Les conseils vétérinaires les produits en +

Gelures

Les gelures sont des atteintes en général des extrémités des membres, mal protégées car elles sont généralement moins poilues mais aussi humides comme les oreilles, le museau, et la queue… provoquées par le froid.

Les signes de gelure chez le chien et le chat

Elles se traduisent par des lésions souvent graves : des rougeurs dues à l’inflammation, une peau froide, sèche avec des pertes de tissu cutanées possibles. Les coussinets deviennent bruns rouges et peuvent être fissurés. Votre animal peut ressentir des picotements et un engourdissement mais si l’atteinte est importante, il ne sentira plus rien à cet endroit.

La cause est un froid très important

En effet, le gel altère les tissus de la peau en perturbant la circulation sanguine (ralentie ou stoppée par une vasoconstriction) et les vaisseaux sanguins eux-mêmes sont altérés par le gel intracellulaire. La peau n’est donc plus alimentée et ses cellules se détériorent. Ainsi quelques jours après un exposition à un froid intense, les parties atteintes peuvent mourir. Votre animal peut donc perdre un doigt, l’extrémité de sa queue peut se nécroser (mort et décomposition des cellules) et tomber.

Que faire en cas de gelure chez le chien ou le chat à la maison ?

  1. Réchauffez votre animal : 
    Au retour d’une exposition à un froid intense ou au gel (balade en montagne sans protection des extrémités, températures négatives sur de longues durées) le premier soin à apporter est de réchauffer avec de l’eau tiède, ou en séchant sans frotter, c’est-à-dire en tamponnant doucement les extrémités des membres et les parties susceptibles d’avoir été atteintes.
    N’utilisez pas un sèche-cheveux directement pour réchauffer votre animal mais plutôt pour réchauffer la serviette dans laquelle vous l’envelopperez.

  2. Vérifiez la reprise de la circulation sanguine : 
    Si la circulation sanguine se rétablit, la peau va passer de froide et bleue ou blanche à rose à nouveau. 
    Si la peau reste froide et pâle, consultez en urgence votre vétérinaire. 

  3. Empêchez votre animal de se lécher : 
    Les picotements de la baisse de perfusion sanguine ou son retour peuvent amener un inconfort et le pousser à se lécher. Evitez qu’il n’aggrave les lésions par un léchage répétitif qui pourrait handicaper le processus de guérison.

  4. Faites le boire

Gelure chez le chien ou le chat : le traitement chez le vétérinaire

Le vétérinaire peut utiliser des bains tièdes à chaud (36-38°C pendant une heure voire plus) et répéter ces bains plusieurs fois. Il utilise aussi des médicaments anticoagulants, antiinflammatoires et vasodilatateurs pour redilater les vaisseaux sanguins et rétablir l’irrigation sanguine de la partie atteinte. Il peut également prescrire des antibiotiques si le risque d’infection des tissus est important (en cas de nécrose). Une oxygénothérapie peut aussi être mise en place dans des cages équipées pour des soins au gaz.

Parfois quand les dégâts sont sévère une amputation (doigt, queue…) peut être nécessaire

Comment prévenir les gelures ?

La prévention des gelures chez le chien et le chat passe par un certain nombre de mesures simples :

  1. Couper les poils des pattes : faites-lui une manucure (et pédicure) soignée pour éviter « l’effet glaçon » entre les doigts de l’eau piégée par les touffes de poils
  2. Rincer et sécher les pattes au retour des sorties
  3. Mettre des baumes protecteurs, des gels tannants et des « chaussures » protectrices (chiens) pour les sorties: les bottes de protection pour chien sont des accessoires techniques très appréciés par nos canins baroudeurs ; les baumes tannants renforcent la protection parfois un peu fine de leurs coussinets et les baumes hydratant évitent ou retardent l’impact du gel en hydratant et en isolant les pattes par un film hydrofuge.
  4. Mettre des vêtements protecteurs aux chiens fragiles : Les chiens nus, à poil clairsemé ou frileux sont à protéger par un manteau spécial hiver en plus des bottines de protection.
  5. Eviter les zones traitées au sel de déneigement qui peut bruler également, bien rincer et sécher les pattes si nécessaire.
  6. Faire des promenades moins longues ou éviter les sorties autant que possible si votre animal n’a pas de « chaussures »
  7. Surélever la niche de votre chien s’il passe une partie de son temps dehors pour isoler celle-ci du sol gelé : vous pouvez la poser sur une palette par exemple, l’important est de laisser un espace d’air par rapport au sol.
Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Tranche d'âge
43 Produit(s)
par page