L'identification des animaux de compagnie

Dogteur 12 juin 2019 15057 0 Laisser un commentaire
Partagez
L'identification des animaux de compagnie
Le saviez-vous ? L’identification d’un animal carnivore domestique est obligatoire en France.

Début juin, la société I-CAD et le Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation ont lancé une campagne de communication nationale afin de sensibiliser le grand public sur l’enjeu majeur que représente l’identification des carnivores domestiques.

Découvrez le collier Lexie !

Pourquoi ?

« Parce qu’elle est le seul lien officiel entre un animal et son propriétaire, l’identification facilite les démarches du propriétaire et permet à l’État de mener à bien sa mission de protection des populations. »

Comment ?

L’implantation d’une puce électronique

Seul le vétérinaire est habilité à implanter une puce électronique sous la peau de l’animal. Cette identification, rapide et sans douleur, ne nécessite pas une anesthésie de votre animal. Parfaitement étanche, cette puce de la taille d’un grain de riz est inoffensive pour l’animale.

Cette identification est la seule à permettre à votre animal de voyager.

Le tatouage

De moins en moins pratiqué, le tatouage nécessite une anesthésie de votre animal le temps de tatouer une série de chiffres et de lettre dans son oreille droite ou à l’intérieur de sa cuisse. Seul un vétérinaire et un tatoueur agréé est habilité pour pratiquer cette identification.

Vous avez également la possibilité d’utiliser ces deux solutions.

Quand ?

« L’identification suit l’animal tout au long de sa vie. Elle est obligatoire pour les chiens depuis 1999 et pour les chats depuis 2012. »

Lors de la première visite chez le vétérinaire, et après avoir réalisé un bilan de santé, ce dernier procédera à l’identification de l’animal suivant la méthode que vous aurez choisi.

Votre animal doit impérativement être identifié avant d’être adopté !

L’éleveur ou le particulier doit pouvoir fournir à l’adoptant :

  • Un acte de cession officialisant les conditions d’acquisition de l’animal ;
  • Un certificat vétérinaire qui atteste de la santé de l’animal ;
  • La carte et le numéro d’identification de l’animal ;
  • La race et le numéro d’inscription au fichier LOF ou LOOF si l’animal est de race.

C’est au cédant de faire les démarches auprès du fichier I-CAD pour déclarer les changements de détenteur. Il est important que ce fichier soit régulièrement mis à jour si des changements sont à déclarer.

Source jidentifiemonanimal.fr
Youtube I-CAD
Facebook I-CAD


Les produits sélectionnés par notre rédacteur