Les conseils vétérinaires les produits en +

Diarrhée

QU'EST-CE QUE LA DIARHHEE ?

La diarrhée est un syndrome caractérisé par l’augmentation de la fréquence d’émission des selles, de leur teneur en eau et de leur volume. Les diarrhées des chiens et des chats traduisent d’une inflammation de l’intestin dont les origines peuvent être très variées.

CAUSES DE LA DIARRHEE CHEZ LE CHIEN ET LE CHAT

  • Cause alimentaire : La cause la plus fréquente des diarrhées chez le chien et chez le chat est alimentaire. Quelle que soit la qualité des aliments, l’adaptation des enzymes digestifs et de la flore intestinale à une nouvelle ration demande au minimum 4 ou 5 jours.L’absence de transition alimentaire lors d’un sevrage trop rapide ou de l’introduction brutale d’une nouvelle ration alimentaire déclenchera presque toujours une diarrhée.

    La surcharge alimentaire, des aliments de mauvaises qualités, la distribution d’aliments difficiles à digérer (lait, céréales mal cuites, haricots, viande riche en tendons …) et les allergies alimentaires entraîneront également des diarrhées.

  • Infections virales : La parvovirose et la leptospirose du chien, le typhus chez du chat, sont des maladies très graves pouvant conduire à une mort rapide de l’animal. Elles se caractérisent, entre autres, par des diarrhées profuses et souvent sanguinolentes.

    D’autres virus (Maladie de Carré, Coronavirus …) peuvent provoquer également un syndrome diarrhéique.

  • Parasitisme intestinal : L’intestin des chiens et des chats peut être parasité par des vers (ascaris, ankylostomes, trichures, dipylidium …) et des protozoaires (coccidies, Giardia …), qui, non éradiqués, peuvent être à l’origine de troubles digestifs et en particulier de diarrhées.Dans les cas extrêmes, ces parasites peuvent menacer la vie des chiens et des chats non ou mal vermifugés, en provoquant des perforations ou des invaginations intestinales, des carences…

  • Infections bactériennes : Le tube digestif de nos chiens et chats contient un grand nombre de bactéries bénéfiques qui ont un effet dit « barrière », c’est-à-dire qu’elles empêchent la colonisation de l’intestin par des « mauvaises bactéries ». Les bactéries pathogènes (Salmonelles, Campylobacter, Escherichia coli, …) ont la particularité de s’attacher aux cellules de l’intestin, de secréter des toxines et de provoquer l’apparition de diarrhées profuses.

  • Maladies immunitaires :Elles provoquent des infiltrations de l’intestin par différentes cellules(globules blancs) : colite ou entérite éosinophilique, lymphoplasmocytaire …
  • Insuffisance pancréatique exocrine(syndrome de malabsorption-malassimilation) :Elle est due à un déficit en suc pancréatique, et est particulièrement fréquente chez le Berger allemand jeune. Cette maladie provoque un amaigrissement considérable malgré un appétit augmenté et se caractérise par l’émission de selles volumineuses, décolorées (couleur mastic) d’aspect « bouseux », et parfois par de véritables diarrhées jaunâtres et très liquides.

  • Causes extra-digestives : Insuffisance rénale et hépatique, péritonite, ascite (liquide dans la cavité abdominale).

  • Tumeurs digestives : Le lymphome digestif en particulier est à l’origine de diarrhées chroniques le plus souvent hémorragiques.

  • Stress : Le stress du chien et du chat provoque des modifications du transit et des sécrétions digestives qui peuvent être à l’origine de diarrhées.

SYMPTOMES DIAGNOSTIC ET TRAITEMENTS DES DIARRHEES CHEZ LE CHIEN ET CHAT

Les symptômes de la diarrhée du chien et du chat varient suivant la durée d’évolution (aigue ou chronique) et suivant l’origine des troubles (intestin grêle ou gros intestin).

La diarrhée chronique persiste généralement depuis plus d’un mois, soit de façon continue (diarrhée chronique vraie) soit de façon récidivante. Le retentissement sur l’état général, la fréquence des défécations, l’aspect des selles, la présence ou non de sang ainsi que le volume des selles permettent de différencier les diarrhées de l’intestin grêle de celles du gros intestin.

Si la diarrhée de votre chien et de votre chat persiste plus de 24 heures, nous vous conseillons d’aller consulter votre vétérinaire afin qu’il puisse en trouver l’origine et prendre les mesures nécessaires à leur guérison. La recherche de l’agent causal est parfois délicate et nécessite parfois la réalisation d’examens complémentaires : Coproculture (mise en évidence de parasites ou de leurs œufs, de bactéries), tests sanguins (identification de virus ).Si l’état général du chien et du chat atteint de diarrhée est fortement dégradé, un bilan sanguin biochimique et hématologique permet d’adapter le traitement. Une diarrhée profuse et persistante depuis plus de 24 heures doivent amener à consulter le vétérinaire au plus tôt afin d’éviter une déshydratation qui pourrait avoir une incidence grave sur les organes (reins, cœurs) du chien ou du chat déjà affaibli.

Le traitement d’une diarrhée chez le chien ou le chat doit remplir 3 objectifs :

  • traiter la cause si elle est identifiable et identifiée,
  • soutenir l’organisme lorsque l’état général est atteint,
  • traiter de façon systématique les lésions intestinales.

1/ Traitement hygiénique : Diète alimentaire stricte pendant 24 à 48 heures (impératif si diarrhée de l’intestin grêle) avec une réalimentation progressive en fractionnant la ration journalière en plusieurs petits repas. Eau à volonté mais en très petite quantité. En l’absence de vomissements, une déshydratation légère peut se faire par voie orale grâce à des solutions spécifiques.

2/ Traitement médicamenteux : L’administration d’antibiotiques en cas de diarrhées n’est pas systématique. Lorsque votre vétérinaire jugera nécessaire leur administration, leur but sera de détruire les bactéries pathogènes ou présentes en trop grande quantité dans le tube digestif ou de lutter contre la septicémie dans les infections virales.

Les modificateurs de la motricité digestive (spasmolytiques) visent à diminuer le risque de déshydratation et sont accompagnés de pansements intestinaux à effet couvrant et protecteurs de la muqueuse intestinale. Votre vétérinaire sera parfois conduit à prescrire à votre chien ou à votre chat atteint de diarrhée des absorbants comme le charbon.

3/ Traitement antiparasitaire interne : Lors de diarrhée parasitaire, votre vétérinaire prescrira à votre chien ou à votre chat un vermifuge dont la molécule utilisée et le temps de traitement seront adaptés au parasité identifié.

4/ Prescription d’une alimentation diététique spécifique : Votre vétérinaire sera parfois amené à prescrire à votre chien ou votre chat une alimentation particulière, hyper digestible, favorisant la restauration de l’intégrité du tube digestif ainsi que la convalescence. 

PREVENTION DES DIARRHEES

Tout d’abord il faut savoir qu’il existe des vaccins efficaces contre les entérites virales telles que la parvovirose, la maladie de carré, l’hépatite de Rubarth et la leptospirose du chien et le Typhus du chat, virus responsables du décès de nombreux chiots et chatons.

La vermifugation régulière des chiots et chatons (tous les mois jusqu’à l’âge de 6 mois ) et des adultes (4 fois par an) est indispensable.

Une alimentation de qualité, équilibrée et donnée en quantité adaptée permet d’éviter l’apparition de diarrhée (ne pas oublier une transition douce de 4-5 jours minimum en cas de changement alimentaire).

Les épisodes de diarrhées peuvent souvent se résoudre très rapidement si des mesures hygiéniques simples comme la diète alimentaire sont mises en œuvre rapidement.

Consultez votre vétérinaire traitant rapidement lors de diarrhées persistantes depuis plus de 24 heures.

Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Taille
    • Tranche d'âge
Articles 1 à 50 sur un total de 151
Page :
  1. 1
  2. 2
  3. 3
  4. 4
par page