient rugueuse. Dans les otites suppurées, du pus est présent dans le conduit auditif externe et l’oreille est douloureuse. Dans le cas d’otite moyenne ou interne, le chat ou le chien peut avoir un port anormal de la tête et présente parfois des troubles de l’équilibre avec dans certains cas, des mouvements anormaux des yeux (nystagmus).

Nous vous déconseillons formellement d’essayer de traiter une otite chez votre chien ou votre chat sans l’avis de votre vétérinaire traitant. En effet, ne mettez pas de gouttes dans l’oreille de votre compagnon sans connaître l’origine exacte de son otite, car, si elle est provoquée par un épillet par exemple, vous risquez d’aggraver les lésions du conduit auditif.

Le vétérinaire procèdera à un examen attentif de l’oreille à l’aide d’un appareil spécial (otoscope), indispensable pour rechercher une présence éventuelle d’un corps étranger. L’examen du cérumen au microscope et son analyse par un laboratoire spécialisé peut être utile au diagnostic de parasites, de bactéries et de levures.

Le traitement fera tout d’abord appel à un nettoyage du conduit auditif avec des solutions physiologiques spécifiques et non irritantes.

Le traitement local des otites fait appel à des produits contenant la plupart du temps une association de plusieurs principes actifs (corticoïdes, antibiotiques, antifongiques, antiparasitaires ).

Le traitement pourra être également général (antibiotiques, antiinflammatoires ) ou dans de rares cas chirurgical ( la Zepp est une intervention du conduit auditif qui consiste à l’ouvrir pour permettre l’évacuation du pus).

PREVENTION

L’hygiène des oreilles des chiens et des chats est indispensable dans la prévention des otites. Une inspection hebdomadaire est conseillée, surtout chez les races à oreilles tombantes (Cocker…). Pour assurer une bonne aération du conduit auditif, enlevez régulièrement les poils qui l’obstruent (Caniche) et éliminer le cérumen grâce à des produits d’hygiène spécialement conçus à cet effet. N’utilisez jamais de coton-tiges qui pourraient léser le conduit auditif.

FOCUS L'OUIE DU CHIEN ET DU CHAT

Le chien a une ouïe très développée.Son oreille est sensible aux ultrasons de fréquence très élevée (35kHz) imperceptibles à l’oreille humaine. Il reconnaît facilement les bruits de voiture, en particulier celle de son maître, les pas et la voix de certaines personnes.

Chez le chat, l’ouïe est après la vision le sens le plus important et contribue à en faire un chasseur redoutable. Ses capacités auditives, supérieures à celles du chien, lui permettent de percevoir des ultrasons dont la fréquence dépasse 40kHz et de localiser le lieu d’émission d’un bruit avec une étonnante précision.

Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Régimes Alimentaires
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Tranche d'âge
29 article(s)
par page