Les conseils vétérinaires les produits en +

Typhus du chat : Panleucopénie Infectieuse féline

QU'EST-CE QUE LE TYPHUS DU CHAT ?

Le typhus du chat, appelé également panleucopénie infectieuse féline, est une maladie contagieuse due à un virus de la famille des Parvovirus pour laquelle il existe une vaccination préventive efficace. C’est une pathologie très grave dont le pourcentage de mortalité est très élevé en particulier chez les chatons et les chats non vaccinés vivant en communauté.

CAUSES DU TYPHUS DU CHAT

Le parvovirus (FPV) responsable de la panleucopénie féline se multiplie rapidement dans le tube digestif et la moelle osseuse du chat infecté.

Ce virus étant très contagieux et très résistant dans le milieu extérieur, la transmission se fait soit par contact direct avec des objets contaminés par les selles d’un chat infecté (gamelles, couchage, litière …) soit par contact avec des humains qui ont touché un chat malade (transport de matières fécales par les chaussures …). Le chat va ingéré le virus en faisant sa toilette ou en avalant les puces venant d’un chat contaminé.

Le parvovirus peut résister jusqu’à un an dans le milieu extérieur et les selles d’un chat malade sont infectantes jusqu’à 6 semaines après sa guérison.

SYMPTOMES DIAGNOSTIC TRAITEMENT

1/ Symptômes du Typhus du chat :

Les chatons, les chats affaiblis vivant en communauté et non vaccinés sont les plus exposés. L’incubation est de 2 à 4 jours. Le parvovirus infecte les cellules en division et les détruit.

Cela concerne particulièrement les cellules de la moelle osseuse (avec un effondrement des globules blancs) et celles de la paroi, intestinale. Le chat infecté est prostré, très abattu et perd l’appétit. Des diarrhées profuses parfois hémorragiques et des vomissements entrainent une déshydratation rapide à l’origine d’un taux de mortalité très important (90% environ chez les chats non vaccinés ).

L’atteinte de la moelle osseuse est à l’origine d’une anémie et d’une atteinte neurologique chez les chatons ( perte d’équilibre avec difficultés à se déplacer : ataxie cérébelleuse ).

Chez une chatte infectée en gestation, on constate des avortements, des mortinatalités et des anomalies de développement chez les chatons survivants.

2/ Diagnostic et traitement du Typhus du chat :

Le diagnostic est le plus souvent clinique, en particulier chez un chat jeune, non vacciné, présentant une fièvre, un abattement très marqué et une diarrhée sévère. Un effondrement du taux de globules blancs peut être observé sur un frottis sanguin ou sur un bilan hématologique. Des tests effectués sur les selles du chat peuvent aussi confirmer le diagnostic de typhus.

Le traitement vise à s’attaquer aux symptômes car il est difficile d’éradiquer le virus. Il est aléatoire et le pronostic de cette pathologie est toujours sombre. Le traitement mis en place par le vétérinaire fera appel à l’injection d’antibiotiques, d’anti-vomitifs et d’anti-diarrhéiques, une perfusion, et parfois un traitement antiviral (l’interféron), traitement onéreux et malheureusement pas toujours efficace pour assurer la guérison d’un chat malade.

PREVENTION

La meilleure prévention reste la vaccination, très efficace, qui se pratique chez les chatons, dés l’âge de 2 mois, par deux injections à un mois d’intervalle lors de primo vaccination. Le rappel est le plus souvent annuel et pratiqué pendant toute la vie du chat.

Seules des mesures sanitaires strictes (mise en quarantaine, désinfection totale du milieu avec de l’eau de Javel et des vêtements, port de gants lors de la manipulation d’animaux malades …) permettent de lutter contre ce parvovirus très résistant dans le milieu extérieur.

LE TYPHUS : VICE REDHIBITOIRE

Le typhus du chat est inscrit sur la liste des maladies visées par la loi du 22 juin 1989, sous le nom de Panleucopénie infectieuse féline, en tant que vice rédhibitoire. Cela signifie que lorsqu’un chaton, acheté en élevage ou en animalerie, qui déclarerait la maladie dans un délai de 5 jours suivant l’achat (délai de suspicion), et dont le vétérinaire confirmerait le diagnostic dans un délai de 30 jours, l’acheteur serait en droit de réclamer le remboursement de son animal.

Fermer
Lire plus

Il n'y a aucun produits correspondant à votre sélection