Les conseils vétérinaires les produits en +

Tétanie puerpérale de la chienne

QU'EST-CE QUE LA TETANIE PUERPERALE CHEZ LA CHIENNE ?

On observe parfois, chez la chienne, en fin de gestation ou allaitante, un syndrome caractérisé par des crises convulsives et par une hypocalcémie (chute du taux de calcium sanguin).

La calcémie normale d’une chienne se situe entre 100 et 120ml/l et peut tomber à des valeurs comprises ente 40et 70mg/l lors d’une crise d’éclampsie.

CAUSES DE LA TETANIE PUERPERALE CHEZ LA CHIENNE

La crise d’éclampsie est causée par une « sur-consommation » du calcium sanguin de la chienne, calcium utilisé pour l’ossification du squelette des fœtus en fin de gestation et lors de la production de lait pendant l’allaitement.

La tétanie puerpérale de la chienne s’observe le plus souvent 3 à 4 semaines après la mise bas, quand la consommation de lait par les chiots est à son maximale mais aussi en fin de gestation.

Toutes les races de peuvent être affectées, mais les chiennes jeunes et de petites races (Caniche, Chihuahua, Pinscher nain …) ainsi que celles ayant données naissance à une portée importante seront les plus exposées.

SYMPTOMES DIAGNOSTIC TRAITEMENT

Les premiers signes cliniques se caractérisent par une agitation et une anxiété anormale de la chienne. Sa respiration s’accélère, puis on observe une faiblesse du train postérieur, avec même parfois une démarche titubante.

Plus ou moins rapidement, apparaissent des tremblements musculaires puis des convulsions constituées de contractions involontaires. Pendant cette crise, la chienne ne perd pas connaissance. La durée de la crise est très variable (de quelques minutes à plusieurs heures) avec des périodes de rémission et de paroxysme.

La chienne redevient calme de façon quasi spontanée, la guérison pouvant être définitive avec malgré tout parfois des rechutes possibles. Pour certaines chiennes, des récidives peuvent s’observer après chaque mise bas.

Le diagnostic différentiel entre la tétanie puerpérale et l’épileptie doit être fait par un vétérinaire.

La crise d’éclampsie représente une véritable urgence et le traitement mis en place par le vétérinaire doit s’effectuer au plus tôt : il consiste le plus souvent en une hospitalisation de la chienne, un apport de calcium réalisé par une ou plusieurs injections par voie intra veineuse et par la mise en place d’un allaitement artificiel des chiots.

De retour à la maison, une supplémentation en calcium et une alimentation adaptée pourra être prescrite par le vétérinaire si l’allaitement par la chienne des chiots est reprise. Dans ce cas, une alternance entre allaitement artificiel et naturel est recommandée.

PREVENTION

La prévention de la tétanie puerpérale de la chienne passe une alimentation adaptée chez la chienne en lactation et allaitante, comprenant un taux de calcium et de phosphore optimal. Il est communément conseillée de nourrir une chienne allaitante ou en fin de gestation avec un aliment de qualité destiné aux chiots.

Contrairement à certaines idées reçues, une supplémentation excessive en calcium est néfaste pendant la gestation, car elle risquerait de modifier l’équilibre du rapport phospho-calcique. Les aliments trop riches en maïs ou en riz provoquent également une diminution de l’absorption du calcium.

Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Tranche d'âge
7 article(s)
par page