Les conseils vétérinaires les produits en +

Maladies Systémiques auto immunes

Maladies systémiques auto immunes du chien et du chat : QU EST-CE ?

Les maladies systémiques auto immunes du chien et du chat représentent un ensemble de pathologies déclenchées par un fonctionnement anormal de leur système immunitaire.

Rares, mais toujours dangereuses, elles sont à étudier avec attention.

Le système immunitaire d’un organisme vivant est un système biologique de reconnaissance et de défense qui le protège contre les agents extérieurs en tolérant ses constituants. En temps normal, les éléments étrangers qui pénètrent dans l’organisme sont reconnus comme tels, éliminés ou détruits. Lorsque le système immunitaire est défaillant, des maladies entrainent l’organisme du chien ou du chat à attaquer ses propres cellules : en effet, ne parvenant pas à distinguer les éléments étrangers de ceux faisant partie intégrante de son organisme, le corps du chien ou du chat malade attaque ses propres cellules ; les anticorps, sécrétés normalement pour défendre l’organisme, se mettent alors à attaquer les cellules saines et normales. Le système immunitaire devient alors pathogène.

Ces maladies ne sont donc pas déclenchées par un élément extérieur mais par le système immunitaire en lui-même :Attention à ne pas confondre les maladies auto immunes (dans ce cas, c’est le système immunitaire qui attaque l’organisme du chien et du chat ) avec les maladies du système immunitaire qui se trouve dans ce cas attaqué par une cause extérieure.

Nous consacrerons cet article à étudier les 3 maladies auto immunes les plus fréquentes, bien que rares,  chez les chiens et les chats :

  • L’anémie hémolytique auto immune
  • Les maladies auto immunes à expression cutanée
  • La poly arthrite auto immune (Lupus Erythémateux Disséminé)

Les causes des maladies systémiques auto immunes du chien et du chat

Les causes exactes des maladies auto immunes restent parfois non identifiées. On considère qu’elles surviennent le plus souvent lorsque le système immunitaire du chien ou du chat affecté par cette maladie se trouve en hyper activité suite à :

  • une infection,
  • une prise de médicaments,
  • une intoxication,
  • une anomalie génétique …

Certaines races de chien semblent prédisposées : Berger Allemand, Doberman, Teckel, Rottweiler Akita Inu, Chow Chow. Chez les chats, aucune prédisposition raciale n’a été clairement identifiée.

SYMPTOMES DIAGNOSTIC TRAITEMENT

Les Anémies Hémolytiques Auto Immunes (AHAI) se caractérisent cliniquement par une pâleur des muqueuses associée parfois à un ictère, une léthargie, une diminution de l’appétit, une fréquence respiratoire augmentée.

Les maladies auto immunes à expression cutanée regroupent les différents pemphigus dus à des auto anticorps dirigés contre la substance inter cellulaire de l’épiderme qui maintient la cohésion des cellules cutanées entre elles (ou la jonction entre le derme et l’épiderme pour les formes bulleuses de pemphigus ). Dans ces pathologies, les muqueuses, la peau, les jonctions cutanéo muqueuses du chien ou du chat malade peuvent s’ulcérer et devenir crouteuses. Chez le Berger Allemand et le Doberman, races prédisposées, on peut observer une dermatite croûteuse et une perte de poils (alopécie) débutant sur la face, les oreilles et s’étendant aux pattes et aux coussinets.

Le Lupus Erythémateux Disséminé est une maladie auto immune dont les symptômes essentiels apparaissent chez des animaux jeunes, principalement chez les Bergers Allemands : polyarthrite généralement sévère,touchant plusieurs articulations simultanément et provoquant une boiterie et des articulations chaudes, gonflées et douloureuses. Le LED semble avoir des manifestations cutanées dans 20 % des cas uniquement.

Le diagnostic de ces maladies auto immunes chez le chien et le chat sera réalisé par le vétérinaire et reposera sur l’anamnèse, l’examen clinique et des examens complémentaires (Bilan sanguin avec recherche d’anticorps spécifiques, bilan hématologique et biochimique, biopsies cutanées …).

Le traitement de ces maladies fera le plus souvent appel à la prescription de corticoïdes utilisés à dose immunosuppressive pendant très longtemps (6 mois minimum parfois même à vie) et également à des immunodépresseurs autres que les corticoïdes (pour neutraliser les anticorps).

Fermer
Lire plus

Il n'y a aucun produits correspondant à votre sélection