Chargement en cours...

Copronat spray 250 ml

Copronat est un supplément 100% naturel à utiliser pour prévenir la coprophagie et réduire l’odeur des flatulences. Copronat est un spray que l'on vaporise sur l'aliment dont l'éfficacité est cliniquement prouvée.
Marque Arcanatura
Fabricant Arcanatura
Espèce Chats, Chiens
17,45 €
En stock
Référence
1522

Livraison Entre 3 et 5 jours

Comment fonctionne Copronat ?

Copronat modifie les odeurs des excréments. C'est un produit naturel à base de Yucca schidigera, une plante qui pousse dans les déserts du Sud de la Californie et du Mexique. Il s’agit d’un produit liquide à vaporiser sur la nourriture de l’animal chaque jour.

Le chien perd tout intérêt à manger les crottes.

Attention, si le chien mange les excréments d’autres animaux, il faut aussi traiter ces animaux.

A quels animaux Copronat est-il destiné ?

Il peut être donné aux chiens et aux chats.

Il peut être donné en cas de coprophagie (si votre chien ou votre chat mange ses excréments ou ceux de ses congénères) et pour réduire l'odeur des flatulences.

Copronat a-t-il fait ses preuves ?

Copronat est un produit 100% naturel à base de Yucca schidigera, une aide dans le contrôle de la coprophagie et des flatulences, simple d'application (en spray sur l'aliment) dont l'efficacité est cliniquement prouvée.

Les extraits de Yucca schidigera réduisent notamment la production de métabolites aromatiques impliqués dans la production d'odeurs comme les sulfures et modifient sensiblement le caractère aromatique des fèces

Copronat est un produit hautement ÉCOLOGIQUE. Il est composé uniquement d’ingrédients naturels, biodégradables et non-toxiques.

Il est conditionné dans un flacon en aluminium recyclable : 1 kg d’aluminium recyclé permet d’économiser 9 kg de CO2 (1 kg de plastique recyclé permet d’économiser seulement 1,5 kg de CO2).

Spray de 250 ml

Extrait de Yucca des Mohave (7.12.1 catalogue communautaire des matières premières pour aliments des animaux) soluble de pépins de raisin (5.25.4 catalogue communautaire des matières premières pour aliments des animaux). Additifs : arôme pet food 0,6% (sensoriel), conservateurs.

Constituants analytiques:

protéines brutes <0,5g/100g, fibres alimentaires brutes<0,5g/100g, matières grasses brutes < 0,5g/100g, cendres brutes 0,6g/100g. Teneur en eau : 98%

Comment utiliser Copronat ? 

2 ml (4 pressions de vaporisateur) / 10 kg de poids corporel chaque jour sur l’aliment du ou des animaux dont les fèces sont consommées ou dont les flatulences sont nauséabondes.

Une fois par jour pendant 30 jours.

VOTRE ANIMAL MANGE SES PROPRES CROTTES

Ce comportement s’appelle de l’auto-coprophagie.

C’est rare chez le chat mais plus fréquent chez le chien. Il s’agit d’un comportement normal chez la chienne après la mise bas pour maintenir de bonnes conditions d’hygiène dans le nid. L’origine de ce phénomène peut être double.

Certaines maladies entrainent une digestion incomplète des aliments et les crottes de votre animal contiennent des éléments encore appétants pour lui.

Il peut également souffrir de troubles de comportements.

Les causes médicales que votre vétérinaire pourra détecter comprennent entre autres: des parasites, une insuffisance pancréatique dont certaines sont congénitales, des troubles gastro-intestinaux ou hormonaux, des problèmes liés à son alimentation.

En ce qui concerne son comportement, nous vous proposons ici un liste de troubles possibles en cas de coprophagie que vous pouvez vérifier dans le cas de votre animal:

  • Recherche d’attention : dans le cas de chiens qui reçoivent trop peu d’attention de la part du propriétaire. En cas de coprophagie le propriétaire réprimande le chien qui peut y voir une marque d’attention. Un rituel s’installe alors, le chien mangeant les crottes attirant ainsi son maître.
  • Stress : réponse à un changement de mode de vie ou d’environnement ou à un évènement extérieur (orage, circulation nocturne de prédateurs dans le voisinage…)
  • Ennui, manque d’occupation : chiens anxieux ou pas suffisamment stimulés.
  • Troubles hiérarchiques : les chiens dominés dans une maison peuvent avoir tendance à consommer les excréments des chiens dominants ou à se rouler dedans.
  • Compétition alimentaire : si plusieurs chiens sont nourris en même temps la peur de manquer peut se traduire par une vitesse d’ingestion accélérée et des troubles alimentaires.
  • Instinct maternel : comportement normal après la mise bas, la coprophagie peut persister.
  • Imitation : le chien observe un de ses congénères manger des excréments et fait pareil.
  • Mauvaise habitude alimentaire : un seul repas par jour pour des chiens qui demandent plusieurs repas par jour et cherchent ainsi à compenser.
  • Renforcement : le chien aime le goût des excréments ou le fait de les manger et donc continue à le faire (cercle vicieux). Cela semble être le cas pour les chiens qui mangent les matières fécales de chat.
  • Punition inappropriée : par exemple lors de l’apprentissage de la propreté. Le chien ne comprend pas et cherche à faire disparaître l’objet du délit, particulièrement lorsque la punition est appliquée trop tard par rapport au début de la séquence d’élimination et de manière trop coercitive.
  • Comportement allélomimétique : le chien observe son propriétaire ramasser les excréments et apprend ainsi à l’imiter.
  • Dépression d’involution chez le chien âgé.

VOTRE ANIMAL MANGE LES CROTTES D’AUTRES ANIMAUX VIVANT AVEC LUI

Votre animal, chien ou chat, mange les crottes d’un autre chien ou d’un autre chat vivant avec lui dans la maison. Dans ce cas, ce sont les crottes de son congénère qui sont appetantes pour lui. Il convient donc de vérifier si son compagnon souffre d’une des maladies décrites dans le paragraphe précédent ou si lui-même  présente un des troubles du comportement listés plus haut.

{{{text}}}
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte