Les conseils vétérinaires les produits en +

Trouble de la mise-Bas

QUELS SONT LES TROUBLES DE LA MISE BAS CHEZ LA CHIENNE ET LA CHATTE ?

La mise bas (ou parturition) d’une chienne ou d’une chatte correspond à l’ensemble des phénomènes mécaniques et physiologiques entraînant l’expulsion hors des voies génitales femelles d’un ou plusieurs fœtus.

La gestation dure environ 63 jours chez la chienne et 65 chez la chatte.

CAUSES DES TROUBLES DE LA MISE BAS CHEZ LA CHIENNE ET LA CHATTE

La dystocie représente le trouble majeur de la mise bas chez les chiennes ou les chattes : C’est une parturition laborieuse et difficile qui peut être soit due à une obstruction ( disproportion entre le diamètre pelvien et le volume du foetus), soit à un déficit fonctionnel d’expulsion (atonie utérine). Il y a dystocie lorsque la date du terme se retrouve largement dépassée, lorsque la mise bas est anormalement longue et lorsque la chienne présente des contractions utérines violentes, douloureuses et infructueuses.

  • Les dystocies par obstruction peuvent être :

- soit d’origine maternelle suite à une étroitesse de la filière pelvienne ou à une dilatation insuffisante des tissus mous.

- soit d’origine fœtale suite à un excès de volume ou à une présentation postérieure anormale. Les chiennes de races brachycéphales (Bouledogues, Carlins …) sont prédisposées à des troubles de de la mise bas, souvent causés par un volume trop important de la tête des fœtus par rapport à la taille de la filière pelvienne.

  • Les déficits par défaut fonctionnel d’expulsion des fœtus

L’utérus peut être atone (c’est-à-dire qu’il est incapable de se contracter suffisamment afin d’assurer l’expulsion des foetus) de façon primitive (sans obstruction), ou secondaire (du à une fatigue musculaire consécutive aux efforts improductifs d’expulsion ).

SYMPTOMES DIAGNOSTIC TRAITEMENT

Lorsque la mise bas semble anormale, il y a urgence d’emmener la chienne ou la chatte gestante chez un vétérinaire car une attente trop longue peut mettre en danger la vie des chiots et des chatons mais aussi de la mère.

Après 70 jours de gestation, il convient de vérifier la date exacte de la saillie et d’examiner l’état général de la chienne ou de la chatte. Le vétérinaire vérifiera la nature des écoulements vulvaires (des écoulements de couleur verdâtre sont des signes que la désinsertion placentaire a commencé) puis sera parfois amené, à l’aide de radiographies ou d’échographies, à rechercher d’éventuelles dystocies par obstruction. Une durée de plus de 4 heures entre l’expulsion de deux fœtus peut être du à une atonie utérine ou à un défaut d’expulsion par obstruction.

Le vétérinaire pourra tenter des manœuvres obstétricales manuellement ou à l’aide de forceps.

Le traitement médical peut faire appel à l’injection de produits favorisants les contractions utérines (Ocytocine) et à une perfusion de la mère (avec en particulier l’utilisation de glucose).

La chirurgie la plus fréquemment pratiquée est la césarienne chez la femelle reproductrice ou l’ovario hysterectomie (en cas de lésions utérines ou de désir de stérilisation du propriétaire).

LES DIFFERENTES ETAPES D UNE MISE BAS NORMALE

LES SIGNES PREMONITOIRES :

  • Chute de la température rectale (normalement de 38°C) de 1°C environ 24 heures avant la mise bas. Conseil : faire des mesures de la température matin et soir pendant quelques jours avant la date présumée de la parturition.
  • Les mamelles commencent à grossir vers la 4ème ou 5ème semaine de gestation. La sécrétion lactée débute quelques jours avant la mise bas.
  • Les lèvres de la vulve se tuméfient et se relâchent progressivement durant les derniers jours de la gestation.
  • La glaire cervicale (écoulement visqueux incolore) apparaît à la commissure de la vulve juste avant le travail.
  • Une chute de la progestérone sanguine est observée 24 à 36 heures avant la mise bas.

LE DEROULEMENT DE LA MISE BAS :

  • Phase préparatoire : de 6 à 12 heures avant la mise bas (parfois plus chez les femelles primipares : 1ère portée), la chienne ou la chatte paraît agitée, inquiète et présente une accélération du rythme cardiaque et respiratoire.
  • Phase d’expulsion : Les contractions s’accentuent et la femelle commence à manifester des signes de fatigue. L’expulsion complète des fœtus dure en général moins de 12 heures, mais parfois plus de 30 heures chez les primipares. La mise bas du premier petit est souvent la plus longue. L’intervalle moyen entre deux expulsions varie de 10 à 60 minutes. Certaines chattes, sans raison apparente et après la sortie des premiers chatons, interrompent leur mise bas pendant 12 à 24 heures avant de se remettre au travail.

Les chiots et les chatons naissent entourés d’une poche des eaux (sac amniotique) qui se rompt spontanément au cours du franchissement de la filière pelvienne ou que la femelle déchire an léchant le nouveau-né et en sectionnant le cordon ombilical. Le placenta est expulsé quelques minutes après le petit.

Si la mère ne s’occupe pas de ses petits, il faudra les sécher avec un serviette chaude en veillant à bien débarrasser les narines du mucus qui les encombre. Dés que le petit respire, il faudra sectionner et ligaturer à l’aide d’un fil, le cordon ombilical 2 à 3 centimètres de sa base. Les nouveaux-nés seront placés près des mamelles afin de pouvoir absorber le colostrum.

En cas de doute sur l’expulsion totale de tous les fœtus, emmenez votre chienne ou votre chatte chez votre vétérinaire : une radiographie abdominale sera fréquemment pratiquée afin de confirmer que tous les chiots ou chatons sont nés. 

Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
5 Produit(s)
par page