Quelle solution choisir pour faire garder son chien ?

Dr Alnot 13 février 2019 281 0 Laisser un commentaire
Partagez
Quelle solution choisir pour faire garder son chien ?

Aujourd’hui, l’offre de garde est multiple et l’on ne sait pas toujours laquelle choisir. A domicile avec un dog-sitter ? En pension ? Au domicile d’un particulier ? Va-t-il souffrir ? Bref c’est un véritable casse-tête et un stress majeur quand c’est la première fois.

Pourquoi choisir une pension ?

Parce qu’il s’agit d’un professionnel plus aguerri que le particulier, et qu’il a dû effectuer formation en hygiène et en bien-être pour détenir et garder des chiens. Pour choisir, faites la liste des pensions ou personnes proches de votre domicile et appelez votre vétérinaire pour avoir son avis. Si votre chien aime les sorties et ses congénères, choisissez celles qui proposent des promenades de groupe.

  • Allez dans la pension à l’improviste (dans les horaires d’ouverture) et faites-vous une idée vous-même. Emmenez votre animal et regardez ses réactions.
  • Demandez si vous pouvez faire un test sur une journée, car s’il ne se précipite pas pour partir quand vous venez le chercher, c’est très bon signe !
  • Demandez quels sont les vétérinaires qui interviennent (et si cela est prévu, car cela doit l’être) au cas où… si c’est aussi le vôtre, c’est encore mieux.

Pourquoi choisir un particulier ?

Quelle solution choisir pour faire garder son chien ?Parce que c’est comme à la maison… ou en tout cas moins impersonnel qu’une pension. En outre, la plupart du temps, les personnes qui font de la garde à domicile sont prêtes à s’adapter aux habitudes de votre chien.

Il n’est pas inutile de faire une première visite et de justement privilégier les personnes qui l’acceptent.

Demandez si la personne a prévu des promenades ou juste l’utilisation d’un jardin. Si elle a elle-même des chiens ou d’autres animaux les sorties en balades ne sont pas forcément indispensable car votre petit compagnon aura une activité sociale sur place. Si votre chien est d’un naturel grognon, vous pouvez demander à ce qu’il ne soit pas obligé à des contacts s’il n’en a pas envie. La garde ne suppose pas une rééducation de l’animal même si le gardien pense que ce serait mieux.

Pensez à bien définir les modalités, comme le nombre de sorties et de repas souhaités car la garde chez un particulier a un cadre beaucoup plus flou que la garde en pension.

Va-t-il souffrir ?

Chez un chien, le groupe social, la famille, c’est à dire le groupe d’individus avec lesquels il vit est plus important que l’endroit dans lequel il vit.

Changer de lieu n’affecte pas votre chien s’il est en bonne santé. Mais vous quitter peut-être un souci…

Prévoyez que l’on vous le prenne à l’essai, et n’attendez pas le dernier moment pour faire ce test d’une journée. Si vous devez l’habituer à votre absence, vous aurez plus de temps pour l’y préparer.

Avoir des repères sera très important : pour un très jeune animal ou au contraire pour un vieux chien, le changement des rituels ou des routines peut être perturbant. Demandez aux personnes de s’adapter à la routine de votre chien.

Regardez comment il s’adapte à la personne et s’il l’apprécie ; au soigneur dans le cas de la pension, car ce n’est peut-être pas la personne qui vous accueille qui s’occupera de lui.

En pension, il est possible que cela soit difficile si les chiens sont nombreux. Heureusement, même dans ce cas, pas de panique, votre chien est un mammifère, par conséquent, comme tous les mammifères, et quel que soit son âge, il peut s’adapter.

Dr Alnot, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur