Les principales maladies du Furet

Dr Odile Fage 19 septembre 2019 1200 0 Laisser un commentaire
Partagez
Les principales maladies du Furet

Comme chaque être vivant, nos amis Furets peuvent malheureusement être malades. Nous vous proposons un aperçu des principales maladies du furet en vous rappelant que si votre compagnon ne va pas fort, une visite chez le vétérinaire s’impose sans tarder !!

Les maladies digestives chez le furet

Crispy Pellets Ferrets 3 kgLes maladies les plus fréquemment rencontrés sont les maladies digestives qui s’expriment par des vomissements et des diarrhées mais aussi parfois par un amaigrissement et des symptômes évocateurs de nausée (bâillements répétés, mâchonnements, grincements de dents, salivation…).

Leurs causes sont variées, souvent d’origine environnementale. Par exemple à cause de croquettes inadaptées : il faut prendre des croquettes pour furet, riches en viandes et pauvres en matière végétale ; de stress ou d'un coup de chaleur en été.

Les occlusions ou sub-occlusions sont très fréquentes car le furet avale presque n’importe quoi (tissu, mousse, noisette, boule Quiès, jouet etc..) et demandent en général une intervention chirurgicale après confirmation à l’échographie.

Les affections digestives comme entérite, gastrite ou colite sont parfois accompagnées d’infections virales (maladie de Carré), bactériennes ou parasitaires.

Un examen clinique attentif par le vétérinaire permettra de poser un diagnostic précis et de soigner notre malade !

Les maladies liées aux hormones chez le furet

Les maladies liées aux hormones comme l’Hyperoestrogénisme qui se rencontre chez la furette non stérilisée. C’est un œstrus (des chaleurs) qui durent un mois ou plus. La vulve de la furette est gonflée, cette dernière est fatiguée, perd ses poils et est souvent très anémiée. Malheureusement sans intervention du vétérinaire, le pronostic vital est souvent engagé.

La maladie Surrénalienne​ chez le furet

La maladie Surrénalienne quant à elle, atteint plutôt les animaux stérilisés de plus de 4 ans. Elle est provoquée par une augmentation de taille des glandes surrénales aboutissant à la production anormale d’hormones sexuelles. Le développement de la maladie est lié entre autres à un éclairage artificiel hivernal trop important bouleversant la photopériode. La prévention consiste à poser un implant et respecter la photopériode de repos hivernal.

Les tumeurs ​chez le furet

Les tumeurs atteignent hélas souvent nos petits furets…

L'insulinome

Ainsi l’Insulinome, tumeur du Pancréas des furets de plus de 3 ans, produit plus d’insuline qu’il n’en faut et conduit à des hypoglycémies. Ce sont les examens sanguins répétés, l’échographie ou le scanner qui peuvent attester du diagnostic.

Le Lymphome​

Le Lymphome est la tumeur la plus fréquente et atteint même les jeunes sujets (dès 4 mois). Il peut évoluer de façon aiguë ou plus lente. C’est une atteinte plus ou moins généralisée des ganglions avec de la fatigue, un amaigrissement et des difficultés respiratoires, des troubles digestifs.

Le Mastocytome​

Le Mastocytome bénin chez le furet, est la tumeur cutanée la plus fréquente. Elle ressemble à une espèce de verrue. Elle sera retirée par le vétérinaire par une petite chirurgie. 

La grippe chez le furet

Enfin, savez-vous que nous pouvons transmettre notre Grippe à notre petit furet ? Il est très sensible à son virus qui lui provoque température, abattement, toux et rhume. Les sujets âgés sont particulièrement vulnérables. Alors si vous êtes malade de la grippe, pensez à manipuler votre furet avec des gants et un masque et limiter les contacts !

Dr Odile Fage, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur