Les conseils vétérinaires les produits en +
Une question sur votre animal ? Contactez noTre équipe de vétérinaires expérimentés !En savoir +

Anorexie

L’anorexie se manifeste par une diminution ou une perte complète de l’appétit qui empêche le chien ou le chat de se nourrir normalement. Si elle devient chronique ou si elle dure trop longtemps, elle peut être mortelle puisque les nutriments indispensables à ses besoins physiologiques ne sont plus fournis.

On considère qu’il y a une urgence vitale lorsque le chat a arrêté de s’alimenter depuis 3 jours et 5 jours chez le chien. Les chats supportent moins bien l’anorexie que les chiens.

Une anorexie longue chez le chat peut conduire à une insuffisance hépatique (lipidose hépatique) pouvant entrainer le décès de l’animal.Les premiers symptômes d’anorexie prolongée chez votre chien ou votre chat doivent vous conduire à consulter votre vétérinaire au plus tôt. Nous vous conseillons de ne pas attendre plus de 24-48 heures afin de diagnostiquer et de traiter la cause de l’anorexie et de ne pas laisser une maladie sous-jacente évoluer.

CAUSES DE L’ANOREXIE CHEZ LE CHIEN ET LE CHAT

L’anorexie du chien ou du chat peut être due à de multiples facteurs que nous classerons en 2 catégories : les anorexies dues au dysfonctionnement du système nerveux central et celles consécutives à une maladie.

1/. Dysfonctionnement du système nerveux central :

L’anorexie peut être due à un dysfonctionnement du système nerveux central du chien ou du chat concerné. Suite à une anomalie de transmission au cerveau des signaux relatifs à la sensation de faim ou de satiété, l’animal cesse de ce nourrir.On parle alors d’anorexie primitive.

  • Un traumatisme crânien, un choc important, une maladie grave affectant le cerveau (encéphalites) sont autant de causes pouvant entrainer une anorexie chez le chien ou le chat.
  • Le stress (déménagement, hospitalisation,anxiété de séparation, disparition du maître …) peut conduire le chien ou le chat à ne plus s’alimenter normalement. Soumis à un évènement stressant, votre animal peut exprimer ce mal être en mangeant peu ou pas. On parle alors d’aversion gustative. Ces anorexies peuvent continuer même après la disparition de ce stress et doivent vous conduire à prendre l’avis avisé de votre vétérinaire.

2/. Autres maladies :

De nombreuses maladies sous-jacentes peuvent induire un comportement d’anorexie chez le chien ou le chat. On parle alors d’anorexie secondaire(non liée à un dysfonctionnement primaire du système nerveux central) :

  • Fièvre, douleur.
  • Affections de la cavité buccale(gingivite, problème dentaire, fracture de la mâchoire …). Parfois le chien et le chat ont faim, mais n’arrivent plus à manger : on parle alors de pseudo-anorexie.
  • Troubles gastro intestinaux(diarrhée, vomissement, présence d’un corps étranger, pancréatite…).
  • Insuffisance rénale, hépatique, cardiaque…
  • Tumeurs.
  • Perturbations métaboliques, anémie…

Cette liste n’est pas exhaustive à la vue du nombre d’affections pouvant conduire à une anorexie partielle ou complète chez le chien et le chat.

SYMPTÔMES ET TRAITEMENT DE L’ANOREXIE CHEZ LE CHIEN ET CHAT

Comme précisé précédemment, une perte d’appétit chez votre chien ou votre chat doit vous conduire à consulter sans tarder votre vétérinaire afin qu’il puisse établir un diagnostic précoce. L’objectif est de définir la cause de l’anorexie de façon précise afin de déterminer le traitement à mettre en œuvre.

Le premier des symptômes est évidemment le refus de manger sa nourriture. Parfois, il peut même ignorer les friandises dont il est si friand habituellement.

A ces symptômes s’ajoute une perte de poids causée par la carence en nutriments indispensables à ses besoins journaliers(protéines, vitamines…).

On peur alors craindre une dégénérescence du foie : c’est la lipidose hépatique qui affecte de nombreux chats anorexiques.Un chat souffrant de lipidose hépatique présente une perte d’appétit et par conséquence une jaunisse. On peut observer une coloration jaune de la peau par exemple au niveau du pavillon des oreilles, des muqueuses, des urines anormalement colorées … Sans traitement précoce, des signes nerveux peuvent apparaître(dépression mentale, salivation excessive, prostration).

Lorsque la cause de l’anorexie sera bien définie, votre vétérinaire aidé parfois d’examens complémentaires (bilan sanguin, radiographies, échographies …) mettra en place un traitement médical voire chirurgical de traitement de la cause.

En cas d’anomalies comportementales, il vous donnera une liste de conseils pour modifier l’environnement et le ressenti de votre chien ou de votre chat, aidé par des médicaments ou des compléments alimentaires qui peuvent aider votre animal à surmonter des périodes de stress (rester seul, période de convalescence ou d’hospitalisation, voyage en voiture …).

FOCUS PREVENTION

Si après 48 heures, votre chien ou votre chat présente toujours les mêmes symptômes d’anorexie, il y a urgence de le faire consulter par votre vétérinaire.

Si les causes d’anorexie s’avèrent d’ordre comportementale, la modification de l’environnement, la réorganisation des fréquences de prise de nourriture peuvent résoudre le problème.

Par exemple, si vous avez plusieurs chiens à la maison, vérifiez qu’un dominant n’empêche pas son congénère à atteindre sa gamelle.

Le chat aime manger dans un endroit calme et propre, éloigné de sa litière.

Réduire -
Lire +
    • Espèce
    • Régimes Alimentaires
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Taille
    • Tranche d'âge
37 article(s)
par page