Les conseils vétérinaires les produits en +

Chute des poils

Il s’agit ici d’une perte de poils anormale, par plaques plus ou moins grandes. On parle « dépilations » ou «d’alopécie » pour désigner ce problème dermatologique où le poil apparait clairsemé ou même « mité ».

Les plaques sans poils peuvent être petites, bien circonscrites et circulaires, on dit parfois « à l’emporte-pièce » ou diffuses et parfois étendues à toute une zone, comme sur l’abdomen par exemple : on parle alors « d’alopécie extensive ».

Une perte de poils est en réalité un symptôme qui peut correspondre à des maladies différentes.

  • Il y a des alopécies dites « vraies » quand la peau est normale et que la chute vient d’une maladie du poil ;
  • Ou des « pseudo-alopécies » qui sont en réalité des alopécies secondaires à une atteinte de la peau ou de l’organisme ayant (notamment) la perte de poils comme conséquence

Les causes possibles sont très nombreuses : de la simple mue, à l’automne et au printemps, jusqu’aux maladies comme les allergies aux piqûres de puce, la teigne, la gale, les intolérances alimentaires ou certaines maladies auto-immunes…

Que faire face à une perte de poils ?

Tout d’abord, il faut faire examiner votre animal car en dehors des périodes de mue, il faut savoir de quoi il retourne : on ne met pas n’importe quoi sur une lésion, même sans rougeur c’est-à-dire non inflammatoire !

Votre vétérinaire va procéder par élimination, regarder la peau, faire des « raclages » et des « scotch tests » ; des analyses de sang si besoin…certains vous diront que l’alopécie est forcément « psychogène » s’ils ne trouvent rien de probant, c’est-à-dire liée un à problème de stress ou « comportementale ». Chaque cause nécessite un traitement précis et adapté. 

En dehors des cas de teigne ou de gale, qui provoquent l’alopécie, elle n’est pas contagieuse !

Attention, en cas de teigne, la maladie est très contagieuse pour l’être humain et provoque des lésions partout sur le corps, dites « circinées » (rondes) et très irritantes, consultez sans attendre dans ce cas. 

Que faire à la maison face à une perte de poils ?

Un brossage soigné dans le cas d’une mue saisonnière

Vérifier si votre animal est bien protégé contre les parasites externes

Et si l’on n’a pas trouvé de cause, une alopécie liée à un état anxieux est possible, en général secondaire à un léchage dit « substitutif » (comme pour quelqu’un qui se ronge les ongles). Dans cette hypothèse, il est possible d’utiliser des produits anti-stress qui ne peut que faire du bien, si la chute de poids ou le léchage associé continuent à s’aggraver, il vaut alors mieux consulter un vétérinaire comportementaliste pour ne pas laisser votre animal avec un éventuel état anxieux

Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Taille
    • Tranche d'âge
50 Produit(s)
par page