Quelle race de chat choisir ? Choisissez un chat qui vous correspond

Dr Muriel Alnot 28 juin 2019 7376 0 Laisser un commentaire
Partagez
Quelle race de chat choisir ? Choisissez un chat qui vous correspond

Choisir un chat, c’est faire le choix de vivre chez lui dit-on… Oui et non… En fonction de sa race, son comportement, ses besoins et les contraintes qu’il vous imposent seront différentes. Comment savoir celui qui vous convient ?

Un chat de race garantit un caractère bien défini

Non, en dépit de caractéristiques communes aux individus d’une même race, le choix d’une race en particulier ne garantit pas le futur caractère et a fortiori le futur comportement de votre chat. En revanche, le choix de la race garantit une apparence, des critères morphologiques standardisés.

Choisir une race validée par le livre des origines félines (LOOF) garantit sa qualité

Le Livre Officiel des Origines Félines (ou LOOF) est agréé par le Ministère de l’Agriculture et gère depuis 1996 le registre généalogique des chats de race, c'est-à-dire l'émission de pedigrees pour les chats de race en France. Sans pedigree, un chat né en France, même issu de parents ayant un pedigree ne peut pas prétendre à l'appellation « chat de race ». Il peut seulement prétendre à l'appellation « chat d'apparence ».

Le LOOF a pour mission de veiller à la protection de la santé et du bien-être du chat de race, notamment par le suivi des maladies héréditaires, donc transmissibles (par exemple la polykystose rénale chez les Persans).

Comment choisir la race de son chat...

Si vous êtes actif et en famille

Pour voyager, il vaut mieux un chat de petite taille qui vous suive et s’adapte à tout. Certaines races sont réputées comme étant très sociables : ce sont l’Abyssin, le Sacré de Birmanie, le Burmese, Le Siamois, L’Oriental, le Persan, le Ragdoll.

Attention ! Les races à poils long à mi-long comme le Persan ou le Sacré de Birmanie demanderont beaucoup plus d’entretien que le Siamois… En outre les orientaux parlent plus : le répertoire vocal bien connu du Siamois est un moyen d’échanges avec vous.

Si vous êtes calme et solitaire

Un chat recueilli dans la rue, peu habitué au contact ou se contentant de peu est tout à fait envisageable… Il vivra « en cohabitant » avec vous, peu importe sa race ou le nombre de croisements à l’origine de ce chat-là.

Quelle race de chat choisir ?Si vous aimez la campagne et les balades

Vous pouvez choisir un chat « rustique » et aventurier comme le Main Coon, Le chat des Forêts norvégiennes et le Sibérien… Ces chats sont de bons chasseurs, ils aiment les espaces, les sorties, et craignent assez peu les intempéries : leur poil est une bonne protection ! En revanche, si leur poil est protecteur, il demande un entretien non négligeable, et notamment au niveau des « culottes » et de leur queue dont le panache est souvent volumineux.

Pour ces races-là : évitez la vie en appartement, ou promenez les dès l’adoption !

Si vous êtes allergiques au poil de chat

Vous êtes en réalité allergique aux protéines FelD (et surtout à la FelD-1). Ce sont les chats qui en secrètent le moins qui sont qualifiés « d’hypoallergéniques » : les Sibériens, les Bengals, les Balinais, les chats Devon rex, les Cornish rex, les Javanais, les Siamois, les chats Oriental Shorthair et les Bleu russes.

Mais un chat vraiment hypoallergénique ça n’existe pas vraiment. Même un Sphinx, avec une peau sans poil secrète de la Feld-1.

L’allergène ne vient pas du poil lui-même mais des glandes sébacées, de la salive… Plus le chat est « poilu », plus la surface portant l’allergène est importante.

Des différences existeraient aussi selon le sexe. Les chats mâles entiers sont ceux qui produisent le plus de FelD-1, les males castré en produisent moins et les femelles stérilisées encore moins !

Aujourd’hui, il existe aussi un aliment qui permettrait de faire diminuer la production de FelD-1 de votre chat.

Dr Muriel Alnot, vétérinaire et rédactrice

Lire nos articles :

Les produits sélectionnés par notre rédacteur