Les conseils vétérinaires les produits en +
Une question sur votre animal ? Contactez noTre équipe de vétérinaires expérimentés !En savoir +

Leishmaniose

Qu’est-ce que la Leishmaniose chez le chien ?

La leishmaniose chez le chien est une maladie grave due à un protozoaire, leishmania infectum, transmise par des sortes de petits moustiques, les phlébotomes.

Attention, cette maladie peut affecter l’homme. C’est donc une zoonose.

Il est bon de savoir qu’un chien porteur de leishmanies (malade ou non) peut transmettre indirectement la leishmaniose à son maître lorsqu’il y a des phlébotomes dans les parages. Mais la contamination directe par le chien reste exceptionnelle. Elle passe par le contact direct entre les plaies de l’animal et la peau de l’homme. Elle s’observe surtout chez les individus immunodéprimés.

Par contre, un propriétaire leishmanien a peu de risques de transmettre la maladie à son chien, même en présence de phlébotomes.

Cette maladie se trouve surtout dans le Sud de la France, le pourtour méditerranéen et l’Europe du Sud. Mais on commence à diagnostiquer cette maladie dans d’autres régions situées plus au nord (réchauffement climatique ?).

Les facteurs favorisants sont :

  • La saisonnalité : en période estivale (période d’activité maximale des phlébotomes femelles),
  • Certains moments dans la journée : en début de soirée (les phlébotomes craignent la luminosité et sortent surtout le soir),
  • Les conditions météo : en cas de vent faible ou absent (les phlébotomes sont très légers),
  • Certaines autres caractéristiques : Être près du sol, dans les banlieues pavillonnaires et la présence de murs de pierres sèches.

Quelles sont les causes de la Leishmaniose chez le chien ?

Ce petit moustique, le phlébotome, en piquant un chien malade, absorbe des parasites (Leishmania infectum) qu’il inoculera à un autre chien lors de son repas sanguin.

Le parasite se multiplie de préférence dans la moelle osseuse puis se dissémine dans tout l’organisme du chien, surtout dans la peau, les organes internes, le tube digestif, les yeux, les organes génitaux les os et les articulations.

Le temps d’incubation peut varier de 3 mois à plusieurs années.

  • Le chien est considéré comme le principal réservoir de leishmanies.
  • Le chat, les carnivores sauvage (renards) et les rongeurs (rats) peuvent aussi être porteurs de leishmanies mais en très faible quantité.

Quels sont les symptômes de la Leishmaniose chez le chien ?

Il peut être parfois difficile de diagnostiquer une leishmaniose chez le chien en raison des très nombreuses formes cliniques qu’elle peut revêtir.

Les symptômes les plus classiques sont :

  • Des lésions générales : amaigrissement progressif avec une amyotrophie des muscles de la face en particulier, hypertrophie des ganglions, diarrhée parfois hémorragique, anémie.
  • Des symptômes cutanés : perte de poils, pellicules en abondance, épaississement de la peau, allongement et déformation des ongles …
  • Des lésions oculaires : uvéïte, kératoconjonctivite bilatérale.

Le diagnostic de leishmaniose est confirmé en clinique vétérinaire, par un échantillon de sang analysé directement à l’aide de kits spécifiques ou envoyé à un laboratoire spécialisé.

Quels sont les soins en cas de Leishmaniose chez le chien ?

Le traitement d’un chien atteint de leishmaniose est long et souvent onéreux. Il repose sur la prise de médicaments par voie orale tous les jours pendant plusieurs mois et parfois même à vie, associée ou non à des injections pendant un mois.

Ce traitement spécifique peut être complété par le traitement symptomatique du chien malade (insuffisance rénale, problèmes ophtalmologiques …)

Il faut savoir que ces traitements ne sont pas dénués d’effets secondaires et que de plus, ils n’empêchent pas les rechutes, ni l’élimination du parasite de l’organisme. Les chiens malades doivent être suivis à vie.

Leishmaniose chez le chien : Focus prévention

En raison des risques de zoonose, de la gravité de la maladie et de la nécessité de contrôler les chiens atteints pendant toute leur vie, la prévention est donc essentielle.

Il existe depuis peu des vaccins contre la leishmaniose du chien. Ils diminuent les risques d’infection mais la protection n’est pas de 100%.

Il est donc essentiel de prévenir les chiens contre les piqures de phlébotomes grâce à l’aide de répulsifs insecticides spécifiques.

En effet, malgré le nombre important d’antiparasitaires mis à votre disposition, seuls ceux contenant des pyréthroïdes restent les plus utilisés tant pour leur efficacité que pour leur faible toxicité pour l’espèce canine. Ils entrainent la mort du phlébotome dans plus de 98%des cas et possèdent également une activité anti-gorgement dans 85% à 98% des cas. L’utilisation de ces antiparasitaires (ayant reçu une Autorisation de Mise sur le Marché : AMM pour les phlébotomes) permet de réduire le contact entre les phlébotomes et les chiens. Cela diminue ainsi le nombre de morsures par le phlébotome, le risque d’infection, et par conséquent la propagation de la leishmaniose au sein de la population canine.

Vous pouvez choisir entre :

  • Les colliers (imprégnés de deltaméthrine) permettent une libération lente et prolongée du principe actif, assurant une protection très efficace une semaine après la pose et pendant 5-6 mois. Il est donc recommandé de mettre le collier une à deux semaines avant votre départ en été dans les zones où la leishmaniose sévit (zones endémiques) .

SCALIBOR COLLIER PETIT ET MOYEN CHIEN 48 CM

SCALIBOR COLLIER GRAND CHIEN 65 CM

  • Les « spot-on » (ou pipettes) à base de perméthrine assurent une protection très efficace dès 24 à 48 heures . Certaines études ont montré que l’association perméthrine (65%) et Imidaclopride (15%) entrainait une diminution du nombre de morsures par les phlébotomes de plus de 90% par rapport aux chiens non traités pendant 3 semaines. Il est donc recommandé d’appliquer les spot-on toutes les 3 semaines.Haut du formulaire

Vectra 3D Chien 10 à 25 kg 3 pipettes

ADVANTIX PETIT CHIEN (4-10 KG) - 4 PIPETTES

  • Les sprays à base de perméthrine ont l’avantage d’être efficaces dès leur application. Il est recommandé de renouveler leur application toutes les 3 semaines.

DUOWIN SPRAY ANTI-PUCES 250 ML

NB IMPORTANT : Ne jamais utiliser de produits répulsifs contre les phlébotomes à base de Perméthrine chez le Chat , car ils sont très TOXIQUES pour cette espèce.

Réduire -
Lire +
    • Espèce
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Tranche d'âge
20 article(s)
par page