Les 5 indicateurs de santé chez le chat

Dr Muriel Alnot 29 octobre 2018 1044 0 Laisser un commentaire
Partagez
Les 5 indicateurs de santé chez le chat

Il est parfois difficile de déceler un problème de santé chez le chat car c'est un animal qui parle peu, même si les orientaux donnent peu d'indications lorsqu'ils sont malades, du moins en termes de symptômes : soit les signes sont peu visibles, voire absents, jusqu'à l'apparition de la maladie ; soit ils sont tellement peu spécifiques qu'ils ne donnent pas d'hypothèse évidente ! Résultat, est ce grave ou pas, vous n'êtes jamais sûrs avec un chat, sauf s'il ne mange plus ! Nous vous donnons néanmoins quelques signes à surveiller.

1. Mon chat a changé de comportement

Si votre chat qui dort habituellement collé à vous sur votre lit préfère tout d'un coup s'isoler sous les meubles, ou si, au contraire, votre matou généralement solitaire se met à vous suivre partout en miaulant, il est possible qu'il soit malade.

Les changements de comportement sont parfois les seuls et premiers signes visibles d'une maladie. Ils reflètent probablement la douleur ou l'inconfort que ressent votre chat.

Il est donc important de faire attention aux modifications de ses habitudes et de ses préférences, surtout lorsqu'elles sont brutales

2. Mon chat ne mange plus

Gamelle Eyenimal Intelligent Pet BowlChez le chat, les changements d'habitudes alimentaires sont des signes importants. Si votre chat ne boit plus (adypsie) ou ne mange plus (anorexie), ou si à l'inverse il boit beaucoup plus (polydipsie) et mange beaucoup plus (polyphagie), vous devez réagir rapidement et le montrer à un vétérinaire.

Attention, certains changements arrivent de façon progressive et retiennent moins l'attention. Les modifications progressives peuvent être également les premiers signes d'une maladies. Dans ce cas, le nourrir en utilisant un verre doseur (pour l'eau mais aussi les croquettes) est un bon moyen de déceler les variations, sans aller pour autant jusqu'à peser les quantités laissées (ou données en plus) avec une balance de cuisine... vous pouvez aussi vous équiper d'une gamelle "intelligente" qui fera la surveillance à votre place.

Retenez qu'un chat âgé qui mange plus et qui boit plus de façon soudaine doit subir un examen de santé et le cas échéant, le vétérinaire pourra faire des analyses sanguines pour vérifier l'absence de maladie (d'atteinte rénale par exemple)...

3. Mon chat se toilette de façon excessive

Un chat qui se lèche, se gratte ou se mord de façon excessive ou obsessionnelle est généralement la victime d'une infestation parasitaire ou d'un problème dermatologique important. Mais cela peut aussi indiquer l'existence d'une douleur chronique...

Lorsque rien n'est décelé, le toilettage excessif est parfois qualifié de "comportemental" c'est à dire correspondant à l'existence d'un stress. Cette hypothèse n'est recherchée que si l'on a éliminé d'abord les autres possibilités. Il est donc intéressant de consulter votre vétérinaire qui fera le "tri" des causes possibles si aucune mesure cosmétique n'a amélioré la situation.

4. Le pelage de mon chat est terne

Un animal en bonne santé, bien nourri et pas trop vieux a le poil doux et brillant. Celui d'un individu âgé peut devenir plus fin et plus terne sans pour autant indiquer un souci de santé majeur.

Des parasites internes, un trouble hormonal, un diabète ou une infection de la peau (...) modifient l'aspect du pelage.

Un poil terne, gras et fin peut être l'indicateur d'une insuffisance rénale ou d'une mauvaise alimentation.

Le changement d'aspect du pelage de votre chat doit vous alerter et vous amener à :

  1. Vérifier la qualité de son alimentation
  2. Vérifier ses traitements anti-parasitaires
  3. Si 1 et 2 sont vérifiés, aller contrôler son état de santé chez le vétérinaire.

4. Les muqueuse de mon chat sont pâles

Nous ne passons pas notre temps à observer la couleur des muqueuses* de nos chats, et pourtant celles-ci sont d'excellents indicateurs de son état de santé.

Un chat en bonne santé a des gencives de couleur rose.

Tout autre couleur est le signe d'un dysfonctionnement important de son organisme. Un chat dont les gencives sont bleues (cyanosées= défaut d'oxygénation), blanches (anémiées= défaut de perfusion, c'est à dire pas irriguées par le sang) ou rouges (inflammation) nécessite une consultation vétérinaire en urgence.

*muqueuse : tissu différent de la peau, généralement recouvert de mucus, qui raccorde l'intérieur et l'extérieur de l'organisme (muqueuse buccale, gingivale, olfactive, oculaire, etc...)

Dr Muriel Alnot, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur