Les conseils vétérinaires les produits en +

Vomissements

QU'EST-CE QUE LES VOMISSEMENTS CHEZ LE CHIEN ET LE CHAT ?

Le vomissement chez le chien et le chat est un acte réflexe complexe qui se traduit par l’expulsion par la bouche du contenu gastro-intestinal.

Les différentes phases du vomissement et en particulier les puissantes contractions diaphragmatiques et abdominales permettent de le différencier de la régurgitation ( qui se caractérise par un reflux sans effort du contenu des premières voies digestives ) et de la toux émétisante.

Tous les vomissements ne sont pas identiques. Ils varient par rapport à :

  • Leur nature : aliments non digérés, suc gastrique (jaune), aliments digérés, matières fécaloïdes(ayant l’odeur et l’aspect de matières fécales lors d’occlusion intestinale…).
  • Leur moment d’apparition par rapport au repas
  • Leur fréquence.

Autant d’éléments qui constitueront une aide précieuse à votre vétérinaire en vue d’un diagnostic précis.

Tout vomissement persistant pendant plus de 24 heures doit en effet vous conduire à consulter votre vétérinaire traitant au plus tôt.

CAUSES DES VOMISSEMENTS CHEZ LE CHAT ET LE CHIEN

Les causes de vomissements du chien et du chat sont nombreuses. Ils peuvent être isolés (vomissements aigus) ou se manifester de façon continue et régulière (vomissements chroniques). Ils peuvent avoir une origine digestive (gastrointestinale) ou autres.

1/Origine gastro-intestinale :

a/Vomissements aigus :

Gastrite ou gastroentérite aigue :

  • Corps étrangers et boules de poils 
  • Aliments avariés ou souillés
  • Virus intestinaux : Parvovirus Coronavirus
  • Intoxications (détergents…)

Obstruction intestinale

b/Vomissements chroniques :

2/Autres origines :

a/Vomissements aigus :

b/Vomissements chroniques :

SYMPTOMES DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DES VOMISSEMENTS

En plus des manifestations du vomissement proprement dit (inquiétude, contractions abdominales et expulsion plus ou moins violente ), il importe d’apprécier le fréquence des rejets, s’ils sont ou non liés au repas, et si oui, le délai qui sépare l’ingestion et l’expulsion des aliments.La présence parfois de caillots de sang ou de sang en nature dans les vomissements ( hématémèse ) est toujours un signe d’urgence qui doit vous amener à consulter votre vétérinaire rapidement.

Ce dernier pourra effectuer des examens complémentaires afin d’affiner son diagnostic (Radiographies, Bilan sanguins biochimique et hématologique, Echographies …)

Bien que le traitement mis en place dépende essentiellement de la cause des vomissements, il est souvent nécessaire de mettre en place une thérapeutique symptomatique pour limiter les vomissements et éviter des déséquilibres métaboliques.

Le traitement peut être à la fois hygiénique et médical :

Mesures diététiques : Supprimez l’alimentation solide tant que les vomissements sont aigus pendant 24 heures, donnez de l’eau par petites quantités plusieurs fois dans la journée. Dans les cas les plus graves, la seule ingestion d’eau peut faire vomir le chien ou le chat. Dans ce cas, la diète peut être totale pendant une douzaine d’heures.

Réalimentez progressivement votre chien ou votre chat 24 heures après la fin des vomissements.

Votre vétérinaire saura vous prescrire des anti vomitifs adaptés et parfois également des pansements gastriques.

Cas particulier des boules de poils chez le chat :

Les boules de poils accumulées dans le système digestif du chat sont assez fréquentes et peuvent provoquer une toux, des vomissements voire même une occlusion intestinale dans les cas les plus graves.

Le chat se lèche beaucoup plus souvent que le chien d’une part pour faire sa toilette et éliminer les poils morts mais aussi pour réguler sa température en humidifiant son pelage. Sa langue possède des milliers de papilles cornées qui agissent comme un peigne dans lesquels les poils morts s’accrochent, formant ainsi des boules accumulées dans l’intestin du chat (les trichobézoards) au milieu des aliments en voie de digestion. Certains chats toussent sans raison apparente pour tenter l’expulsion de ces pelotes de poils, finalement éliminées dans les vomissements.

Pour les éviter, le premier conseil est évidemment de brosser son chat régulièrement pour éliminer les poils morts. Une alimentation riche en fibres aide à mieux les expulser ainsi que des pâtes laxatives contenant un lubrifiant intestinal (paraffine et vaseline) et du malt améliorant l’évacuation des poils avalés. Votre vétérinaire déterminera la fréquence et la durée d’administration en fonction des besoins de votre chat.

FOCUS Pourquoi les chiens ou les chats mangent et vomissent régulièrement de l’herbe ?

« Mon chien mange de l’herbe ! Il se purge ! » :

Les chiens ou les chats mangent fréquemment de l’herbe de façon plus ou moins frénétique. Avec pour conséquence quasi immédiate, l’apparition de vomissements constitués de leur dernier repas, ou un mélange (peu appétissant !) d’herbe et de bile.

Mais attention : manger de l’herbe n’a aucune action vermifuge !

 Le chien ou le chat cherche à se faire vomir en ingérant de l’herbe suite à un inconfort digestif. Rien de bien grave si ce comportement est ponctuel.Par contre trop fréquent, ce symptôme peut cacher de véritables pathologies parfois très graves.

Mieux vaut alors consulter votre vétérinaire traitant afin de prendre en charge rapidement une maladie sous-jacente.

Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Taille
    • Tranche d'âge
31 article(s)
par page