L’importance des moustaches du chat

Dr Alnot 10 avril 2019 375 0 Laisser un commentaire
Partagez
L’importance des moustaches du chat

Les moustaches du chat ou vibrisses ont des super pouvoirs, ce sont des organes sensoriels indispensables à la vie du chat.

Comment s'appellent les moustaches d'un chat ?

Les moustaches de votre chats sont des vibrisses, ceux sont des poils.

Ces poils particuliers sont un peu différents des autres : Ce sont des poils longs, rigides et bien plus épais que les autres, situés sur le museau, et aussi au-dessus des yeux, sur le menton, et même à l’arrière des pattes avant au-dessus des coussinets…

L’importance des moustaches du chatLes moustaches sont les vibrisses du museau. Plus elles sont éloignées du nez et plus elles sont longues. La plupart du temps, elles sont lisses et droites mais parfois elles sont courtes et frisées, comme chez le Devon Rex ou ondulées chez l’American Wirehair.

Les autres vibrisses (au-dessus de la paupière, menton, pattes …) complètent l’équipement de votre petit félin préféré.

Ces poils très particuliers et indispensables servent de détecteurs.

Les vibrisses sont des organes sensoriels très performants. A la base (ou racine) de ce poil particulier se trouvent une zone très vascularisée et innervée qui contient notamment des mécano-récepteurs, très sensibles, capables de détecter les variations de pression.

En plus d’être sensible à la pression par contact direct sur sa peau, par leur intermédiaire :

  • L’importance des moustaches du chatvotre chat est sensible aux vibrations et aux déplacements d’air détecté par l’inclinaison imposée à ses moustaches : ses moustaches le renseignent sur sa vitesse et lui évitent de se cogner, surtout s’il saute d’un endroit à l’autre dans un endroit sombre. Les vibrisses des pattes avant lui permettent de se réceptionner correctement. En effet, l’œil du chat, même adapté aux faibles intensités lumineuses, n’est pas son détecteur le plus performant.
  • avec ses moustaches, il peut donc aussi « sentir » le mouvement de sa proie la nuit : si elle ne bouge pas elle peut faire écran à un courant d’air et si elle bouge provoquer les déplacements d’air elle-même.
  • Votre chat est aussi informé sur les reliefs et la taille de certaines ouvertures ou passages entre deux barreaux ou par une chatière : il a donc des capteurs de proximité, comme nous sur nos voitures pour faire un créneau !
Le saviez-vous ? Les vibrisses existent aussi chez des espèces sans poils comme les cétacés, et sur tout le corps chez les taupes…

Est-ce que les moustaches d'un chat repousse ?

Les vibrisses, comme les autres poils, se renouvellent et tombent. Mais pas de panique, contrairement à la légende, les moustaches repoussent, même si c’est très lent !

Pourquoi ne pas couper les moustaches d'un chat ?

Il est totalement interdit de les couper à la naissance car à cette période elles ne se développent plus correctement une fois coupées. Ce sont les vibrisses adjacentes qui compenseront en devenant plus importantes. Et en outre, à ce moment-là, les chatons sont très dépendants de leur mère et très peu adaptables : ils peuvent être totalement désorientés sans ce « gps mécanique ».

Lorsqu’ils sont plus vieux, on dit que les mères ayant des chatons un peu remuants en profiteraient pour leur couper les moustaches, peut-être pour éviter d’être blessées lors des tétées, ou encore pour réduire leur capacité à se déplacer en leur enlevant provisoirement ce détecteur bien pratique… Mais ce sont des hypothèses d’interprétation, pour des chatons beaucoup plus âgés (pas avant trois semaines un mois d’âge), si ceux-ci sont aventureux ou remuants, pas des certitudes démontrées par la science !

Est-ce que les moustaches du chat sont un témoin de santé ?

Les moustaches tomberont plus et seront en moins bon état si votre chat a des soucis de santé ayant un impact dermatologique. Alors gardez lui un poil en bonne santé pour qu’il ait des moustaches en bon état de marche !

Des super pouvoirs oui, mais les vibrisses ne disent pas tout !

Les moustaches sont des antennes sensorielles, détectant des mouvements des contacts, des pressions. Elles ne permettent pas, comme chez certains insectes, de détecter des odeurs ou des parfums ! Chez le chat, les molécules odorantes passent bien par la cavité nasale, dans le nez donc, ou encore par la cavité buccale et l’organe voméronasal (phéromones ou sémiochimiques)…

Quant à exprimer toutes les humeurs de votre petit félin, c’est un peu exagéré !

Même si des moustaches plaquées vers l’arrière sont parfois le signe d’un stress ou d’une douleur, comme chez les rongeurs, il est impossible de dire à la seule lecture de leur orientation si votre matou préféré est triste ou joyeux !!!

Dr Alnot, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur