Les conseils vétérinaires les produits en +

Affections testiculaires du chien

QUELLES SONT LES AFFECTIONS TESTICULAIRES DU CHIEN ?

Les affections des testicules du chien les plus fréquentes sont les tumeurs qui apparaissent chez le male non castré, le plus souvent âgé de 9 à 11 ans.

L’inflammation des testicules (orchite), souvent associée à celle de l’épididyme ( conduit reliant le testicule à la prostate) en raison de leur proximité est également une pathologie fréquente des chiens mâles non castrés de tout âge.

CAUSES

L’âge du chien est bien sûr un facteur prédisposant. Les tumeurs testiculaires sont la cause la plus fréquente d’asymétrie des testicules. Il peut s’agir de séminome, de sertolinome ou de leydigomes en fonction de la zone testiculaire atteinte. Certaines races semblent prédisposées à l’apparition de ces tumeurs : Berger Allemand, Pékinois, Yorkshire Terrier …

Cas particulier de la cryptorchidie : La cryptorchidie se définit comme l’absence des deux ou d’un seul (on parle alors de monorchidie) testicule dans les bourses et leur persistance dans l’abdomen. Si le testicule reste coincé dans le trajet inguinal, il s’agit d’une ectopie inguinale ( à la différence de l’ectopie abdominale pour laquelle le testicule reste dans l’abdomen). Ces anomalies affectent environ 10 % de la population canine. Les testicules en position ectopique sont susceptibles de devenir cancéreux lorsque le chien vieillit. La composante héréditaire, bien qu’elle reste encore à établir, traduit du caractère familial de cette anomalie.

Les orchites font souvent suite à une infection urinaire bactérienne (Staphylocoques, streptocoques, Eschrichia Coli …), une prostatite ou une blessure du scrotum.

D’autres affections, plus rares, peuvent affecter les testicules de certains chien mâles : torsion testiculaire (cordon qui s’enroule sur lui-même entrainant une nécrose progressive du testicule), hydrocèle (poche de liquide qui s’accumule dans les feuillets de la vaginale qui est une enveloppe testiculaire), hernie scrotale, tumeurs scrotales, dégénérescence testiculaire.

SYMPTOMES DIAGNOSTIC TRAITEMENT

Le diagnostic le plus simple des tumeurs testiculaires fait appel à la palpation : le testicule atteint est de plus grande taille et plus dur, l’autre pouvant être atrophié. Ces tumeurs peuvent être à l’origine de différents symptômes comme un syndrome de féminisation du chien mâle, des troubles prostatiques souvent compliqués de hernies périnéales, des lésions des glandes péri-anales.Le diagnostic des tumeurs testiculaires peut être confirmé par échographie. Le traitement est chirurgical et consiste en une castration bilatérale, y compris en cas d’ectopie testiculaire.Une analyse histologique permet ensuite de faire un diagnostic précis de la tumeur et d’en préciser le pronostic.

En cas d’orchite, le testicule est gros, chaud et souvent douloureux. Le chien a du mal à marcher. Une antibiothérapie est souvent prescrite par le vétérinaire durant plusieurs semaines, le recours à la castration étant le plus souvent nécessaire.

ECTOPIE TESTICULAIRE : VICE RHEDIBITOIRE ET PREVENTION

Si votre chien est atteint de cette anomalie, il ne pourra pas être confirmé et n’obtiendra pas son pedigree.

L’ectopie testiculaire constitue un vice rédhibitoire chez les animaux de plus de 6 mois (selon la loi du 22 juin 1989).

Or, « l’action en garantie dans les ventes ou échanges d’animaux domestiques (étant) régie par les dispositions du Code rural », selon un décret du 28 juin 1990, le propriétaire dispose d’un délai de 30 jours après la vente pour dénoncer le vice et intenter une action en justice.

L’origine génétique supposée de l’ectopie testiculaire pousse à vivement conseillé le retrait de la reproduction du chien mâle atteint par cette pathologie mais aussi de ses parents et de ses frères et sœurs.

Fermer
Lire plus

Il n'y a aucun produits correspondant à votre sélection