L’été approche, êtes-vous prêts à partir avec ou sans lui ?

Dr Muriel Alnot 15 juin 2017 327 0 Laisser un commentaire
Partagez
L’été approche, êtes-vous prêts à partir avec ou sans lui ?

À chaque fois, c’est la même histoire, les partisans du « jamais sans mon animal » s’opposent à ceux du « ça dépend » et à leurs arguments. Alors qui croire ? Quelles sont les animaux que l’on laisse et ceux qui ne doivent pas rester seuls ?

Doit-on prendre son animal avec soi pendant les vacances ?

Si on parle des animaux de compagnie dans leur ensemble, les « ça dépend » ont raison.

Si on regarde espèce par espèce, les réponses varient.

  • Le chien, notamment, est une espèce qu’il est préférable de garder avec soi, sauf si les conditions des vacances ne lui sont pas adaptées. En effet, nos chiens sont adaptés à la vie de groupe, de leur groupe. Même s’ils peuvent en changer et s’adapter à une autre organisation, votre chien préférera rester avec vous. Si vous louez une maison, c’est très facile, il suffit de transposer les habitudes de l’année sur le lieu de vacances. Renseignez-vous cependant sur les règles d’accès à la plage, au parc, aux restaurants…etc. Généralement les chiens sont admis lorsqu’ils sont tenus en laisse, dans le cas contraire, un avertissement doit vous informer, par exemple par un panneau avec le pictogramme : chien en laisse barré d’un trait
  • Le chat, en revanche, est « attaché à sa maison » au point que la plupart seront perturbés par le changement. Sauf à avoir un chat « chien », qui aura donc plus besoin de vous que de sa maison habituelle, il est souvent préférable de laisser son chat chez soi et de s’organiser pour que quelqu’un vienne s’en occuper, a minima pour le nourrir et changer sa litière. Si votre chat est de tempérament timide ou craintif, il faut d’ailleurs le perturber le moins possible : évitez de l’emmener en vacances et demandez à la personne qui vient s’en occuper de ne pas essayer de le toucher s’il part se cacher sous le lit.

La pension animalière est-elle la solution ?

Si la pension est bonne, elle est toujours une solution parfaitement utilisable.

Votre chien partira alors en vacances de son côté, dans un endroit qui peut être aussi attractif pour lui que la plage pour vous ! Renseignez-vous sur les offres, certaines pensions sont dans des zones rurales qui permettent d’avoir de l’espace, de promener les chiens en groupe… Votre chat doit bénéficier sur place de personnels qui ont un minimum de connaissances sur les particularités des chats. Comme les murs ne les arrêtent pas, il faut un espace « volière » aménagé. Un chat doit pouvoir bénéficier d’au moins 10 m2 pour lui, s’ils sont plusieurs, il faut multiplier par le nombre de chats. Son espace doit lui permettre de grimper et dans l’idéal d’avoir des postes d’observation sur ce qui se passe dehors. Sans rien à regarder, ses vacances seront trop ennuyeuses.

Le minimum requis pour emmener son animal avec soi :

  • Lui garder de quoi manger, boire et dormir comme à la maison
  • Avoir prévu de lui fournir autant d’activités, voire plus (sauf s’il n’est pas demandeur, ou s’il est trop vieux pour avoir une activité intense
  • Avoir vu avec votre vétérinaire si son état de santé est satisfaisant, le cas échéant faire établir un certificat de bonne santé par le praticien,
  • Vérifier que les vaccins et la protection antiparasitaire est à jour, voire renforcée selon la destination
  • Utilisez des produits pour transformer le lieu en endroit familier ou apaisant :

Gamme Adaptil Gamme Feliway

Dr Muriel Alnot, vétérinaire et rédactrice

Ces articles peuvent vous intéresser :
Quelle solution choisir pour faire garder son chien ?
Chat et vacances : préparer le départ ou l'arrivée !

Les produits sélectionnés par notre rédacteur