Quiz : Savez-vous décrypter le langage de votre chat ?

Dr Alnot 29 avril 2019 470 0 Laisser un commentaire
Partagez
Quiz : Savez-vous décrypter le langage de votre chat ?

Pas facile toujours de comprendre ce que votre chat veut vous dire. Savez vous parler chat ? Répondez à notre quiz ! Selon les questions, plusieurs réponses peuvent être justes…

Lorsque mon chat miaule c’est :

  1. Qu’il a faim
  2. Qu’il a peur
  3. Qu’il va m’agresser

Réponse 1, 2 et/ou 3 : C’est en tout cas qu’il essaye de vous parler. Tout dépend de la tonalité du miaulement : les trois réponses peuvent être bonnes. Si vous avez l’habitude de donner à manger quand il miaule, c’est peut-être le moment de son repas, et il vous le demande. Certains miaulements plus aigus seront qualifiés de « pleurs », parfois ce seront donc des signes de peur. Enfin, un miaulement agressif est toujours possible, le ton en est très différent et souvent il est accompagné de grondements et de feulements.

Lorsque mon chat ronronne :

  1. C’est qu’il est content
  2. C’est qu’il a mal
  3. C’est qu’il a faim

Réponse 1 ou 2 : C’est en général le signe d’un bien être. Il est donc possible de dire qu’il est content. Il existe toutefois des ronronnements produits en cas de douleur intense, sans que l’on sache si le chat cherche à s’apaiser en ronronnant ou si un ronronnement est la marque d’émotions intenses, qu’elle soient positives ou négatives.

Lorsque mon chat se frotte sur mes jambes quand je rentre :

  1. C’est qu’il veut se gratter les joues
  2. C’est qu’il est content de me voir

Réponse 2 : C’est en fait sa façon à lui de marquer un individu lorsqu’il l’apprécie. Au moment où il dépose ce type de marques votre chat est peut-être également content de vous retrouver, car vous étiez parti longtemps, et le marquage s’y associe.

Lorsque mon chat urine hors de sa caisse en mon absence :

  1. C’est qu’il se venge
  2. C’est qu’il n’aime plus sa litière
  3. C’est qu’il a un problème urinaire

Réponse 3 : Un chat ne se venge pas en urinant car « l’urine c’est sale » ne fait pas partie de sa culture de chat. Si sa litière est la même depuis toujours, ce n’est pas une explication valable de dire qu’il « ne l’aime plus ». Il faut en revanche vérifier un certain nombre d’éléments (propreté du bac etc) pour trouver rapidement la cause de la malpropreté avant qu’elle ne s’installe. Il est recommandé d’aller consulter votre vétérinaire car c’est fréquemment chez le chat le signe d’un problème urinaire (des cristaux dans l’urine par exemple favorisant l’apparition d’une cystite)

Lorsque mon chat a la queue hérissée :Quiz : Savez-vous décrypter le langage de votre chat ?

  1. C’est qu’il est content
  2. C’est qu’il est fâché
  3. C’est un chaton qui joue

Réponse 2 ou 3 : Le chat fâché, même si c’est moins fréquent avec l’âge que chez un jeune animal, peut avoir la queue hérissée, notamment lorsqu’il se bagarre avec d’autres chats. Chez le chaton, cela participe également à une tentative pour impressionner « l’adversaire » : tout le poil est alors gonflé, et la taille de votre chat parait plus importante et du coup, plus impressionnante.

Lorsque la queue de mon chat s’agite :

  1. C’est qu’il est content
  2. C’est qu’il est agacé

Réponse 2 : C’est un signe d’irritation qu’il ne faut pas négliger. Si vous êtes en train de le caresser, il faut arrêter sous peine de se faire griffer ou mordre ! Si vous le maintenez pour un soin par exemple, c’est qu’il n’apprécie pas d’être tenu ou encore ce soin que vous effectuez. Attendez un autre moment ou motivez-le à y trouver un intérêt par l’usage de friandises

Lorsque les pupilles de mon chat sont dilatées :

  1. C’est qu’il est attentif
  2. C’est qu’il est stressé
  3. C’est la nuit

Réponse 2 ou/et 3 : C’est le signe d’une émotion intense, plutôt négative. Mais si c’est la nuit, c’est normal, la dilatation des pupilles lui permet de mieux capter des intensités lumineuses très faibles car sa rétine est mieux équipée que la notre pour voir la nuit. Il peut ainsi quand même se déplacer quand il fait très sombre.

Lorsque les oreilles de mon chat sont couchées vers l’arrière :

  1. C’est qu’il a peur
  2. C’est qu’il a envie d’une caresse sur la tête
  3. C’est qu’il écoute un son qui vient de derrière lui

Quiz : Savez-vous décrypter le langage de votre chat ?Réponse 1 ou 3 : Le chat qui a peur se tasse sur lui-même et couche ses oreilles quand il ne peut pas s’enfuir ou que la peur le bloque sur place. Attention, parfois cela n’a rien à voir avec la peur : votre chat est seulement en train d’écouter un bruit qui provient de derrière et n’a pas encore senti le besoin de tourner la tête car autre chose en face de lui retient plus son attention.

Lorsque mon chat hurle :

  1. C’est qu’il est fâché
  2. C’est qu’il a mal

Réponse 1 ou 2 : Les chats peuvent hurler lorsqu’ils sont contrariés et juste avant de passer à l’attaque, cela fait partie de la phase dite de « menace » ou d’avertissement d’un comportement d’agression. Certains chats apprennent vite à menacer, même leur propriétaire préféré, dans le cas de douleurs, car ils craignent un contact. Dans ce cas, il faut consulter rapidement, pour le soulager. C’est le moyen par exemple d’évaluer l’existence d’arthrose chez un vieux chat.

Lorsque mon chat a la gueule ouverte et qu’il fait de petits claquements de dents :

  1. C’est qu’il observe un oiseau derrière la fenêtre
  2. C’est qu’il est étonné

Réponse 1 : Ce comportement correspond à deux signaux : un comportement dit de « flehmen » (gueule entrouverte) par lequel votre chat essaie de récupérer de l’information chimique en quelque sorte, derrière une vitre qui l’en empêche ; et un claquement de dents d’excitation associé à l’excitation de voir une proie « presque » à sa portée !

Dr Alnot, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur