Les conseils vétérinaires les produits en +

Traumatisme : fractures

QU'EST-CE QU'UNE FRACTURE CHEZ UN CHIEN OU UN CHAT ?

Par définition, une fracture chez un chien ou un chat, est une lésion osseuse qui provoque une rupture de la continuité de l’os atteint (une cassure).

Aucune fracture ne se ressemble ; elles sont toutes différentes.

Chaque fracture est caractérisée par l’animal concerné (espèce, race, poids, âge…), par l’os atteint ainsi que par la localisation de la fracture (extrémité, milieu ), la présence ou non de plaies cutanées associées (fracture ouverte) et par sa complexité (fracture simple ou plus complexe lorsque l’os est fracturé en plusieurs endroits donc fragmenté).

L’ensemble de ces éléments seront analysés par le vétérinaire traitant du chien ou du chat accidenté (ou par un vétérinaire spécialisé en chirurgie orthopédique) et lui permettront de proposer un traitement réparateur adapté.

On peut ainsi distinguer les fractures :

  • Des os longs et des doigts
  • du bassin 
  • du rachis
  • de la mâchoire.

Vous pouvez consulter sur notre site Dogteur la rubrique Intoxications-Agents physiques, onglet Accident(animal victime d’un) pour des conseils sur la conduite à tenir lorsqu’un chien ou un chat subit un accident de la voie publique.

CAUSES DES FRACTURES CHEZ LE CHIEN ET LE CHAT

Les fractures osseuses chez un chien ou un chat proviennent le plus fréquemment d’un choc dont l’intensité peut varier. Ce traumatisme peut être provoqué par un accident de la voie publique (AVP : collision avec une voiture ou un deux roues le plus souvent), une chute (canapé, fenêtre, balcon, chien ou chat tenu dans les bras de son propriétaire et qui s’en échappe), bagarres.

Plus rares, les fractures peuvent être aussi spontanées : elles peuvent être causées par une pathologie :

  • Tumeur en particulier les ostéosarcomes que l’on rencontre le plus souvent chez des chiens de grandes race, située fréquemment sur les os longs.
  • Infection osseuse (ostéomyélite) qui fragilise la structure même de l’os, plus sujet à des fractures.
  • Carence en calcium, rachitisme 

SYMPTOMES ET TRAITEMENT

La première étape à considérer lorsque l’on est en présence d’une fracture provoquée par un choc est la stabilisation médicale du chien ou du chat accidenté. En effet, l’état de choc peut avoir eu des conséquences sur les fonctions vitales de l’animal : atteinte cardiaque et pulmonaire, hémorragie, …

  • Lors de fracture des membres, le chien ou le chat ne poseront plus la patte atteinte au sol (suppression d’appui). On peut parfois entendre ou sentir des abouts osseux frottant les uns avec les autres.
  • Difficultés à se nourrir lors de fracture de la mâchoire ou de la face
  • Difficultés respiratoires lors de fracture des côtes
  • Tuméfaction et hématome parfois présents autour de la zone lésée

Une fracture est souvent très douloureuse pour le chien ou le chat accidenté. Ce dernier peut manifester des réactions de défense consécutives à la douleur ou au stress. Le propriétaire doit se protéger d’éventuelles morsures et rester très vigilent.

Il est primordial de vous rendre au plus tôt chez votre vétérinaire traitant (voire dans un service d’urgences) afin qu’il puisse rapidement commencer un traitement de l’état de choc et stabiliser les fonctions vitales.

Une fois cette première étape mise en place, le diagnostic du type de fracture peut être précisé par des radiographies, et éventuellement un scanner en cas de lésions vertébrales par exemple.

Le but d’un traitement orthopédique est de réaligner les fragments osseux en préservant la vascularisation, les muscles et la peau, et d’assurer la stabilité la structure osseuse en utilisant différents implants (vis, clous et plaques métalliques ou fixateurs externes) dont le choix sera conditionné par les caractéristiques du traumatisme mais aussi du chien ou du chat accidenté (format, taille, poids, âge …).

A la différence des humains, les plâtres sont rarement préconisés en cas de fracture, car ils nécessitent une immobilisation totale du chien ou du chat, parfois difficilement réalisable.

Des soins post-opératoires vous seront prescrits en fin d’hospitalisation de votre chien ou de votre chat afin d’éviter des complications (infections, retard de cicatrisation).

La cicatrisation osseuse nécessite le plus souvent entre 4 et 12 semaines de repos. Seul un suivi radiologique permettant de s’assurer de la solidité de l’os stabilisé, déterminera le moment de reprise d’activité.

NB : Dans les cas graves de tumeur osseuse, une radiothérapie ou même une amputation du membre affecté pourra être préconisé

COMPLEMENTS ALIMENTAIRES

Votre vétérinaire pourra être amené à prescrire à votre chien ou votre chat des compléments alimentaires en post-opératoire, afin de faciliter une bonne cicatrisation osseuse :

Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Taille
    • Tranche d'âge
14 Produit(s)
par page