Quand utiliser une muselière pour chien et comment la choisir ?

  • Quand utiliser une muselière pour chien et comment la choisir ?

La muselière est souvent décriée, elle fait peur, laissant supposer que le chien qui la porte est dangereux ; en outre, son aspect renvoie systématiquement à un concept de « privation de liberté » ou de « privation d’expression ». Or cet accessoire est souvent indispensable. Dans quel cas est-elle nécessaire ? Comment utiliser une muselière ? Comment choisir une muselière pour votre chien ? Dogteur vous guide.

Votre chien a-t-il besoin d’une muselière ?​

Oui si votre chien est un chien de première ou de deuxième catégorie des races dites « dangereuses » comme les Rottweilers ;

Depuis la loi du 6 janvier 1999, renforcée par la loi du 20 juin 2008*, les chiens concernés ont l’obligation de porter une muselière dans des lieux publics. 

Ces races dites de « catégories » concernées sont :

  • En catégorie 1 ou « chiens d’attaque », les chiens assimilables à une race en raison de leurs caractéristiques morphologiques mais non-inscrits dans un livre généalogique reconnu par le ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation, de type American Staffordshire terrier (anciennement Staffordshire terrier), également appelés « pit-bulls », de type Mastiff, également appelés « boerbulls » et les chiens de type Tosa.
  • En catégorie 2 ou « chiens de garde et de défense », les chiens de race American Staffordshire terrier (anciennement Staffordshire terrier), les chiens de race Rottweiller, les chiens de type Rottweiller et les chiens de race Tosa.

* Déclaration en mairie, interdiction de détention par les mineurs, les personnes condamnées, les personnes auxquelles la garde d’un chien a été retirée, assurance en responsabilité civile, port de la laisse et muselière dans les lieux publics, vaccination contre la rage, identification obligatoire, évaluation comportementale pour le chien à partir de 8 mois, permis de détention pour le propriétaire.

Oui pour voyager dans les transports en commun (train, bus, metro…), si votre chien pèse plus de 6kg ;

Oui pour éviter les morsures : pendant les visites chez le vétérinaire car votre chien peut avoir mal, avoir peur, être intolérant… ou pendant les promenades si votre chien a tendance à être agressif avec ses congénères ou avec des passants, ou encore pour aller en club canin avec un chien qui a peur des gens et/ou des chiens… ;

Oui pour éviter à certains chiens d’avaler tout ce qui traine lors des promenades et ainsi leur éviter les urgences vétérinaires (intoxication, constipation, diarrhée etc… en conséquence des produits et objets avalés) ;

Comment choisir la muselière adaptée à votre chien ?​

En fonction de sa race, la mâchoire de votre chien n’aura pas la même longueur ou forme et toutes les muselières ne s’adapteront pas.

En fonction de l’usage auquel elle est destiné, le choix du type de muselière ne sera pas le même :

Elle est formée par une bande en nylon et fermée par une bande à scratch. Adaptée aux chiens qui doivent respecter les contraintes légales dans les transports en commun ou par exemple, la promenade dans la rue des chiens de « catégorie », elle peut aussi servir d’apprentissage à un autre type de muselière car elle est très légère et peut être emportée partout.

Les plus : sa légèreté, son aspect « non dangereux »

Les moins : sa fragilité, le manque de ventilation si elle est trop serrée et le risque de morsure si elle ne l’est pas assez. Elle ne doit pas être utilisée en continu.

C’est une muselière en cuir ajouré qui permet à votre chien de mieux respirer qu’avec une muselière en nylon. Elle est souple, confortable et facilement adaptable au museau de votre chien. Elle est souvent utilisée pour les chiens de travail.

Le plus : elle reste légère et souple tout en étant plus résistante que le Nylon. Elle laisse respirer votre chien.

Le moins : un chien très énervé pourrait en venir à bout ; elle sera ramollie si votre chien bave beaucoup.

La muselière "panier" en plastique

  • ​La muselière "panier" en plastique 

Elle existe en version « plastique et cuir » : appelée aussi filet, grillage ou cage, cette muselière ressemble à une grille ; elle permet à votre chien de respirer, de boire, tout en empêchant toute agression mais aussi toute ingestion d’objets ou d’aliments lors des promenades.

Les plus : sa légèreté, sa sécurité, la couleur beige qui fait moins « peur » que le noir, la facilité pour la nettoyer.

Les moins : elle est peu adaptée aux molossoïdes.

C’est également une muselière en grillage de plastique mais renforcée, extrêmement solide et bien plus confortable que les modèles en métal, bien adaptée aux molossoïdes. Elle permet de ventiler, de boire et même de manger. Elle est la préférée des chiens de garde et de surveillance.

Les plus : sa solidité, la sécurité

Les moins : elle est adaptée surtout aux molossoïdes, plus qu’aux museaux longs et aux petits chiens. Elle aggrave malheureusement parfois l’impression de méchanceté déjà attribuée à tort à un chien qui porte une muselière, même si elle est moins impressionnante que la muselière en métal.

Pour les museaux courts, les seules muselières adaptées sont faites sur mesure ou sont des muselières en filet très flexibles, avec une sorte de tissu « moustiquaire » qui laisse respirer votre chien et un trou sur le devant qui permet de donner une friandise. Elle conviennent particulièrement aux races telles que les bouledogues français, s’ils ramassent tout ce qui traine ou à ceux qui ne sont pas aimables avec leurs congénères.

Le plus : la sécurité, le côté aéré et léger adapté aux museaux courts. La couleur (rose ou grise) qui atténue le côté « chien dangereux ».

Le moins : elles ne sont pas adaptées aux museaux longs.

Les muselières pour museaux courts

Comment habituer votre chien à porter une muselière ?

  1. L’idéal est de commencer dès le plus jeune âge à habituer votre chien à tous types de contraintes, même si vous ne pensez pas qu’il en aura besoin. Qui sait, vous pourrez peut-être avoir besoin de prendre le train avec lui.
  2. Associez la muselière avec une friandise irrésistible, ou, si votre chien n’aime pas la nourriture, avec son activité favorite, comme aller se promener.
  3. Procédez par étapes : attachez-la au cou de votre chien sans la mettre sur le museau au départ.
  4. Habituez le à la mettre dans toutes les situations sans raison ou contexte particulier, même à la maison, pendant quelques minutes, de façon aléatoire.
  5. Lorsque vous la lui attachez veillez à ce qu’elle ne puisse pas glisser et être retirée, il risquerait alors d’essayer de l’enlever à chaque fois.

Les vrais - faux de la muselière pour chien​

  • Un chien avec une muselière est forcément un chien dangereux, c’est-à-dire agressif : 

Faux, c’est peut-être juste un chien qui avale tout ce qu’il trouve par terre !

  • La muselière ne peut pas être portée toute la journée : 

Faux, si elle est très aérée et sécurisée (muselières en plastique), elle peut être gardée longtemps lorsque la situation l’impose, par exemple pour retravailler l’éducation d’un chien agressif.

  • La muselière rend votre chien fou : 

Faux, mais si on la met au chien en plein conflit, lorsqu’il menace, l’on risque en effet d’aggraver son énervement.

La muselière est un atout formidable pour le travail avec des chiens agressifs, notamment pour leur éviter l’abandon ou l’euthanasie, pour éviter à votre chien d’ingérer des objets dangereux pour sa santé et même pour voyager. Associée à un élément positif, elle lui sera vite aussi naturelle que son collier.

Découvrez nos autres articles sur le sujet :

Partagez
Les produits sélectionnés par notre rédacteur