Mon chien vit dehors, comment le protéger des intempéries ?

Dr Muriel Alnot 08 novembre 2018 32 0 Laisser un commentaire
Partagez
Mon chien vit dehors, comment le protéger des intempéries ?

​Rien que d’y penser, on a froid pour lui ! Pas de panique, de nombreuses races sont adaptées pour résister aux intempéries : le poil et le sous poil dont elles disposent les protègent des risques de l’hiver et de ses variations de température. Pour autant, ce n’est pas parce que leur poil est épais qu’il ne faut pas les aider à rester dans le meilleur état de confort possible, même en vivant dehors

Quelles sont les races de chiens adaptées à vivre dehors ?

Toutes les races qui possèdent un poil et sous poil épais, parfois même qualifié « d’imperméable », pour pouvoir résister au froid et à l’humidité et notamment les :

  • Akita Inu (Japon)
  • Berger du Caucase (entre la Russie et la Turquie)
  • Dogue du Tibet (Tibet)
  • Husky (Sibérie)
  • Landseer (terre neuve, Montagne des Pyrénées)
  • Leonberg (Montagne)
  • Malamute (Alaska)
  • Montagne des Pyrénées (Pyrénées)
  • Saint Bernard (Alpes suisses)
  • Samoyède (Sibérie)

Comment équiper son chien pour vivre dehors ?

Un abri « tous temps »

Même pour ces races dites « rustiques » ou « nordiques », il est bon de penser à ne pas les mettre dans des situations extrêmes.

A minima, on leur fournira un abri isolé du sol comme une niche sur pieds avec un tapis chauffant : votre chien ne sera pas en contact direct avec le sol et la couche d’air sous le plancher de la niche évitera la déperdition de chaleur par conduction.

Mettez l’entrée de celle-ci à l’opposé des vents dominants pour qu’elle soit le moins possible accessible à la pluie ou prévoyez une niche avec un auvent protecteur.

Enfin, si vos chiens ont des petits, il est fortement conseillé de préparer une pièce à l’intérieur pour en faire une maternité, afin que les chiots ne meurent pas de froid.

Des baumes ou des bottes pour protéger leurs pattes

En vieillissant, et parfois même toute leur vie, certains chiens sont très sensibles des extrémités des membres : lors de périodes froides et humides, ils souffrent de pododermatite, c’est-à-dire d’une inflammation des « pieds » touchant les coussinets, le reste des doigts et les espaces interdigités. Même lorsque la cause primaire n’est pas le froid et l’humidité, il est alors bon de protéger les extrémités des membres pour ne pas aggraver l’inflammation.

Les baumes protecteurs

Durcir les coussinets avec des lotions comme Solipat est une première possibilité pour le préparer à l’hiver. Vous pouvez aussi prévenir les attaques de l’humidité avec une pommade qui forme une barrière protectrice et imperméable aux agents extérieurs comme Winterpad. Les doigts de votre chien sont alors protégés des frottements mécaniques par une action adoucissante, calmante et antiseptique qui peut aussi être utilisée en « curatif ».

Si ses pattes se fragilisent vite, les baumes cicatrisants comme le soin Dermoscent BioBalm permettent de réagir rapidement pour aider les coussinets abîmés à cicatriser.

Les chaussettes et bottines

Encore plus efficaces et isolantes, les bottes sont devenues de véritables atouts pour éviter l’humidité et le froid ou la glace et parfois pour favoriser une bonne cicatrisation lors de pododermatites l’hiver…

Non, votre toutou n’aura pas l’air ridicule, d’autant que ce type de sentiment lui est totalement étranger !

Mon chien vit dehors, comment le protéger des intempéries ?Passé un temps d’adaptation pendant lequel certains se sentent un peu « bizarres », leurs chaussures très tendance, de type « running* » sont l’équivalent de nos modèles sportifs adaptés à la montagne et à la neige… Parmi elles, le best-seller Summit Trex de Ruffwear pour convaincre même ceux qui refusent de mettre le nez dehors.

Un manteau pour les poils courts ou les chiens plus fragiles

Enfin, arme vestimentaire non négligeable, le manteau protège les chiens âgés, les chiens souffrant d’arthrose (le froid augmentant les douleurs articulaires) ou les chiens qui tombent souvent malades à cause du froid. Dans cette catégorie, nous vous recommandons le très efficace Ruffwear Powder Hound ou le Back on Track Manteau polaire suprême.

Comment savoir si mon chien a froid ?

Comme n’importe quel mammifère, votre chien tremble ou s’agite (pour se réchauffer), soulève une patte puis l’autre ou encore s’assoit sur vos pieds pour éviter le froid du sol…

Et toujours, pensez à renforcer son système immunitaire…

Dr Muriel Alnot, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur