Les conseils vétérinaires les produits en +

Chlamydiose féline

QU'EST-CE QUE LA CHLAMYDIOSE DU CHAT

La chlamydiose du chat est une maladie infectieuse très contagieuse causée par une bactérie (Chlamydophila Felis) pour laquelle il existe un vaccin préventif. La chlamydiose apparaît très souvent comme une complication du coryza infectieux du chat, peut affecter tous les individus, et se caractérise par des troubles oculaires et respiratoires.

CAUSES DE LA CHLAMYDIOSE

Chlamydophila Felis est une bactérie intracellulaire gram négative très peu résistante dans le milieu extérieur (maximum 48 heures). Les cellules conjonctivales sont les principales cibles de cette bactérie qui vit obligatoirement à l’intérieur des cellules pour se multiplier. Elle fait partie du complexe des maladies respiratoires supérieures du chat, avec les herpes virus et les calcivirus.

La transmission se fait par contact direct entre un chat porteur et un chat sain, par l’intermédiaire des sécrétions oculaires et nasales (éternuements) émises par le malade. Elle affecte principalement les chatons de moins de 9 mois mais peut infecter tous les chats. Les chats provenant de refuge, chatterie ou élevage sont les plus à risque. Certains chats (entre 5 à 10 % selon les études) peuvent être porteurs chroniques, sans symptôme clinique déclaré, et représentent la principale source de contamination dans les collectivités, l’excrétion virale pouvant durer des années.

La chlamydiose peut atteindre l’homme mais les risques de transmission sont limités et concernent surtout les personnes immunodéprimées.

SYMPTOMES DIAGNOSTIC TRAITEMENT

La duré d’incubation varie entre 2 à 8 jours.

Les principaux symptômes résultent de l’inflammation des tissus environnants de l’œil et des voies respiratoires supérieures :

  • Conjonctivite, écoulement jaune verdâtre purulent (œil collé). Les paupières peuvent apparaître très gonflées suite à l’inflammation. La chlamydiose débute généralement par l’atteinte d’un seul œil pour devenir ensuite bilatérale.
  • Eternuements avec sécrétions nasales purulentes.
  • Toux sèche forte et quinteuse.
  • Fièvre et anorexie.

Le diagnostic précis se fera grâce à un prélèvement de cellules conjonctivales sur un écouvillon envoyé à un laboratoire spécialisé.

Le traitement prescrit par le vétérinaire sera général par la prescription d’antibiotiques (le plus souvent des Tétracyclines ) et local par l’utilisation de collyres antibiotiques et de fumigations. Plus le traitement est mis en œuvre précocement et plus la guérison sera rapide. Un des plus gros problème lié à la chlamydiose féline est la rechute.

PREVENTION

Il existe un vaccin contre la chlamydiose féline, le plus souvent effectué en association avec ceux contre le coryza et le typhus.

Les mesures préventives dans les collectivités consistent à tout d’abord isoler les chats infectés et si l’infection est permanente, il est conseillé de tous les traiter par antibiothérapie pendant 4 semaines, évidemment sous surveillance et prescription vétérinaire. La vaccination préventive est bien sûr fortement conseillée ainsi qu’une désinfection rigoureuse après toute manipulation avec un chat infecté. 

Fermer
Lire plus

Il n'y a aucun produits correspondant à votre sélection