Chargement en cours...

QU EST-CE QU'UNE METRITE OU UN PYOMETRE CHEZ LA CHATTE ET LA CHIENNE ?

Une métrite (ou pyomètre) est une infection utérine grave qui évolue de façon brutale (métrite aigue) ou sur une longue période (métrite chronique) et qui se caractérise par une accumulation de pus dans l’utérus. Il concerne généralement les chattes ou les chiennes de plus de 6 ans, non stérilisées.

CAUSES D'UNE METRITE OU UN PYOMETRE CHEZ LA CHATTE ET LA CHIENNE

La métrite de la chatte et de la chienne est une pathologie le plus souvent d’origine hormonale : L’administration répétée de pilules contraceptives, de traitements visant à interrompre les chaleurs ou utilisés pour provoquer un avortement sont des facteurs favorisants l’apparition d’un pyomètre.

La persistance des enveloppes fœtales (placenta) après une mise bas, un avortement ou une hémorragie utérine peuvent déclencher une métrite.

L’âge de la chatte ou de la chienne ( après 6 ans) peut parfois intervenir dans le déclenchement de métrite.

SYMPTOMES DIAGNOSTIC TRAITEMENT

Les symptômes cliniques du pyomètre dépendent de l’ouverture du col de l’utérus (métrite à col fermé ou ouvert), de la présence ou non d’une infection bactérienne, de la durée de l’affection et de la sévérité des complications extra-génitales (insuffisance rénale, hépatiques, cardiaques).

La chienne ou la chatte présentant un pyomètre est abattue, ne mange plus et est le plus souvent fiévreuse (température de plus de 39.5°C). Le léchage permanent de la vulve peut être à l’origine de troubles digestifs (diarrhée, vomissements).Des écoulements purulents à la base de l’appareil génital sont quasiment toujours des signes de métrite. Une insuffisance rénale aigue, suite à l’infection bactérienne, s’accompagne souvent de polyuro-polydypsie et de troubles digestifs.

Chez la femelle allaitante, l’atteinte de l’état général et la perte d’appétit peut entraîner une diminution importante de la sécrétion lactée qui ne couvre plus les besoins alimentaires de chiots et ces chatons. Un allaitement artificiel devra être mis en place.

La suspicion de métrite chez la chienne et la chatte est toujours une urgence qui doit conduire les propriétaires à amener en urgence leur animal dans une clinique vétérinaire.Le diagnostic fera appel à un examen clinique général et local, à des analyses sanguines biochimiques et hématologiques, à des radiographies ou échographies.

Le traitement pourra être médical (utilisation de produits assurant la contraction de l’utérus en facilitant la vidange de son contenu, d’antibiotiques ou même de perfusions afin de rétablir l’équilibre hydro-électrique de la femelle), ou très souvent chirurgical (ovario hystérectomie : ablation des ovaires et de l’utérus).

PREVENTION

Comme nous l’avons vu précédemment, l’utilisation d’un traitement médical à but contraceptif est un facteur très favorisant dans l’apparition d’une métrite chez la chienne ou chez la chatte. La stérilisation de manière préventive est donc recommandée. Cette chirurgie pourra également limiter le risque d’apparition de tumeurs mammaires ou de lactations de pseudo gestation (« grossesses nerveuses ») chez des femelles âgées non stérilisées.

Impossible de trouver des produits correspondants à votre sélection.