Les Aoûtats chez le chien et le chat

  • Les Aoûtats chez le chien et le chat
  • Les Aoûtats chez le chien et le chat
Précédent Suivant

Le mois d’Août est arrivé et avec lui, apparaissent les aoûtats, ces petits parasites visibles à l’œil nu une fois qu’ils se sont bien repus, sur votre chien, votre chat et même sur vous… Que sont-ils ? Comment s’en débarrasser ? Comment s’en protéger ?

Qu’est ce qu’un aoûtat ​?

L'aoûtat ou Trombicula autumnalis (Neotrumbicula autumnalis) est aussi appelé « rouget » en raison de sa couleur rouge-orangée, et « vendangeon » ou « vendangeron » en raison de la période de l’année associée à une activité où ils sont particulièrement présents. 

La forme parasite est la larve d’un petit acarien de la famille des Trombiculidés, vivant principalement dans l’herbe. C’est cette toute petite larve (0,25 à 0,75 mm lorsqu’elle est gorgée) qui parasite le chien, le chat ou l’être humain (et d’autres espèces).

Comment vit un aoûtat ?

Les adultes (qui mesurent 1 mm et sont de couleur rouge) sont inoffensifs pour nos chiens, chats et même pour nous. Les femelles pondent des œufs (environ 400 chacune) dans le sol, sur des matières végétales en décomposition. Au bout de quelques jours à un mois selon les conditions de température et d’humidité, les jeunes larves de couleur rouge orangé sortent à la recherche d’un hôte pour se nourrir des tissus du derme (la peau). Ce sont elles qu’il faut craindre. Les gazons humides (95 à 100%d’humidité), légèrement ombragés sont les endroits les plus infestés par les larves, et particulièrement de juillet à septembre. Cependant, les larves deviennent actives lorsque les conditions sont ensoleillées (>16°C) et le taux d’humidité bas : elles grimpent sur les végétaux et attendent le passage de l’hôte.

www.insectecran.cominsectecran.com

Leurs hôtes principaux sont des petits mammifères : lapins, rongeurs, hérissons, taupes, chiens et chats, de grands mammifères (bovins, chevaux…) ainsi que l’être humain qui fait l’erreur de marcher pieds nus dans l’herbe, mais aussi des oiseaux (volaille, moineau, faisan, perdrix…). 

Les larves recherchent une surface de peau fine comme entre les doigts, à l’intérieur des cuisses, du creux poplité (genou), au niveau du pavillon des oreilles (oreillon) ou de leur base, entre les yeux etc. Elles ne piquent pas pour se nourrir de sang mais de lymphe et de débris tissulaires dissous par la salive qu’elles injectent lors de la morsure. La morsure est indolore mais cette salive est très prurigineuse, et les démangeaisons qu’elle provoque sont particulièrement importantes au bout d’une journée. Si elle n’est pas délogée, la larve se nourrit dans / sous la peau pendant 3 à 4 jours puis retombe au sol. Puis elle se ré-enfouit dans le sol et se transforme en Nymphe et finalement en adulte. Les nymphe et adulte consomment des œufs d’insectes, des liquides végétaux, etc... 

Comment savoir si votre animal est infesté par des aoûtats ?

La morsure de la larve de Trombicula autumnalis laisse une papule rougeâtre (erythème) au bout de quelques heures et l’aspect devient rouge orangé quelques jours plus tard lorsque la larve s’est bien nourrie.

Vous pourrez donc rapidement observer de petits points/grains orangés visibles à l’œil nu ou même des « grappes » oranges.

Votre animal va se gratter ou se mordre sous l’effet de la salive de la larve et des signes supplémentaires peuvent alors apparaître : dépilations, squames, croûtes et parfois des plaies qui peuvent s’infecter. Ce parasitisme est appelé trombidiose.

Si ce que vous observez ne semble pas caractéristique, c’est-à-dire surtout dans l’hypothèse où l’on ne voit pas de grains rouge-orangés (lorsque les larves sont retournées au sol par exemple), vous pouvez faire appel à votre vétérinaire pour confirmer que ce sont bien des aoûtats qui en sont responsables ; il fera notamment la différence avec les dermatophytoses (teignes) les gales et les cheyletielloses, en revoyant avec vous les circonstances de l’apparition des signes (période de l’année, aspect au microscope) et pourra pratiquer des examens complémentaires si aucune cause n’est évidente (raclage cutané, « scotch test » ou calque cutané, observation au microscope etc). 

Comment soigner mon chien ou mon chat s’il a des aoûtats ?

La maladie (trumbiculose ou trombidiose) n’a pas de caractère de gravité. Cependant, elle est très prurigineuse et peut se compliquer en infections secondaires : pour le bien être de votre animal, il faut donc la traiter.

Comment soigner mon chien ou mon chat s’il a des aoûtats ?Vous pouvez utiliser des acaricides en spray sur l’endroit de la peau concerné comme le Frontline spray (pour chiens/chats, même s’il n’a pas l’indication aoûtats), ou Beaphar stop tiques et moustiques (qui a l’indication aoûtat, pour les chiens) sans dépasser deux applications par jour. Généralement, au bout d’une semaine le problème aura disparu. Pour les chats, vous pouvez utiliser le Beaphar Dimethicare stop parasites en spray, à action immédiate et dont l’action dure dix jours…

Pour le chien uniquement, vous pouvez également utiliser un shampoing acaricide, comme le Pulvex Shampoing antiparasitaire, un des rares shampooing à posséder à la fois une action contre les puces, les tiques mais également les aoûtats. Il est d’ailleurs possible de diluer ce shampooing avec 20 parties d'eau pour application directe sur le pelage en laissant agir le produit pendant au moins deux minutes (puis rincer et laisser sécher).

Le cas échéant, il faudra également traiter la surinfection avec des lotions antiseptiques, voire des antibiotiques, des corticoïdes et/ou des antihistaminiques, sur prescription de votre vétérinaire (médicaments sur ordonnance). 

Comment protéger mon chien ou mon chat des aoûtats ?

Les insecticides anti-puces et anti-tiques (pipettes, sprays…) sont généralement efficaces même si l’indication du produit ne mentionne pas toujours spécifiquement les aoûtats.

Le traitement de votre pelouse peut être éventuellement une option de protection, s’il ne pleut pas ! Attention, les acaricides efficaces sont habituellement formulés pour l’intérieur de votre maison, même s’il sont efficaces sur la pelouse (non arrosée) comme le Beaphar Spray insecticide et acaricide maison. N’oubliez pas de tondre régulièrement pour éviter le développement d’une partie d’herbes hautes (gardant mieux l’humidité) qui favorise la reproduction des Trumbicula adultes.

Est-ce que mon chien ou mon chat peut me transmettre ses aoûtats ?

NON, la contamination ne se fait pas de chien ou de chat à humain, ni même d’un chien ou chat à un congénère. 

Pour se protéger, il suffit à l’être humain de mettre des vêtements couvrants, d’éviter de marcher pied nu dans l’herbe et de faire attention en jardinant ses arbustes, en coupant ses Thuyas ou en participant aux vendanges…

Alors en été protégez-vous, et protégez vos animaux !

Découvrez nos autres articles sur le sujet :

Partagez
Les produits sélectionnés par notre rédacteur