Comment prendre soin des yeux de son cheval ?

Dr Lhérété 24 décembre 2018 498 0 Laisser un commentaire
Partagez
Comment prendre soin des yeux de son cheval ?

Pour faire suite à notre premier article « La vision du cheval », voici comment prendre soin de leurs yeux. Les affections oculaires sont handicapantes, il faut être vigilant quant aux signes d’appel : paupières à demi fermées, ou gonflées, rougeurs anormales, opacités, larmoiements, écoulements séreux (translucides) ou purulents (opaques), …

Eléments d’anatomie

Sur ces deux dessins schématiques, vous pouvez repérer les points anatomiques à connaitre :

Les ulcères de la cornée

Clerapliq CollyreCe sont des « écorchures » de la cornée (membrane transparente qui recouvre l’œil et le protège). Elles sont dues souvent à des chocs, des frottements, des poussières ou brins de paille…

Il faut les diagnostiquer, car la plupart des collyres ou pommades ophtalmiques contiennent un anti-inflammatoire, contre-indiqué en cas d’ulcères. Le test, fait à l’aide d’un produit fluorescent car ils sont souvent invisibles à l’œil nu, doit être réalisé par votre vétérinaire.

En cas de doute, et en l’absence de diagnostic précis, éviter donc d’utiliser des collyres contenant de la cortisone.

Le collyre Clerapliq apporte des élémentsde cicatrisation en cas d’atteinte de la cornée.

Les conjonctivites

Ce sont des inflammations (plus ou moins infectieuses) des muqueuses oculaires, qui sont souvent rouges, gonflées, accompagnées de larmoiements et de sécrétions. Elles sont fréquentes et il faut réagir vite avant aggravation.

Le premier réflexe est de nettoyer, baigner l’œil atteint avec une solution nettoyante et adoucissante. Seul votre vétérinaire pourra, en cas d’aggravation, indiquer des soins antibiotiques et anti-inflammatoires.

Les soins de base

Prendre soin des yeux des chevauxNégatifs au contrôle anti-doping, sans contre-indications, ces soins de nettoyage doivent être votre 1er réflexe devant tout problème oculaire.

Le geste pour aborder le cheval est indiqué sur la photo ci-contre : pouce sur la paupière inférieure, index sur la paupière supérieure, appui léger avec écartement, qui éverse les paupières et fait remonter la troisième paupière située dans l’angle interne de l’œil.

Les produits que vous pouvez utiliser sont :

  • Du sérum physiologique, facile à trouver, en flacon ou en dosettes, neutre, stérile, peu onéreux
  • Du Dacryosérum, ou tous produits dits de « larmes artificielles », adoucissants, également en flacon ou dosettes stériles
  • Une infusion de Camomille : faites bouillir de l’eau, puis faites une infusion d’un jaune assez soutenu, vous pouvez conserver cette infusion dans un flacon pendant 2 j, et l’utiliser pour baigner et nettoyer l’œil. La Camomille est adoucissante et légèrement anti-inflammatoire, et sans aucun risque.

Farnam Clear Eyes 103 mlViskyal 10 ml

Les produits médicamenteux

De nombreux produits existent, certains de médecine humaine, d’autres spécifiquement vétérinaires. Il faut distinguer :

Les collyres ou pommades strictement antibiotiques

Par exemple la Tévémyxine Collyre*, ou la pommade Ophtalon*. Uniquement antibiotiques, à application locale, ils ne sont pas positifs au contrôle anti-doping, et la mise en place de leur utilisation nécessite un temps de traitement à respecter (attention à ne pas mettre des antibiotiques une fois de temps en temps, c’est le meilleur moyen d’avoir ensuite une infection résistante).

Les collyres ou pommades antibiotiques et anti-inflammatoires

Attention, ces produits-là, qui paraissent anodins, peuvent rendre le cheval positif au contrôle anti-doping, à cause de la cortisone qu’ils contiennent et qui leur procure leur efficacité. Il s'agit par exemple du Fradexam Collyre*.

*Ces produits nécessitent une prescription de votre vétérinaire.

L’application se fait selon le geste indiqué sur les deux photos suivantes :


Appliquer la pommade, puis masser avec les paupières pour la répartir sur l’ensemble de l’œil

En conclusion, soyez vigilants, ne laissez pas un problème oculaire s’aggraver, et ayez le réflexe de nettoyer souvent et abondamment dès le début.

Dr Lhérété, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur