Les bienfaits de l'agility

Dogteur 25 janvier 2017 209 0 Laisser un commentaire
Partagez
Les bienfaits de l'agility

Qu’est-ce que l’agility ?

L’agility est un sport canin inventé en 1977 en Angleterre. Il s’inspire du concours hippique : le chien suit un parcours au cours duquel il doit franchir plusieurs obstacles dans un ordre précis (sauts, tunnels, slaloms, sacs…) et dans un temps réglementé, le tout guidé par son maître, alors appelé le « conducteur ».

Trixie Obstacle Agility Trixie Tunnel Agility 40 cm / 2 m Trixie Slalom Agility

Les bienfaits de l’agility chez le chien

L’agility permet de résoudre de nombreux problèmes rencontrés avec son chien, et notamment des soucis « comportementaux » mais aussi de parfaire son éducation. La pratique d’une activité physique régulière est recommandée pour les chiens comme pour les humains. Or, l’agility permet de se dépenser et en plus de s’amuser, pour le chien et même pour son « conducteur ». L’animal se muscle et apprend à être à l’écoute. Il affine également ses aptitudes.

Tous les chiens peuvent pratiquer ce sport, cependant, soyez vigilant ! Si votre chien n’a pas une excellente condition physique, parlez en d’abord avec son vétérinaire et prévoyez d’adapter l’exercice.

L’agility est une activité dont l’impact sur le mental de votre chien est très positif.

Certains propriétaires se sentent dépassés par des chiens très actifs, voire hyperactifs, l’agility est un excellent moyen de leur faire dépenser leur énergie et de leur permettre de devenir plus attentifs.

La relation maître-chien en est par conséquent améliorée car elle fonctionne sur des techniques positives et la confiance mise en place reste la clé d’une collaboration réussie.

Les limites de l'agility

Indépendamment de leurs caractéristiques morphologiques, les chiens sont des individus tous différents. Soyez patients, et fixez-vous des objectifs réalistes, tant au niveau physique qu’intellectuel. Si vous brusquez votre chien, il se peut qu’il réponde de manière agressive, si c’est trop compliqué, il peut manquer de motivation ou même être dégoûte par l’exercice. Il faut garder à l’esprit que l’agility est un sport ludique, le chien doit donc se faire plaisir. Adaptez vous à sa progression.

Prenez des précautions

Avant d’installer un parcours, vérifiez la qualité du sol. En effet, un entraînement sur un sol mauvais, trop dur ou trop profond, ou même avec des trous, peut générer des douleurs articulaires ou mêmes des traumatismes (rupture de ligaments…). Vérifiez aussi la météo, en cas de grosse chaleur, modérez l’exercice !

Les produits sélectionnés par notre rédacteur