Les conseils vétérinaires les produits en +

Toux de chenil : la trachéobronchite infectieuse canine

QU EST-CE QUE LA TOUX DE CHENIL ?

La trachéobronchite infectieuse canine (appelée communément toux de chenil) est une maladie très contagieuse qui touche l’appareil respiratoire du chien.

C’est l’une des maladies infectieuses les plus répandues chez les chiens.

Dans les locaux d’élevage ou de forte concentration (refuges, pensions, …) l’épidémie se répand très rapidement et peut toucher un grand nombre de chiens.

CAUSES DE LA TOUX DE CHENIL

La toux de chenil peut être provoquée par plusieurs bactéries ou virus.

La bactérie Bordetella Bronchiseptica a un rôle essentiel dans cette trachéobronchite et s’associe fréquemment au Virus Parainfluenza canin (virus de la même famille que celui de la grippe chez l’Homme).D’ autres virus (Adenovirus canin de type 2, Coronavirus respiratoire ) et bactéries ( Mycoplasme, Pasteurelles) sont des agents infectieux respiratoires qui peuvent contaminer le chien lorsqu’une infection aux 2 autres agents cités en premier s’est installée.

Lors d’une contamination, les agents infectieux pénètrent dans le nez ou la gorge et se fixe au niveau de l’appareil respiratoire, en particulier au niveau des cellules de la muqueuse du nez, de la trachée, des bronches et des bronchioles et des cils vibratiles.

Le chien atteint devient très rapidement excréteur et donc contagieux.

La transmission des agents pathogènes se fait par contact direct entre les nez des chiens qui se reniflent ainsi que par l’intermédiaire des sécrétions émises lors d’éternuments et de toux.

Toutes les races de chiens peuvent être atteintes.Les chiots, les chiens âgés ou fragiles, et surtout ceux qui évoluent dans des collectivités (pensions, élevages, chenils, centres de dressage, expositions canines…) sont plus exposés à la toux de chenil. Le stress ou un refroidissement brutal peuvent favoriser son apparition.

SYMPTOMES DIAGNOSTIC TRAITEMENT

La trachéobronchite infectieuse canine se caractérise par des symptômes respiratoires aigus avec l’apparition d’une toux rauque et sèche sous forme de crises récurrentes,de régurgitations, de rhinite avec parfois une pharyngite et une amygdalite associées, de la fièvre et une diminution de l’état général.

Les signes cliniques débutent environ 3 à 4 jours après contamination.

L’évolution de la maladie peut être longue, de 3 à 6 semaines et peut se compliquer en pneumonie infectieuse (voire la mort dans de rares cas ) si elle n’est pas soignée.

Votre vétérinaire peut se contenter des symptômes évocateurs de la toux de chenil pour préciser son diagnostic ou rechercher l’agent causal dans les sécrétions nasales ou trachéales à l’aide d’un écouvillon.

Le traitement repose le plus souvent sur la prescription d’antibiotiques à tropisme respiratoire, d’antitussifs et parfois d’inhalations.

PREVENTION

La vaccination constitue un moyen efficace pour protéger les chiens contre la toux de chenil. Il existe des vaccins administrés par voie intranasale, d’autres par voie injectable par voie sous cutanée.

Dans les collectivités (chenils, pensions, refuges ), la vaccination des chiots et des adultes doit être associée au respect de normes d’élevage strictes :

  • Bonne aération des locaux
  • Degré d’hygrométrie voisin de 60%
  • Température moyenne de 18 à 20 °C
  • Désinfection régulière
  • Densité de population réduite
  • Isolement des nouveaux arrivants.
Fermer
Lire plus

Il n'y a aucun produits correspondant à votre sélection