Les conseils vétérinaires les produits en +

Alimentation parentérale

QU'EST-CE QUE L'ALIMENTATON PARENTERALE POUR CHAT ET CHIEN ?

L’alimentation parentérale est une méthode d’alimentation artificielle dans laquelle le mélange nutritif est directement apporté dans le courant sanguin veineux. Elle est mise en place quand l'alimentation orale n'est plus possible et que l'alimentation par sonde, ou entérale, n'est pas adaptée.

INDICATIONS DE LA NUTRITION PARENTERALE

L’alimentation parentérale a pour buts principaux de :

  • Remplacer la voie orale déficiente ou inadaptée
  • Permettre la synthèse des tissus et obtenir un bilan azoté positif
  • Corriger les déséquilibres hydroélectriques et vitaminiques
  • Epargner les acides aminés utilisés pour la fourniture d’énergie en apportant dans l’alimentation des glucides et des lipides (les acides aminés n’étant utilisés que pour la synthèse des protéines ).
  • Rétablir rapidement un état d’hydratation normale et favoriser l’élimination des produits toxiques.

La nutrition parentérale du chien et du chat est indiquée lorsque une nutrition entérale est contre-indiquée ou lorsque la tolérance de celle-ci ne permet pas de couvrir les besoins énergétiques et/ou hydroélectrolytiques. On retiendra les indications suivantes :

  • Obstruction intestinale aigue ou chronique
  • Vomissements répétés et incoercibles
  • Insuffisance intestinale accompagnée de malabsorption sévère
  • Gastroentérite graves
  • Tumeurs digestives
  • Pancréatite aigue
  • Interventions chirurgicales nécessitant la mise au repos pendant quelques jours du tube digestif

Le plus souvent, la nutrition parentérale est complémentaire de la voie orale ou entérale dont le rendement d’absorption ou la tolérance sont insuffisants pour assurer le maintien ou la correction d’une dénutrition.

MODALITES PRATIQUES

Il est important de rappeler tout d’abord quelques grands principes de la nutrition parentérale :

  • Cathéter adapté
  • La voie veineuse doit être manipulée avec un maximum d’aseptie
  • Débit glucosé adapté
  • Supplémentation systématique en vitamines et oligo éléments
  • Surveillance clinique et biologique du patient

Les solutions utilisées doivent apporter de l’énergie, des acides aminés(synthèse des protéines), de l’eau, des électrolytes et des vitamines. Le ratio de ces différents composants doit être choisi en fonction des bilans biochimiques ( en particulier du fonctionnement du foie) et des besoins spécifiques du chien ou du chat malade. La préparation de ces aliments doit maintenir la stérilité et éviter la précipitation de ses composants.

Le choix du type de cathéter varie en fonction des solutions à administrer, de la tendance aux saignements et de l’accès veineux disponible. La nutrition parentérale ne nécessite pas de mise en place graduelle et 100% des apports peuvent être administrés dés le premier jour.

Les éventuelles complications de l’alimentation parentérale seront détectées grâce à des bilans biochimiques et hématologiques réguliers. Les calculs des besoins énergétiques, du volume quotidien de la solution parentérale à administrer sera adapté en fonction de chaque individu. Un volume trop important pourra favoriser l’apparition d’une insuffisance cardiaque et respiratoire (œdème aigu du poumon). Il faut évidemment éviter toute infection en surveillant le cathéter et en le changeant tous les 3 jours environ. 

Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Régimes Alimentaires
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Tranche d'âge
3 article(s)
par page