Les conseils vétérinaires les produits en +

Gales et pseudogales

Les gales sont des maladies de la peau causées par des parasites microscopiques, des acariens, qui se développent dans l’épaisseur de la peau de nos animaux domestiques soit sur le corps (gale du corps) soit dans les oreilles (gale des oreilles).

La cause de ces gales des acariens, un acarien spécifique pour chaque espèce :

  • Sarcoptes scabiei canis est l’acarien responsable de la gale du corps du chienet exceptionnellement celui de la gale du corps du chat, on parle de gale sarcoptique.
  • Notoedres cati est l’acarien responsable de la gale du corps du chat, on parle de gale notoedrique.
  • Otodectes cynotis est l’acarien responsable de la gale des oreilles du chien ou du chat

Les gales sont transmissibles d’une espèce à l’autre, et notamment à l’homme même si l’acarien ne survit pas longtemps sur une autre espèce que celle qu’il parasite habituellement.

La contamination se fait par contact direct ou au contact des affaires de votre animal (couchage, couverture, brosse…). Les gales du corps ou des oreilles s’observent notamment sur des animaux vivant en groupe, à l’extérieur, et sur les chiens de chasse.

Les contacts avec les renards sont une source importante de contamination pour la gale sarcoptique et elle est également transmise par la mère à ses petits .

  • Sarcoptes scabiei equi l’acarien responsable de la maladie chez le cheval,
  • Sarcoptes scabiei hominis, celui de la gale chez l’homme…

Quels sont les signes de la Gale chez le chien et le chat ?

Les acariens femelles creusent des tunnels dans la peau où elles pondent leurs œufs et se nourrissent des cellules de l’épiderme. Les œufs éclosent en 3 à 5 jours. Elles provoquent ainsi des lésions et une réaction inflammatoire ainsi que du prurit (démangeaisons). Un érythème (rougeur) des croutes apparaissent. Après contamination les signes apparaissent en trois à six semaines.

La gale du corps

Chez le chien, les lésions se situent au niveau des coudes et des genoux, sur les oreilles (au bord des pavillons). La gale se traduit par une alopécie (chute de poils) l’apparition de squames et de croutes, en fonction de la gravité de l’atteinte. Les coudes et les jarrets sont les zones les plus fréquemment atteintes.

Chez le chat, la gale notoédrique est assez rare, même si elle est plus fréquente que la gale sarcoptique ; elle atteint surtout la tête : on observe des croutes sur la face, le cou, le bord des pavillons des oreilles. Elle se traduit par une alopécie également, l’apparition de croutes importantes et un fort prurit.  Elle peut ressembler à d’autres maladies de peau qui atteigne nt aussi la tête (teigne, allergies etc), il est donc important de consulter votre vétérinaire pour mettre en place un traitement adapté.

La gale des oreilles

Elle est appelée aussi otacariose ou otodectose.

Elle se traduit chez le chien ou le chat par des sécrétions brunes à noires dans le conduit auditif, accompagnées de fortes démangeaisons puis de croutes liées au prurit.

Quels sont les traitements possibles en cas de Gale chez le chat et le chien ?

Pour la gale du corps

  • Chez le chien, les traitements peuvent être locaux ou systémiques (en général sous forme de pipettes -spot on comme par exemple l’Advocate chien) en fonction du niveau d’atteinte.

Les applications cutanées sont généralement effectuées pendant trois semaines au moins. La maladie disparait après deux à quatre semaines de traitement.

Il faut également nettoyer l’environnement du chien atteint et effectuer un traitement à titre préventif sur les autres chiens de la maison.

La prévention repose sur de bonnes mesures d’hygiène des locaux ou de la maison et l’utilisation d’antiparasitaires régulièrement notamment pour les chiens de meute, d’élevage et de chasse.

  • Chez le chat, pour la gale du corps, on procédera comme chez le chien, avec l’application de spot -on spécialement dédiés aux chats comme l’Advocate chat

Pour la gale des oreilles

Le traitement consiste à

  • donner des antiparasitaires pour l’ensemble du corps, généralement des pipettes-spot on comme Advocate (chien ou chat en fonction de l’espèce), pour tuer les otodectes.
  • nettoyer correctement les oreilles avec un nettoyant adapté, gras qui « noie » le parasite et décolle les secrétions, au départ tous les jours puis une à deux fois par semaine
  • des médicaments antiinflammatoires peuvent également être prescrits pour traiter l’inflammation liée au grattage

La durée du traitement doit être scrupuleusement respectée pour éviter une possible de réinfestation. Il existe en effet des porteurs « sains » c’est-à-dire qui peut propager le parasite sans montrer de signes de maladie et des animaux guéris encore porteurs

Dans le cadre des meutes ou de l’élevage, il faut traiter l’ensemble des animaux.

Les pseudo-gales chez le chat et le chien

Les pseudo-gales sont des maladies de la peau également causées par d’autres acariens (ni des sarcoptes, ni des notoedres, ni des otodectes) et qui ont l’apparence de gales.

Il s’agit de la trombiculose, la cheylétiellose et de la dermite à Dermanyssus gallinae

La Trombiculose

Il s’agit d’une dermatose saisonnière, causée les larves d'un acarien appelé aoutat, le Trombicula autumnalis. Les larves sont hématophages (se nourrissent de sang) et histophages ( se nourrissent des tissus de leur hôte).

Les signes : Elle apparait sous forme de petites lésions très prurigineuses (qui démangent) recouvertes de petits amas de granulés oranges sur le bord des oreilles, le cou, entre les doigts, dans les plis de l'aine.

La Cheylétiellose

C’est une maladie de la peau créée par un autre acarien, Cheyletiella yasguri chez le chien, Cheyletiella blakei pour le chat.

Signes : cette maladie qui ressemble à une gale apparait sous forme de squames au niveau du dos et des lombaires, accompagnés de démangeaisons très importantes puis d’alopécie (perte de poils dans les zones touchées)

La Dermatite à Dermanyssus gallinae

Cette maladie est encore une maladie de la peau, causée par un acarien également, Dermanyssus gallinae, qui parasite généralement Les oiseaux et notamment les poules.

Les signes : la maladie ressemble à une gale associant un érythème (rougeurs) avec des papules, et un fort prurit, généralement chez les chiens vivant proche de poulaillers.

Le traitement des pseudo-gales

Le traitement de la trombiculose commence par le brossage des amas orangés, puis pour toutes les pseudogales, on applique des lotions émollientes et antiseptiques au niveau des lésions. Des médicaments antiinflammatoires sont parfois également prescrits pour apaiser le prurit, en fonction de la sévérité de l’atteinte.

A défaut d’éloigner vos animaux des volailles pour leur éviter la contamination par des Dermanyssus, il est difficile d’éviter des contaminations par Trumbicula ou Cheyletielle mais un examen soigneux de votre animal ainsi que le respect des programmes antiparasitaires est un premier point.

Pour tous les cas de gale ou pseudogale, le diagnostic chez votre vétérinaire permet de choisir le traitement efficace et d’évaluer sa durée.

Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Taille
    • Tranche d'âge
42 Produit(s)
par page