Les conseils vétérinaires les produits en +

Leptospirose chien

QU'EST-CE QUE LA LEPTOSPIROSE DU CHIEN ?

La leptospirose du chien est une grave maladie infectieuse due à une bactérie (Leptospira) qui se rencontre dans les eaux stagnantes et dans le sol. Pour se transmettre au chien, cette pathologie nécessite la présence d’un rongeur (en particulier le rat), qui constitue un réservoir pour la maladie : Sans être malade, il va libérer ces bactéries dans ses urines, contaminant ainsi l’environnement (lacs, rivières, mares, flaques, champs boueux …).

La leptospirose du chien est une maladie transmissible à l’Homme : C’est une zoonose pour laquelle il existe un vaccin préventif chez le chien.

CAUSES DE LA LEPTOSPIROSE DU CHIEN

La leptospirose canine est provoquée par des bactéries, les leptospires, appartenant à différentes souches : Canicola, Icterohaemorrhagiae, australis et gryptotyphosa. Les 2 dernières souches sont responsables d’environ 75 % des cas de leptospirose chez le chien. On rencontre ces bactéries principalement en milieu humide (eaux stagnantes, égouts, flaque d’eau …), environnement contaminé par les urines des rongeurs, porteurs et excréteurs de leptospires. Le chien se contamine par voie orale en buvant de l’eau souillée, par voie percutanée en se baignant dans des eaux douces infectées , ou par contact direct avec un rongeur (morsures de rat par exemple ).

Tous les chiens peuvent être atteints, quel que soit leur âge ou leur race. Les chiens vivant en milieu rural (chien de chasse notamment ) ou dans un environnement humide sont les plus exposés et l’incidence de la maladie est plus élevée à la fin de l’été et à l’automne : les leptospires peuvent survivre plusieurs mois dans le milieu extérieur et lorsque les conditions sont favorables (chaud et humide ).

SYMPTOMES DIAGNOSTIC TRAITEMENT

1/Symptômes :

Une fois ingérées par le chien, les leptospires entrent dans le sang et s’y multiplient rapidement, pouvant alors gagner différents organes dons les reins, le foie, la rate et plus rarement le système nerveux, les yeux et le tractus génital.

L’incubation de la leptospirose est généralement comprise entre 4 et 12 jours (mais parfois la maladie se déclare dans les 2 jours suivant la contamination ).

Le plus souvent, les premiers symptômes sont de la fièvre, de l’abattement, une baisse d’appétit, des douleurs musculaires ou articulaires. Apparaissent ensuite les atteintes viscérales qui peuvent revêtir essentiellement 3 formes :

2/Diagnostic :

Le diagnostic de leptospirose, réalisé par le vétérinaire, sera tout d’abord clinique : évaluation des différents symptômes, présence d’une insuffisance rénale aigue ( bilan sanguin biochimique avec recherche des valeurs de l’urée et de la créatinine) et parfois d’une insuffisance hépatique associée, état vaccinal du chien ainsi que son milieu de vie …

Une sérologie (qui consiste à mettre en évidence dans le sérum du chien des anticorps dirigés contre les différentes espèces de leptospires), ou une PCR (méthode qui consiste à mettre en évidence le matériel génétique -l’ADN- de la leptospire dans le sang ou les urines du chien ) peuvent aider à la confirmation du diagnostic de leptospirose.

3/Traitement :

Un traitement antibiotique d’un minimum d’un mois peut s’avérer efficace pour détruire les leptospires présentes dans le sang et dans les différents organes (le plus souvent par utilisation de l’association Amoxicilline-Acide clavulanique pendant 15 jours puis Doxycycline pendant 15 jours minimum).

Mais, l’atteinte rénale et hépatique, souvent irréversible, rendent le pronostic de guérison très sombre (malgré l’instauration de soins intensifs par perfusions et injections ). On estime qu’un chien a environ une chance su deux de guérir de sa leptospirose.

PREVENTION

La meilleure prévention contre la leptospirose canine reste la vaccination qui permet aux chiens d’être protégés contre les différentes souches de bactéries. A ce sujet, depuis quelques années un vaccin dit L4 protège contre les 4 groupes de leptospires (alors que le vaccin utilisé depuis des décennies n’était actif que sur 2 catégories).

La primo-vaccination se fait en deux injections à 3 ou 4 semaines d’intervalle chez les chiots de plus de 8-10 semaines, avec un rappel annuel (voire semestriel chez les chiens plus sensibles comme les chiens de chasse ou ceux vivant dans des zones humides ).

LA LEPTOSPIROSE : ZOONOSE

La leptospirose est transmissible à l’Homme, c’est donc une zoonose. D’après une étude de l’OMS en 2008, on estime entre 320000 et 500000 cas de leptospirose humaine par an dans le monde, avec une mortalité d’environ 10 %. La France métropolitaine a le taux le plus élevé en Europe.

Comme pour le chien, il s’agit d’une maladie grave pouvant se traduire par un syndrome ictéro-hémorragique.

Il faut donc prendre des précautions d’hygiène en présence d’un chien atteint de leptospirose (port de gants, désinfection des surfaces avec de l’eau de Javel, éviter le contact avec les urines, …).

Fermer
Lire plus
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Tranche d'âge
4 article(s)
par page