Chargement en cours...
Ce produit nécessite une prescription de votre vétérinaire. cliquez ici

Enurace Petit Chien 60 cps

Enurace Petit Chien est un médicament vétérinaire destiné au traitement de l'incontinence urinaire causée par une incompétence du mécanisme du sphincter de l'urètre chez la chienne stérilisée.

Ce produit n'est plus disponible sur le site Dogteur, plus d'informations ici

Marque Enurace
Fabricant Virbac
Espèce Chiens
Type de prescription Ecrite (POM-V)
21,49 €
En rupture de stock
Référence
Med-8119700

Médicament

Attention ce produit est un médicament soumis à une prescription écrite, vous devrez nous fournir une ordonnance conforme rédigée par votre vétérinaire. Plus d'infos ici
Vous confirmez en cliquant çi-dessous que ce médicament n'a pas été utilisé sur votre animal auparavant ou que vous n'avez jamais constaté d'effets secondaires négatifs.
Vous confirmez également que vous avez bien lu la fiche technique de ce médicament ou que vous vous engagez à la lire avant d'utiliser ce médicament sur votre animal. 
Vous confirmez également que vous n'achetez pas ce médicament à des fins commerciales.

Nom : Enurace Petit Chien 60 cps

Description: Enurace Petit Chien est un médicament vétérinaire destiné au traitement de l'incontinence urinaire causée par une incompétence du mécanisme du sphincter de l'urètre chez la chienne stérilisée.

Livraison Entre 3 et 5 jours

Contre-indications:

Ne pas utiliser chez les chiens atteints de glaucome.
Ne pas utiliser en cas d'hypersensibilité à l'éphédrine ou à l'un des excipients.


Mises en garde particulières à chaque espèce cible:

Ce produit ne convient pas au traitement des problèmes de miction intempestive d'origine comportementale.


Précautions particulières d'emploi chez les animaux:

L'innocuité et l'efficacité du produit n'ont pas été évaluées chez les chiens de moins de 5 kg. Ne pas utiliser ce produit chez les chiens d'un poids inférieur à 5 kg.
L'éphédrine étant un agoniste des récepteurs adrénergiques α et β, le produit doit être utilisé avec prudence chez les chiens souffrant de maladies cardiovasculaires, et uniquement après évaluation complète du rapport bénéfice/risque par le vétérinaire.
La fonction cardiovasculaire du chien doit être évaluée avec précaution avant de commencer le traitement avec la spécialité et doit être contrôlée régulièrement au cours du traitement.
En outre, il convient d'adopter une approche similaire chez les animaux souffrant d'obstruction urétrale partielle, d'hypertension, de diabète sucré, d'hypercorticisme, d'hyperthyroïdie ou d'autres désordres métaboliques. Il est à noter que la polyurie/polydipsie (PU/PD) qui accompagne fréquemment les maladies susmentionnées peut être diagnostiquée à tort comme une incontinence urinaire.


Précautions particulières à prendre par la personne qui administre le médicament vétérinaire aux animaux:

Le chlorhydrate d'éphédrine peut être toxique s'il est ingéré. Les effets secondaires suivants peuvent être observés : insomnie et nervosité, vertiges, maux de tête, tension artérielle plus élevée, transpiration accrue et nausées.
L'ingestion peut être mortelle, en particulier chez les enfants. Pour éviter toute ingestion accidentelle, le produit doit être utilisé et conservé hors de portée des enfants. Veiller à toujours bien refermer le flacon après utilisation.
En cas d'ingestion accidentelle, surtout chez des enfants, demander immédiatement conseil à un médecin et lui montrer la notice.
Il est fortement recommandé aux femmes enceintes de porter des gants pour administrer le produit.
Se laver les mains après l'administration.


Autres précautions:

Aucune.


Effets indésirables (fréquence et gravité):

Effets cardiovasculaires tels que tachycardie, fibrillation auriculaire, stimulation de l'activité cardiaque et vasoconstriction.
Stimulation du système nerveux central pouvant provoquer insomnie, excitation, anxiété et tremblements musculaires.
Halètement.
Mydriase.
Cystite.
Bronchodilatation et diminution de la sécrétion de mucus dans les membranes muqueuses respiratoires.
Réduction de la motilité et du tonus de la paroi intestinale.
En raison de la nature même de l'éphédrine, les effets mentionnés peuvent se produire aux doses thérapeutiques recommandées, l'anxiété et les problèmes cardiovasculaires étant les plus susceptibles de survenir. Dans 10 % des traitements, des effets secondaires ont été observés lors des essais d'efficacité.


Utilisation en cas de gravidité et de lactation ou de ponte:

Sans objet.


Interactions médicamenteuses et autres:

L'éphédrine peut présenter des interactions avec d'autres sympathicomimétiques.
L'éphédrine peut stimuler le métabolisme glucocorticoïde.
L'utilisation concomitante avec des inhibiteurs de la monoamine oxydase peut provoquer de l'hypertension.
L'éphédrine peut accentuer l'activité de produits de la même classe comme, par exemple, la théophylline.
Les anesthésiques volatils peuvent augmenter la sensibilité du myocarde aux effets cardiovasculaires de l'éphédrine.
L'utilisation concomitante avec des glucosides cardiaques, de la quinine et des antidépresseurs tricycliques peut provoquer une arythmie.
Des constrictions vasculaires peuvent se produire suite à un traitement concomitant avec des alcaloïdes de l'ergot et l'ocytocine.
Les substances entraînant une augmentation du pH de l'urine peuvent prolonger l'excrétion de l'éphédrine, alors que les substances entraînant une diminution du pH de l'urine tendent à accélérer l'excrétion d'éphédrine.

Propriétés pharmacodynamiques:

L'éphédrine stimule directement les récepteurs adrénergiques α et β présents dans tous les organes. Elle stimule également la sécrétion de catécholamines des neurones sympathiques. Étant donné que l'éphédrine franchit la barrière hémato-encéphalique, elle provoque également des effets médiés par le système nerveux central.
L'éphédrine provoque en particulier une contraction des muscles du sphincter urétral interne et une relaxation des muscles de la vessie par action sympathicomimétique des récepteurs adrénergiques.


Caractéristiques pharmacocinétiques:

L'éphédrine est rapidement absorbée et la biodisponibilité est élevée. L'éphédrine est largement diffusée dans le corps. 
La principale voie de métabolisation est la déméthylation en noréphédrine. 
En 48 heures, l'excrétion urinaire permet d'éliminer de 80 à 90 % de la dose administrée, avec une acidité urinaire élevée.


Incompatibilités:

Aucune connue.

Boite de 60 cps

ENURACE® Petit chien
Pour un comprimé sécable de 350 mg
Substance active :
Ephédrine (sf de chlorhydrate) ..... 8,14 mg (soit 10 mg de chlorhydrate d'éphédrine)
Excipient(s) :
Colorant rouge ponceau ER (E124) ..... 0,08 mg

Une dose de départ de 2 mg de chlorhydrate d'éphédrine (équivalent à 1,62 mg d'éphédrine) par kg de poids corporel par jour, divisée en deux doses orales est conseillée. 

Les effets thérapeutiques désirés ainsi que l'apparition d'effets secondaires doivent être contrôlés environ 14 jours, 1 mois, 3 mois et 6 mois après le début du traitement. Les doses individuelles doivent être ajustées en se basant sur le résultat observé par rapport à l'effet souhaité, en tenant compte de l'apparition d'éventuels effets secondaires. La dose doit être ajustée de façon à trouver la plus faible dose efficace. Une fois la dose efficace déterminée, les chiens doivent continuer à être contrôlés à intervalle régulier, tous les six mois par exemple. 
Le produit doit être administré avant les repas, inséré dans une bouchée de nourriture.
Il convient de ne pas dépasser une dose de 5 mg de chlorhydrate d'éphédrine par kg de poids corporel par jour.

Poids du chien (kg) Dose de chlorhydrate d’éphédrine (mg/jour) Dose (nombre de comprimés)
par jour 1ère administration 2ème administration
5 10 1 ½ ½
7,5 15 1 ½ ½ 1
10 20 2 1 1
12,5 25 2 ½ 1 1 ½
15 30 3 1 ½ 1 ½
17,5 35 3 ½ 1 ½ 2


voie d'administration:
Voie orale.

Surdosage (symptômes, conduite d'urgences, antidotes):

Les symptômes du surdosage sont similaires aux effets secondaires décrits à  la rubrique "Effets indésirables (fréquence et gravité)". En cas de surdosage, il est utile d'accélérer l'excrétion d'éphédrine en acidifiant les urines et en augmentant la diurèse.

 

{{{text}}}
Rédigez votre propre commentaire
Seuls les utilisateurs sauvegardés peuvent soumettre leur avis. Veuillez vous connecter ou créer un compte