Les conseils vétérinaires les produits en +
Une question sur votre animal ? Contactez noTre équipe de vétérinaires expérimentés !En savoir +

Tartre dentaire

QU'EST-CE QUE LE TARTRE CHEZ LE CHIEN ET LE CHAT ?

La plaque dentaire, composée de débris alimentaires et de bactéries, apparaît à la jonction de la gencive et de la dent sous la forme d’un dépôt grisâtre. Au fur et à mesure, cette fine pellicule sans cellules va s’imperméabiliser par l’ajout d’une sorte de colle (matrice intercellulaire) à base d’eau et de polysaccharides.

A partir de 2-3 ans, la minéralisation de cette plaque, grâce à l’action des sels de calcium, du sodium, du chlore … présents dans la salive, entraîne un dépôt de tartre.

CAUSES DU TARTRE DENTAIRE CHEZ LE CHAT ET LE CHIEN

D’une manière générale, le tartre provient de l’accumulation de la plaque dentaire sur les dents de nos chiens et de nos chats. Il est ainsi en général le résultat d’une mauvaise hygiène bucco-dentaire.

Les petites et moyennes races de chiens semblent avoir des prédispositions génétiques à la formation de tartre ( Shi-Tzu, Cocker, Yorkshire Terrier, Caniche, Pékinois, Chihuahua et toutes les races naines). Il existe malgré tout une variation individuelle car certains chiens de grandes races peuvent aussi être atteints.

Le pH ainsi que les teneurs en calcium et en magnésium de la salive, qui peuvent varier selon chaque individu, ont une influence sur la formation de tartre chez le chien et le chat.

Les chiens et les chats âgés, dont l’hygiène bucco-dentaire aurait été négligée durant leur vie, sont prédisposés.

L’alimentation humide, beaucoup moins mastiquée, favorise l’apparition du tartre, la mastication n’exerçant plus d’effet mécanique abrasif. D’ailleurs, toute cause limitant la mastication (comme l’arthrose de la mâchoire) augmente la probabilité que le tartre se forme.

Les maladies buccales (gingivite, tumeurs …) sont des facteurs favorisants.

SYMPTOMES DIAGNOSTIC TRAITEMENT

Le tartre ayant tendance à s’infiltrer sous les gencives des chiens et des chats, peut favoriser l’apparition de gingivites, d’abcès et d’ulcères de la cavité buccale, pouvant conduire à un déchaussement voire à une perte de dents.

La maladie parodontale est l’affection la plus fréquente consécutive à la présence de tartre : il y a dans ce cas, destruction de l’attache de la gencive sur l’os, les dents pouvant apparaître de ce fait dénudées.

L’infection dentaire peut provoquer, dans les cas les plus graves, une endocardite ou même une septicémie, du fait de la diffusion de bactéries par voie sanguine dans l’ensemble de l’organisme des chiens et des chats.

Si vous remarquez un dépôt de tartre sur les dents de votre chien ou de votre chat, une haleine forte et désagréable (halitose), ou même des gencives rouges et sensibles, nous vous conseillons de consulter votre vétérinaire traitant qui sera à même de vous proposer un traitement adéquat. Un examen radiologique de la mâchoire peut parfois être nécessaire lorsque le tartre est localisé à un petit groupe de dents.

Le traitement médical est le plus souvent antibactérien, sur le court ou le long terme. Un traitement hygiénique pourra être instauré par le brossage régulier des dents et une adaptation de l’alimentation.

Le traitement sera plus fréquemment chirurgical( le plus souvent sous anesthésie générale), par la réalisation d’un détartrage à l’aide d’un appareil ultra-sons, suivi d’un polissage afin de lisser la surface de chaque dent pour limiter le développement ultérieur de tartre.

PREVENTION

Afin d’éviter l’apparition de tartre dentaire chez nos chiens et nos chats, plusieurs mesures peuvent être mises en place préventivement :

Réduire -
Lire +
    • Espèce
    • Régimes Alimentaires
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Tranche d'âge
37 article(s)
par page