Les conseils vétérinaires les produits en +

Constipation

QU’EST-CE QUE LA CONSTIPATION ?

La constipation du chien et du chat est un syndrome caractérisé par l’émission raréfiée, à intervalles de plusieurs jours, parfois douloureuse, de selles desséchés et dures.

CAUSES DE CONSTIPATION DU CHIEN ET DU CHAT

Les causes de constipation chez nos chiens et chats sont nombreuses et proviennent le plus souvent d’une modification ou d’un déséquilibre dans leur alimentation.

  1. Les os(en particulier ceux de poulet, porc, lapin, agneau) : La majorité de nos chiens et chats sont friands d’os.Si certains les rongent sans qu’aucun problème digestif ne survienne, il existe toutefois des risques fréquents à ne pas négliger. Les os de poulet, de lapin, d’agneau sont très friables et sont donc susceptibles de produire des esquilles qui peuvent se planter dans la cavité buccale mais aussi dans l’œsophage, l’estomac et l’intestin de nos animaux (ceci est encore plus vrai pour les os cuits qui risquent de se fendre ou de se briser devenant alors très pointus… avec tout ce que cela peut avoir comme conséquences ).

    Certains propriétaires vous assureront peut-être qu’il n’y a aucun danger à donner de « gros » os, notamment ceux de bœuf. Nous vous le déconseillons également, car les vétérinaires sont souvent confrontés à des urgences consécutives à des os qui viennent se coincer dans le tube digestif.

    il faut également être prudents avec les os « en peau », qui peuvent être à l’origine d’une occlusion intestinale ( véritable urgence vétérinaire ), et qui doivent être donc parfaitement adaptés à la taille du chien ou du chat et à sa cavité buccale.

  2. Une alimentation déséquilibrée : La faune et la flore intestinale de nos chiens et de nos chats est très fragile.Tout changement alimentaire brusque expose nos animaux à des épisodes de diarrhées et de constipations. Lorsque vous décidez d’introduire un nouvel aliment, nous vous conseillons de faire une transition douce de quelques jours (une semaine en général) en mélangeant progressivement la nouvelle nourriture à l’ancienne.

    Une alimentation trop pauvre en fibres peut provoquer une constipation. En effet, les fibres jouent un rôle très important dans le transit intestinal car elles absorbent l’eau et augmentent ainsi le volume des selles, plus hydratées, et de ce fait plus faciles à être évacuées.

  3. L’ingestion de poils : En se léchant, les chats absorbent des poils qui, non digestibles, vont s’accumuler à l’intérieur du tube digestif (estomac et intestins) et provoquer une perturbation du transit et par conséquent une baisse d’appétit et des épisodes de vomissements et constipations.

  4. Le manque d’exercice : La sédentarité peut également perturber le système digestif de nos chiens et de nos chats. En effet, le manque d’activité physique ralentit le transit intestinal.

  5. L’obésité : Un chien ou un chat en surpoids, voire obèse, a une sangle intestinale plus faible et plus fine alors que les muscles qui la constituent ont un rôle très actif dans le péristaltisme intestinal et le processus de poussée des aliments vers leur évacuation.

  6. Le stress : Le chien est un animal « routinier » et il fait ses besoins souvent à la même heure ! Des changements dans ses habitudes et dans son environnement peuvent engendrer un stress et une anxiété à l’origine d’épisodes de constipation.

    L’inconfort de l’environnement du chat est une source de stress à ne pas négliger. Par exemple, si votre chat sort peu et que sa litière n’est pas changée de manière régulière (ou lors de changement de marque, de texture et d’odeurs de litière), il peut refuser de déféquer.

  7. Origine médicamenteuse : L’abus de pansements intestinaux et d’antidiarrhéiques donnés en auto médication, sans conseils vétérinaires, peuvent provoquer des épisodes de constipation aigue.

  8. L’engorgement des glandes anales et fistules anales : Les glandes anales sont des structures semblables à de petites poches situées sous la peau prés de l’anus du chien et du chat.Elles ont un rôle de communication entre congénères car chaque animal a une odeur de glandes anales qui lui est propre(même si elle est toujours désagréable pour le propriétaire ! ). Elles se remplissent de substances évacuées en même temps que les selles. Lorsque les glandes anales s’engorgent et ne se vident pas (sécrétions trop épaisses ou granuleuses), elles peuvent s’abcéder et provoquer une constipation.

    La fistule anale est une affection douloureuse qui se caractérise par une communication anormale entre la canal anorectal et la zone péri anale, la peau située près de l’anus.Cette pathologie, qui nécessite une consultation rapide chez le vétérinaire, peut engendrer une constipation (ou même le plus souvent, c’est la constipation elle-même qui va être à l’origine de fistules ).

  9. Hernie périnéale : La hernie périnéale est une hernie dite de faiblesse, qui provient de la dégénérescence des muscles et des tissus conjonctifs situés dans  le bassin.Plus fréquentes chez les chiens mâles (en général âgés de plus de 7 ans), elle est généralement la conséquence d’efforts de défécation occasionnés par la présence d’une hypertrophie de la prostate qui gêne l’évacuation du contenu du rectum.

  10. Augmentation du volume de la prostate : L’hypertrophie bénigne de la prostate, de part sa localisation anatomique proche des intestins, peut engendrer une constipation chronique plus fréquemment observé chez le chien âgé.

SYMPTÔMES DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DE CONSTIPATION

Les symptômes essentiels de la constipation sont bien sûr digestifs avec l’émission, le plus souvent douloureuse, de selles dures et desséchées.

Mais l’état général du chien et du chat peut s’aggraver en fonction de l’origine de la cause de la constipation (occlusion ou obstruction intestinale, perforation …). La palpation de l’abdomen de votre animal par votre vétérinaire peut confirmer le diagnostic de constipation.Des radiographies peuvent être également utiles afin d’infirmer ou de confirmer la présence de corps étranger dans le tube digestifs (os, gravier …). L’accumulation de selles (fécalomes) dans le colon (coprostase) nécessite parfois une intervention chirurgicale.

Un examen clinique approfondi est indispensable afin d’identifier la cause réelle de la constipation et d’entamer un traitement spécifique.

En plus du traitement de la cause initiale, votre vétérinaire pourra prescrire à votre chien ou à votre chat un laxatif (le plus fréquemment à base d’huile de paraffine ) pour faciliter l’évacuation des excréments en lubrifiant le contenu du gros intestin et en ramollissant les selles.

Les fibres diététiques pratiquement indigestibles (comme la cellulose) excitent la motricité intestinale, améliorent le transit digestif et facilitent la défécation. Pour prévenir la constipation chronique de votre chien ou de votre chat, votre vétérinaire peut être conduit à vous prescrire une alimentation riche en fibres, à donner seule, ou mélangée en quantités définies sa ration habituelle.

CONSTIPATION CHAT ET CHIEN : FOCUS PREVENTION

La constipation est un syndrome fréquent du chien et du chat.Il faut rester attentif et si elle se prolonge au-delà de 36 heures et que l’état général de votre animal se détériore, une visite chez votre vétérinaire s’impose.

Quelques règles simples pour éviter la constipation d’un chien ou d’un chat :

  • Eviter les os
  • Activité physique suffisante
  • Alimentation de qualité adaptée(en surveillant l’apparition d’un éventuel surpoids) et transition alimentaire douce
  • Eviter tout stress
  • Brossage régulier du pelage du chat pour éviter les boules de poils

A ce sujet, des pâtes orales à base de lubrifiant digestif peuvent être données en prévention, de façon continue pendant toute la vie du chat, 1 à 2 fois par semaine

Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Taille
    • Tranche d'âge
29 Produit(s)
par page