L’huile dans l’alimentation des chevaux

Dr Aude Lhérété 06 septembre 2019 1518 0 Laisser un commentaire
Partagez
L’huile dans l’alimentation des chevaux

La Compagnie des Animaux vient de référencer une partie de la gamme nutritionnelle Reverdy. Ce choix est motivé par la qualité des produits et l’excellence de axes de développement de cette société depuis ses débuts. Le premier produit que nous souhaitons vous présenter est l’Huile Omega Oil. Abordons donc l’intérêt des lipides dans l’alimentation des chevaux.

Quelles sont les bases essentielles de l’alimentation des chevaux ?

Le cheval est un herbivore, il mange donc majoritairement de l’herbe ou du foin (herbe séchée)

L’herbe ne suffit pas toujours donc on ajoute des repas concentrés (*) :
  • Des céréales (Orge, Avoine, Maïs)
  • Des matières grasses (ou lipides)
  • D’autres sources si besoin : protéines, minéraux, vitamines

(*) Concentrés : Ce nom est donné à tous les aliments fournis au cheval en plus de l’herbe ou du foin, car ils sont plus caloriques dans un volume plus faible. On ne les donne donc que si le cheval en a besoin et que l’herbe ou le foin ne lui suffisent pas (on le sait tout simplement en observant le cheval, s’il maigrit en ayant que de l’herbe ou du foin, c’est qu’il a besoin de concentrés, entre 1 à 3 kg en moyenne par jour)

Les lipides, qu'est-ce que c'est ?

Les lipides, ou « matières grasses », sont l’un des 3 grands groupes d’aliments (Protides-Glucides-Lipides)

On distingue deux types d’acides gras :

  1. Les « mauvais » acides gras saturés (« mauvais » est trop caricatural pour être juste, mais ce ne sont pas les plus intéressants sur le plan nutritionnel) que l’on trouve surtout dans les graisses solides (beurre) et certaines huiles.
  2. Les « bons » acides gras insaturés qui sont contenus dans de nombreuses huiles en pourcentage variable. 2 sont très importants :
    • Acides gras oméga 3 : présents en particulier dans l’huile de lin, les huiles de poissons, l’huile de Colza et l’huile de soja
    • Acides gras oméga 6 : présents dans les huiles de pépins de raisins, de Tournesol, de Maïs, de Soja

Quels sont les objectifs majeurs de la ration d’un cheval ?

Objectifs Composition de la ration S'il y a une carence :
Apporter des fibres

Herbe et/ou Foin
(Le Cheval est un Herbivore = pour rester en vie il mange de l’herbe avant tout)

Mort par Coliques

Apporter des calories en plus pour les efforts sportifs demandés au cheval

Céréales (Sucres lents)

Matières Grasses

Amaigrissement

Faiblesse

Apporter des minéraux et vitamines

Compléments spécifiques ou intégrés dans la ration

Maladies

Manques de défenses

Problème osseux et Autres

Quel est l’intérêt d'apporter des matières grasses dans l'alimentation des chevaux ?

Les céréales, qui sont des sucres lents, fournissent le carburant essentiel du muscle (le Glycogène), mais elles ont aussi l’inconvénient de produire des déchets qui mènent aux courbatures et à la fatigue musculaire. Les céréales sont consommées par les muscles et produisent une grande quantité de chaleur, d’où une sudation et une déshydratation.

Remplacer une partie des céréales par un apport d’huile permet de diminuer ces deux effets.

Deux points limitent la quantité dans la ration :

  • Le cheval n’aime pas manger beaucoup d’huile. Si son repas est trop gras, il ne le mangera pas ;
  • Le glycogène, apporté uniquement par les céréales, est indispensable au fonctionnement musculaire, donc il faut conserver une majorité de céréales dans les concentrés (l’huile peut composer 5 à 10 % de la ration de concentrés, soit 200 à 300 ml pour une ration pesant au total 4 kg).

Comment améliorer ou changer la ration d'un cheval ?

On ne s’improvise pas nutritionniste pour chevaux. Vous pouvez faire appel à des vétérinaires nutritionnistes équins, à votre vétérinaire d’écurie, ou apprendre auprès de personnes expérimentées… Les représentants des marques sur le terrain peuvent être de bons interlocuteurs, pour leur marque bien sûr.

Ne faites aucun changement brutal et de volume important. Faites les choses lentement et progressivement.

Quelle huile alimentation faut-il choisir pour son cheval ?

L'huile de Colza

Une huile de base intéressante est l’huile de Colza :

  • Elle a un bon équilibre Oméga 3 / Oméga 6 ;
  • Elle est peu coûteuse ;
  • Elle est très liquide donc sa distribution est plus facile et moins salissante pour la graineterie que des huiles plus épaisses.

REVERDY OMEGA OIL 5 LLa Omega Oil de chez Reverdy

La Omega Oil est un produit haut de gamme, conçue pour un équilibre d’apports optimal de par les matières premières utilisées (Huile de lin, germes de Maïs) et les méthodes de fabrication.

A quelle fréquence faut-il donner de l'huile alimentaire à son cheval ?

A vous de choisir, en fonction de votre cheval :

En permanence

Vous pouvez remplacer progressivement une partie du concentré par de l’huile, pour en arriver à 5 à 10 % de la ration totale en huile, en incorporant l’huile progressivement sur 3 semaines. C’est le mieux pour les chevaux de sport, surtout en endurance, ainsi que les chevaux à ulcères de l’estomac, et ceux ayant tendance à faire des myosites.

En cures

A la mauvaise saison, lorsque le cheval baisse un peu d’état, vous ajouter à la ration 50 à 100 ml d’huile par jour, au moins un mois, en surveillant que votre cheval ne grossisse pas trop.

Dr Aude Lhérété, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur