Les conseils vétérinaires les produits en +

Ictères

QU’EST-CE QUE L’ICTERE CHEZ LE CHIEN ET LE CHAT ?

Appelé également jaunisse, l’ictère du chien et du chat est une coloration jaune plus ou moins intense de la peau et des muqueuses due à l’accumulation de bilirubine dans le sang et les tissus et accompagnée le plus souvent d’une coloration importante des urines.

L’ictère est toujours le signe d’une maladie grave.

CAUSES DES ICTERES

1/Rappels métaboliques :

Au terme de leur vie, les globules rouges (hématies) sont détruits dans la rate, le foie ou la moelle épinière et l’hémoglobine libérée est transformée en bilirubine non conjuguée (BNC).La BNC seule est insoluble dans le plasma. Liée à une sérum-albumine,elle est transportée dans la circulation jusqu’au foie. Après conjugaison, elle devient hydrosoluble (Bilirubine conjuguée BC) et se déverse dans la bile. L’ictère survient lorsqu’il y a un déséquilibre entre la production de bilirubine non conjuguée et l’excrétion biliaire de bilirubine conjuguée.

L’ictère peut être :

  • Pré hépatique : Il résulte de l’apport accru de bilirubine non conjuguée provenant d’une destruction massive de globules rouges et dépassant les capacités du foie à l’absorber.
  • Hépatique : Mauvais fonctionnement du foie ou stase de la bile dans les canaux biliaires du foie.
  • Post hépatique : Il est dû à une obstruction des voies biliaires en dehors du foie.

2/Cause principales des ictères :

  • Origine vasculaire : Insuffisance cardiaque globale
  • Origine infectieuse : Bactériennes (Leptospirose du chien, Entérobactéries), virale (PIF :Péritonite Infectieuse Féline et Felv chez le chat et Hépatite de Rubarth chez le chien), septicémie
  • Origine métabolique : Diabète sucré du chien et du chat, tumeurs et cirrhose hépatique, inflammation chronique occlusive de la vésicule biliaire, pancréatite, lipidose hépatique(chat).
  • Origine toxique ou médicamenteuse

SYMPTOMES DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES ICTERES

Si votre animal présente un ictère, visible par la coloration jaune franc de sa peau et de ses muqueuses, conduisez le immédiatement chez votre vétérinaire. Les symptômes dominants de l’ictère du chien et du chat sont un mauvais état général, des troubles digestifs divers (selles parfois décolorées à aspect pâteux), un amaigrissement, des urines très foncées …

Seuls des examens sanguins permettent de poser un diagnostic précis de l’affection (bilan biochimique et hématologique, sérologie Felv/fiv chez le chat...). L’ictère est visible cliniquement lorsque le taux de bilirubine dépasse 20mg/l (valeur normale de 1 à 6 mg/l).

En plus des traitements spécifiques de l’affection causale et de l’insuffisance hépatique associée, votre vétérinaire pourra prescrire à votre chien ou à votre chat ictérique des modificateurs de la sécrétion biliaire, des antibiotiques pour éviter les risques d’infection bactérienne secondaire, des antiinflammatoires stéroïdiens (corticoïdes).

PREVENTION

Bien qu’il soit parfois difficile de prévenir les ictères chez le chien ou le chat, nous vous conseillons de bien les protéger contre certaines maladies pouvant provoquer ce symptôme (Leptospirose et hépatite de Rubarth chez le chien, Felv chez le chat) et dont il existe un vaccin préventif.

De plus, une alimentation équilibrée, de qualité et choisie en fonction de la race, de l’activité, de l’âge et du statut physiologique (stérilisé ou entier) de votre chien ou de votre chat permet de leur garantir une bonne santé en prévenant notamment une insuffisance hépatique, souvent à l’origine d’ictère.

Fermer
Lire plus

Il n'y a aucun produits correspondant à votre sélection