Les conseils vétérinaires les produits en +

Démodécie

La démodécie est une maladie parasitaire fréquente chez le jeune chien, due à un parasite, Demodex canis, normalement présent sur la peau du chien (un chien sur deux est porteur sain), du chat et de nombreux autres mammifères comme le Hamster. La prolifération anormale du Demodex, situé dans les follicules pileux (à la base du poil) et les glandes sébacées, provoque des lésions inflammatoires, une chute des poils et parfois des surinfections bactériennes qui se généralisent avec des conséquences graves et parfois mortelles (septicémie).

La démodécie est fréquente chez le chiot et le Hamster adulte, plus rare chez le chat (Demodex cati et Demodex gatoi).

De petites taches arrondies apparaissent, notamment autour des yeux, qu’il ne faut pas confondre avec des lésions de teigne, ainsi que des dépilations (pertes de poil) diffuses. C’est souvent une défaillance des défenses immunitaires qui permet à ce parasite de proliférer et à la maladie de se développer. La maladie n’est pas contagieuse pour l’homme (ce n’est pas une zoonose) ni pour les autres chiens.

Comment soigner la démodécie ?

Le vétérinaire confirme l’existence de la maladie avec un examen au microscope après un raclage cutané (avec une petite lame) voire une biopsie.

Puis en fonction du stade de la maldaie, il prescrit des pipettes (spot on) contenant de la moxidectine ou un traitement avec de l’oxime de milbémycine, ou encore l’application d’une lotion à base d’amitraze, à manier avec précaution, en raison de sa toxicité pour l’être humain.

La surinfection bactérienne est prise en charge par un traitement antibiotique ciblé, des bains des extrémités et des shampoings réguliers contenant des désinfectants.

Le traitement doit être maintenu environ 4 mois même si l ’amélioration s’obtient en trois semaines en général. Le chien sera déclaré guéri au bout d’au moins deux raclages cutanés négatifs consécutifs.

Que faire à la maison ?

Le chien ne sera jamais définitivement débarrassé des Demodex, des rechutes sont toujours possibles. Il faut donc veiller à bien soutenir le système immunitaire de son animal, notamment en le protégeant avec les vaccins contre des infections notamment virales et en lui apportant la meilleure protection antiparasitaires (ectoparasites et vers) possible.

Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Tranche d'âge
24 Produit(s)
par page