Protéger son rongeur et lapin des parasites externes

Dr Odile Fage 28 novembre 2018 104 0 Laisser un commentaire
Partagez
Protéger son rongeur et lapin des parasites externes

Les parasites externes chez nos lapins et petits rongeurs de compagnie sont malheureusement très fréquents et ne se déclarent parfois que plusieurs mois après l’achat ! Qu’il s’agisse d’acariens (comme les gales), de poux ou plus rarement de puces, ils entraînent le plus souvent des démangeaisons et des problèmes de peau importants pour notre petit compagnon et sont parfois contagieux pour nous humains.

Venez avec nous, Dogteur vous propose une petite visite au pays des vilaines petites bêtes...

Quels sont les parasites externes chez les rongeurs et lapins ?

Commençons par les plus petits mais pas moins méchants : Les Acariens

Ils sont souvent spécifiques à une espèce et se transmettent, le plus souvent, par contact chez l’éleveur ou à l’animalerie.

  • Ainsi, il y a la gale des oreilles du lapin (Psoroptes cuniculi), qui est très fréquente ou la gale du Cobaye (Trixacarus caviae) qui provoque des démangeaisons intenses parfois longtemps après l’acquisition de l’animal.
  • La gale notoédrique, quant à elle, affecte toutes les espèces, en particulier le rat, la souris et le hamster (Notoedres muri), où elle affecte d’abord la tête, le bord des oreilles et le museau puis se généralise ; elle est plus rare chez le lapin et le cobaye.
  • Enfin la gale sarcoptique (Sarcoptes scabiei) atteint surtout le lapin et parfois il y a une contamination croisée avec les chiens et chats voir l’Homme...

Dans la même grande famille, les pseudo gales sont agents de grosses démangeaisons pour le lapin (Cheyletiella parasitivorax) qui peuvent être transmises aux carnivores domestiques et aux cobayes. Cette affection se caractérise aussi par la présence de nombreuses pellicules. Les souris sont aussi très affectées par deux agents de pseudo gales (Mycoptes musculinus et Myobia musculi) qui prolifèrent lorsqu’elles sont fatiguées ou stressées. C’est parfois tragique malheureusement.

Mais ce n’est pas tout... Viennent ensuite les insectes, un petit peu plus gros

  • Les puces sont assez rares et souvent apportées par le chien ou le chat...
  • Les poux, quant à eux, sont très fréquents chez les petits rongeurs en particulier, chez qui ils sont assez bien supportés et n’apparaissent parfois que plusieurs années après l’acquisition. Il y a deux types de poux : les poux piqueurs, qui piquent pour faire un repas de sang (on les appelle hématophages) comme ceux du lapin (Haemodipsus ventricosus) ou des rats et souris (genre Polyplax) et les poux broyeurs, qui se nourrissent des débris de peu et poils, comme Gliricola chez le cobaye , mais qui n’en sont pas moins gênants.
Bien entendu, c’est dans les élevages qu’il y a le plus de problèmes de prolifération et nos petits animaux sont fréquemment contaminés à l’achat sans que personne ne s’en rende compte !

Comment protéger son rongeur et lapin de ces parasites ?

Lors de l’achat, il est important de bien examiner votre nouveau compagnon en faisant attention aux croûtes, rougeurs et/ou pellicules qui doivent vous alerter. Observer les animaux quelques minutes dans leur box avant l’achat est un bon réflexe ; les animaux qui se grattent souvent doivent vous rendre méfiant.

En cas de doute, une visite chez le vétérinaire s’impose. Il effectuera les examens nécessaires (examen des poils, d’un ruban de scotch appliqué sur la peau, d’un grattage cutané si besoin) et fera une prescription d’un traitement approprié.

Voici quelques conseils utiles :

  • Lors de l’arrivée à la maison, vous pouvez lui vaporiser Spraygal une fois par semaine en prévention pendant deux mois
  • Pour les poux, un poudrage sera efficace s’il est renouvelé régulièrement
  • Mais le mieux sera encore des pipettes !
  • Sans oublier les indispensables vitamines distribuées régulièrement car être en bonne santé limite la prolifération des parasites et ses conséquences.
  • Et la désinfection régulière de la cage et du matériel !

Dr Odile Fage, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur