Les conseils vétérinaires les produits en +

Polyphagie

QU’EST-CE QUE LA POLYPHAGIE CHEZ LE CHIEN ET LE CHAT ?

La polyphagie, appelée également boulimie, se caractérise chez les chiens et les chats, par une faim excessive avec une absence de sensation de satiété.

CAUSES DE LA POLYPHAGIE DU CHIEN ET CHAT

Dans le cerveau sont présents deux centres qui contrôlent respectivement la sensation de faim et de satiété. Le centre de la satiété inhibe celui de la faim. Par conséquent, lorsque le centre de la satiété est activé, celui de faim diminue et disparaît.

Plus le taux de glucose augmente dans le sang, plus le centre de la satiété est activé et plus la sensation de faim diminue. Cette satiété est contrôlée par une hormone hypoglycémiante sécrétée par le pancréas : l’insuline.

Ainsi toute anomalie liée à la production d’insuline entraîne une non-activation du centre de la satiété par le glucose. Par conséquent, le centre de la faim n’est pas inhibé et le chien ou le chat concerné ressent une impression de faim permanente.

  1. La polyphagie primitive :Elle est la conséquence d’une lésion du centre de la satiété ou du centre de la faim. Elle peut être provoquée par des tumeurs cérébrales, traumatismes crâniens …

  2. La polyphagie secondaire :
  • Troubles du comportement : L’anxiété, le stress, l’hyperactivité … peuvent provoquer un syndrome de boulimie chez le chien et le chat.

L’anxiété peut se déclencher notamment dans un environnement surpeuplé où les relations entre congénères sont conflictuelles. On parle alors d’alimentation compétitive, c’est-à-dire que les chien ou chats concernés mangent de façon vorace en compagnie d’autres individus.

Dans la nature, le chat mange bien sûr pour satisfaire sa faim, mais aussi pour se distraire, pour le plaisir. Il doit pouvoir faire plusieurs petits repas tout au long de la journée. Le chat peut combler ces carences affectives ou son ennui en devenant boulimique.

  • Cause médicales :

La polyphagie d’un chien ou d’un chat peut être la conséquence d’un trouble métabolique sous jacent. Lors de diabète sucré, caractérisé par un défaut de sécrétion d’insuline par le pancréas, le centre de la faim est perpétuellement activé de part une hyperglycémie constante associée à une inaction du centre de la satiété.

L’hyperthyroïdie, maladie beaucoup plus fréquente chez le chat âgé que chez le chien, est provoquée le plus souvent par des nodules présents sur la glande thyroïde. La sécrétion excessive d’hormones thyroïdiennes provoque une stimulation anormale de l’organisme, entraînant polyphagie et perte de poids associés.

Certains parasites intestinaux (trichures, ténias …) prèlèvent une partie des nutriments que le chien ou le chat obtient de la nourriture. Par conséquent, ils doivent manger plus afin de compenser ces pertes.

Lors de troubles digestifs (diarrhées, syndromes de mal-absorption, …), certains chien et chats ont tendance à manger beaucoup plus suite au déficit d’enzymes digestives nécessaires à la digestion.

SYMPTOMES DE LA POLYPHAGIE

La boulimie est caractérisée par une faim excessive et une absence de satiété qui conduisent à un comportement alimentaire démesuré. Les chiens et les chats atteints de ce syndrome semblent obsédés par la nourriture, ont du mal à se contrôler et peuvent même présenter des comportements destructeurs, voire agressifs.

En cas d’affections métaboliques, d’autres symptômes peuvent compléter la polyphagie : amaigrissement, polyuro-polydypsie (augmentation de la quantité d’eau ingérée et du volume des urines émises ), diarrhée, abattement …

TRAITEMENT ET PREVENTION DE LA POLYPHAGIE

Il faut tout d’abord s’assurer que la polyphagie de votre chien ou de votre chat ne résulte pas d’une maladie qui peut être la cause de ce syndrome. Nous vous conseillons de consulter votre vétérinaire dés que votre chien ou votre chat manifeste ce trouble alimentaire, afin d’en faire un diagnostic précis et de vous aider à le traiter.

Le contrôle régulier du poids de votre chien ou de votre chat est un élément important à mettre en place, ainsi que la qualité et la quantité de nourriture ingérée ( afin qu’elle corresponde bien aux quantités préconisées par le fabricant ). La ration journalière doit être calculée et programmée à une heure précise de la journée.

Un chien ou un chat qui aura très faim aura tendance à manger son repas très rapidement. Si vous le pouvez, donnez leur des repas plus petits mais plus nombreux. Vous pouvez vous aider en utilisant des distributeurs automatiques de croquettes que vous pourrez programmer à l’avance.

Pour augmenter la sensation de satiété, on peut s’aider de gamelles dites « anti-glouton » qui permettent de contrôler la vitesse d’absorption de la nourriture. Il existe des croquettes pour chiens de très grande tailles afin que le chien soit obligé de les mâcher une par une et non de « gober » sa ration.

Les gamelles de nourriture doivent se trouver dans un endroit calme où le chien et le chat se sentent en sécurité. Evitez les lieux de passage trop fréquentés et bruyants.

Il existe également des jouets qui permettent de distribuer le repas tout au long de la journée (balle distributrice …)

Pensez également à stimuler l’organisme de votre chien et de votre chat par le biais de jeux, promenades …

Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Tranche d'âge
Articles1 à 50 sur un total de 58
Page :
  1. 1
  2. 2
par page