Les conseils vétérinaires les produits en +

Allaitement - Lactation

IN UTERO :

Chez les chiens et les chats, la nutrition des fœtus s’effectue in utero grâce aux échanges réalisés avec le placenta de la mère. Le placenta du chien et du chat est dit endothéliochorial, et le passage des anticorps maternel n’est que de 5 à 10 %. Par comparaison, le placenta de la femme, dit hémochorial, assure un passage beaucoup plus important d’anticorps, ce qui fait que les nouveaux nés possèdent 75 % de leurs défenses immunitaires.

LE COLOSTRUM

C’est le colostrum qui remédie à cette déficience immunitaire des chiots et des chatons à la naissance.

Le colostrum est sécrété par les glandes mammaires lors du dernier tiers de la gestation et seulement 1 à 3 jours après la mise bas. Il est ensuite remplacé par le lait maternel proprement dit.

Riche en anticorps (en particulier les immunoglobulines), il assure :

  • 95% de l’immunité des chiots contre certaines maladies virales (maladie de Carré, Parvovirose … ), bactériennes et parasitaires.
  • 90% de l’immunité des chatons contre les maladies virales (Felv, virus du coryza, Typhus …), bactériennes et parasitaires.

Les anticorps sont des protéines qui normalement ne peuvent pas passer la barrière digestive, or pendant 16 h chez les chatons et 24 h chez les chiots après la naissance, les immunoglobulines peuvent passer directement du tube digestif vers la circulation sanguine, assurant l’immunité des nouveaux nés.

Il est donc important de bien favoriser l’absorption du colostrum chez les chiots et les chatons. Il faut noter qu’environ 20 % des chiots meurent dans les élevages canins (la période critique se situant dans les 15 premiers jours) tandis que 19% des chatons décèdent avant le sevrage (la période la plus critique étant la première semaine ).

LE LAIT MATERNEL

L’allaitement naturel des chiots et des chatons dure environ 7 semaines après la mise bas. En général, il est largement suffisant pour nourrir correctement la portée pendant les trois premières semaines. Les mamelles postérieures sont les plus recherchées par les nouveaux nés car elles produisent davantage de lait. Vers le troisième semaine, la production de lait est à son maximum. La lactation entraîne une augmentation considérable des besoins alimentaires qui peuvent atteindre 2 à 3 fois les besoins à l’entretien. La chienne et la chatte auront, entre la troisième et la cinquième semaine de lactation, besoin de trois fois plus de phosphore, de calcium et de minéraux et six fois plus de protéines.

Vers la sixième semaine, la sécrétion lactée diminue spontanément, l’accélération du tarissement évitant d’épuiser la femelle.

Lorsque la chienne ou la chatte ne produit pas assez de lait, pas de lait du tout (agalactie) ou un lait toxique, il est indispensable de le substituer par un lait artificiel de façon à apporter aux chiots et aux chatons la nourriture indispensable à leur développement.

Pendant toute la durée de la lactation, donnez à votre chienne ou votre chatte allaitante une alimentation adaptée qui lui permettra d’assurer une production de lait suffisante et de bonne qualité. Nous vous conseillons de lui donner une alimentation spécial chiots ou chatons, riche en protéines animales de qualité et en calcium ou de supplémenter sa nourriture habituelle avec des compléments alimentaires spécifiques.

Fermer
Lire plus
    • Espèce
    • Fabricant
    • Marque
    • Type
    • Taille
    • Tranche d'âge
24 Produit(s)
par page