Les conseils vétérinaires les produits en +

Transit digestif

QU'EST-CE QUE LE TRANSIT DIGESTIF DU CHIEN ET DU CHAT ?

Le transit digestif est défini par le passage des aliments de la cavité buccale vers l’œsophage, l’estomac, l’intestin grêle (constitué du duodénum, du jéjunum, iléon), le gros intestin (constitué du caecum, du côlon ), et enfin vers le rectum et l’anus afin d’y être éliminés sous forme de selles. Le transit digestif permet au chien et au chat de transformer les aliments ingérés en nutriments que leur corps pourra utiliser pour fonctionner et se renouveler.

CARACTERISTIQUES DU TRANSIT DIGESTIF DU CHIEN ET DU CHAT

  • 1/Le chien :

Le chien est un carnivore qui présente un tube digestif court et simple. Comme son ancêtre lointain le loup, il digère les protéines et les graisses animales qui représentent la base de son alimentation. Après des siècles de domestication, il est également capable de digérer l’amidon cuit, ce qui est le signe d’une adaptation de son système digestif à son mode de vie au contact de l’homme. Le chien dispose de 42 dents. Le volume de l’estomac varie selon la taille du chien : de 0.5 litre pour les petits formats et jusqu’à 7 litres pour les plus gros. Chez un chien de taille moyenne, l’intestin mesure environ 3 mètres.

Les aliments vont rester longtemps (de 4 à 10 heures) dans l’estomac qui va jouer un rôle de réservoir, avant de passer vers l’intestin grêle (environ 1 heure) pour finir dans le côlon. Le transit digestif du chien va donc durer de 4 à 15 heures en moyenne, selon son âge, son état de santé, et le type de nourriture ingérée. C’est pour cette raison qu’il est communément recommandé de nourrir un chien adulte 2 fois par jour (3 repas sont préconisés chez le chiot jusqu’à 3-4 mois).L’alimentation sèche met généralement plus de temps à être digérée que l’alimentation humide.Un chien adulte en bonne santé, émet des selles 2 à 3 fois par jour.

  • 2/Le chat :

Lorsqu’il mange, le chat mastique peu contrairement au chien du fait de son nombre réduit de dents (30), de leur caractéristiques (molaires non aplaties, petites incisives et canines tranchantes) et du raccourcissement de sa mâchoire. Le processus de digestion débute dans son petit estomac (environ 300 millilitres). Ce dernier est doté d’un pH très acide, utile comme moyen de prévention des infections digestives. Son intestin est plutôt court : environ 1 mètre pour l’intestin grêle et de 20 à 40 centimètres pour le gros intestin. Cette particularité anatomique, typique du chasseur de petites proies, explique pourquoi le chat doit manger fréquemment mais en petites quantités ( entre 10 jusqu’à 16 repas par jour).L’estomac du chat représente malgré tout 60% du poids total de son appareil digestif puisque celui-ci est court. Le transit digestif du chat est rapide, entre 12 et 14 heures.

PRINCIPALES MODIFICATIONS DU TRANSIT DIGESTIF DU CHIEN ET DU CHAT

Nous ne traiterons pas dans ce chapitre de tous les problèmes de digestion du chien et du chat (que vous pourrez obtenir dans les différentes rubriques de notre site), mais uniquement de celles afférents au transit digestif.

Les deux principales modifications du transit digestif sont un ralentissement (voire un arrêt) ou une accélération.

  • 1/Ralentissement du transit digestif :

Un transit digestif trop lent correspond à l’élimination de seulement 1 selle par jour. On parle alors de constipation qui se caractérise par un retard à la défécation, d’une difficulté à l’expulsion et d’une consistance anormale des selles (dures et sèches). Si la durée du transit digestif s’allonge trop, les résidus issus de l’alimentation fermentent dans les intestins, produisant alors des substances toxiques qui peuvent passer dans le sang. Ces fermentations s’accompagnent fréquemment de flatulences (émission de gaz nauséabonds).

Vous pourrez retrouver l’ensemble des causes, diagnostic, traitement et prévention de la constipation du chat et du chien dans nos rubriques consacrées à la gastro entérologie sur notre site.

Dans des cas graves, le transit digestif peut être totalement à l’arrêt : il s’agit d’une obstruction ou d’une occlusion intestinale qui nécessite une prise en charge très rapide par un vétérinaire.

  • 2/Accélération du transit digestif :

Un transit trop rapide correspond à l’élimination de plus de 4 à 5 selles par jour. Dans ce cas, les selles sont le plus souvent molles car l’eau n’a pas le temps d’être absorbée au niveau de l’intestin. Le terme de « diarrhée » est utilisé lorsque des selles trop liquides sont émises de façon trop répétitive. Un transit digestif accéléré est observé de façon fréquente chez certaines races de chiens comme le Boxer ou les races nordiques qui ont une sensibilité digestive marquée.

N’hésitez pas à consulter notre rubrique « Diarrhée du chien et du chat » sur notre site pour plus de renseignements.

PREVENTION

Quelques règles de base pour éviter des troubles du transit digestif :

  • Alimentation physiologique de qualité adaptée à l’âge et au besoin spécifique de votre chien et de votre chat (et en quantité raisonnable ! )
  • Vaccination et Vermifugation à jour (1 fois par mois jusqu’à l’âge de 6 mois chez le chiot et chaton puis 4 fois par an chez l’adulte).
  • Ne jamais donner de vrais os, véritables poisons pour le transit digestif !
Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Taille
    • Tranche d'âge
42 Produit(s)
par page