Les conseils vétérinaires les produits en +
Une question sur votre animal ? Contactez noTre équipe de vétérinaires expérimentés !En savoir +

Stéatose hépatique

QU'EST-CE QUE LA STEATOSE HEPATIQUE CHEZ LE CHAT ?

La stéatose hépatique (ou lipidose hépatique) est une maladie principalement observée chez les chats, sans critère de race. Elle se caractérise par un excès de graisse (triglycérides ) au niveau du foie et survient généralement chez des chats qui ont arrêté de s’alimenter (Anorexie). La source d’énergie nécessaire au métabolisme physiologique du chat n’étant plus assurée par l’alimentation, il commence à utiliser ses graisses corporelles en remplacement.Le foie, qui gère les lipides libérés, devient alors gorgé de gras, arrête de fonctionner normalement, et laisse les déchets métaboliques s’accumuler dans le sang ( et provoquer dans les cas les plus graves une atteinte neurologique ). Des pigments de bilirubine s’accumulent dans le sang et sont à l’origine d’ictères (jaunisse).

Le propriétaire d’un chat qui s’arrête brutalement de manger doit être vigilant car les symptômes de stéatose hépatique apparaissent lorsque plus de 50% des cellules hépatiques sont détruites.

CAUSES DE LA STEATOSE HEPATIQUE CHEZ LE CHAT

Dans certains cas, la stéatose hépatique apparaît sur un chat en parfaite santé, sans qu’aucune maladie sous-jacente soit présente.

Plus fréquemment, elle survient suite à une pathologie ayant entrainé l’anorexie du chat :

  • Chats obèses : Un trop gros chat dont on diminuerait la ration de façon importante, se retrouve obligé de puiser dans ses réserves de graisse pour fournir l’énergie nécessaire à son entretien métabolique. Cette quantité importante de lipides s’accumule dans le foie qui, surchargé, n’arrive plus à métaboliser les graisses.
  • Stress : Un chat stressé, en parfaite santé et de poids optimal, peut devenir anorexique et développer une lipidose hépatique (déménagement, arrivée d’un nouveau congénère, changement d’habitudes, transport…). Le stress peut également être observé lorsqu’un changement alimentaire sans transition se fait trop brusquement.
  • Autres : Insuffisance hépatique, pancréatite, troubles intestinaux, insuffisance rénale, infections, hyperthyroïdisme…et en fait toute maladie provoquant une anorexie sévère.

SYMPTOMES DIAGNOSTIC ET TRAITEMENT DE LA STEATOSE HEPATIQUE

L’ictère ou jaunisse chez le chat est observé dans 70% des cas de stéatose hépatique.

Outre l’anorexie, une perte de poids parfois impressionnante, des vomissements, une apathie, des troubles de la coagulation, sont des symptômes fréquemment rencontrés. On parle d’encéphalose hépatique lorsque des symptômes neurologiques sont présents.

Toujours grave, la stéatose hépatique doit être prise en charge très rapidement par le vétérinaire. Des examens complémentaires pourront être réalisés afin d’établir un diagnostic précis et orienter le traitement : bilans hématologiques, biochimiques et hormonaux (recherche d’hyper thyroïdie chez des chats âgés, radiographies, échographie du foie, et parfois biopsies hépatiques sous anesthésie générale.

Le traitement nécessite le plus souvent une hospitalisation en soins intensifs en clinique vétérinaire : il s’agit tout d’abord de réalimenter le chat malade afin que le foie retrouve pleinement sa fonction. Cette alimentation sera souvent rétablie grâce à une sonde naso oesophagienne (alimentation entérale). Elle sera poursuivie jusqu’à ce que le chat se nourrisse spontanément.

Le traitement diététique sera souvent complété par la mise en place d’une perfusion intra veineuse permettant de rétablir l’équilibre hydro électrolytique (carences en potassium, magnésium et phosphore observées dans environ 25%des cas ) du chat souvent déshydraté, une antibiothérapie afin de prévenir les infections …

PREVENTION

La stéatose hépatique est une maladie grave dont le pronostic de guérison est souvent très réservé et qui nécessite des soins intensifs prolongés. Plus sa prise en charge sera précoce, meilleures seront les chances de survie du chat car le foie est un organe qui a une grande capacité de régénération si la cause sous jacente est éliminée. Donc une anorexie sévère, un amaigrissement trop brutal doivent vous amener à consulter votre vétérinaire rapidement.

Et n’oublions pas que le stress est une cause majeure d’anorexie chez le chat.

Réduire -
Lire +
    • Espèce
    • Régimes Alimentaires
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Tranche d'âge
2 article(s)
par page