Votre chien boit plus, et urine plus, et votre vétérinaire vous parle de PUPD ou polyuro-polydipsie. De quoi s’agit-il ? A quoi est due une polyuro-polydipsie ? Est-ce que la polyuro-polydipsie est grave ? Comment traite-t-on une polyuro-polydipsie ? Dogteur vous propose d’en savoir plus sur ce sujet pour pouvoir réagir en conséquence si votre chien en était atteint…

Qu’est-ce que la polyuro-polydipsie chez le chien ?

Comme son nom l’indique, la polyuro-polydipsie est le fait de boire plus (de poly= plusieurs et dipsie=soif en grec) et d’uriner plus (polyurie), sachant qu’uriner plus est une conséquence normale d’une augmentation du volume d’eau bue. On parle en langage vétérinaire de PUPD. Lorsque votre chien a besoin d’uriner plus, il devient parfois malpropre, car il ne peut plus attendre ses sorties habituelles et c’est ainsi que l’alerte est souvent donnée. Lors de polyuro-polydipsie, l’augmentation du volume d’eau bue et du volume d’urine émise sont concomitantes.

A quel moment peut-on parler de polyuro-polydipsie chez le chien ?

On parle de polyuro-polydipsie lorsque votre chien avale plus de 100 ml d’eau par kilo de poids et par jour. Soit pour un chien de 20kg, plus de 2 Litres d’eau par jour.  En effet, un chien en bonne santé boit entre 50 et 70 ml d’eau par kilo de poids et par jour. En fonction de la chaleur et de son activité physique, cette quantité peut atteindre jusqu’à 100 ml d’eau par kilo et par jour. Au-dessus de 100 ml (par kilo et par jour) il y a une anomalie et souvent une polyuro-polydipsie associée. Pour effectuer cette mesure, il est conseillé de se servir d’un verre doseur gradué en ml.

La quantité d’urine émise par jour est évidemment plus difficile à mesurer. Sur des dispositifs prévus à cet effet (en hospitalisation par exemple) on parlera de polyurie à partir de 50ml d’urine émise par kilo de poids et par jour.

Quelles sont les causes d’une polyuro-polydipsie chez le chien ?

Les causes de la polyuro-polydipsie chez le chien sont de deux types :

  • Des causes dites iatrogènes, c’est-à-dire due à la prise de certains médicaments dont l’effet secondaire est la polyuro-polydipsie : c’est le cas pour les traitements avec des corticoïdes, des diurétiques, des progestatifs ou des aminoglucosides qui augmentent la prise de boisson.
  • Sans cause iatrogène, on va rechercher de nombreuses causes possibles comme des Syndrome de Cushing, une maladie d’Addison, un diabète insipide (différent du diabète sucré), un diabète sucré, une insuffisance hépatique, une insuffisance rénale, une pyélonéphrite (infection rénale), un pyomètre (infection de l’utérus), une pancréatite aiguë, un syndrome de Fanconi (dysfonctionnement des tubules du rein notamment observée chez les Basenji), une potomanie…etc.

Les maladies les plus courantes associées à la polyuro-polydipsie chez le chien sont le diabète sucré, l’insuffisance rénale chronique, le Syndrome de Cushing et les médicaments qui augmentent la prise de boisson.

Comment peut-on trouver la cause de la polyuro-polydipsie de votre chien ?

La cause de la polyuro-polydipsie est parfois évidente notamment dans le cas d’un traitement à base de corticoïdes, mais parfois plus difficile à cerner.

Cette recherche se fait au moyen d’un cheminement logique, que le vétérinaire mènera avec l’aide d’analyses biochimiques sanguines mais aussi urinaires (glycémie, urémie, créatininémie, leucocytose, glycosurie, protéinurie pour les plus classiques dans un premier temps) et notamment avec la mesure de la densité urinaire. Celle-ci est anormale lorsqu’elle est inférieure à 1030, toujours dans le cas d’un volume d’eau bue de plus de 100 ml par kilo de poids et par jour.

Certaines maladies moins courantes (cystadénocarcinome, globulopathies…) vont demander plus de recherches et d’analyses complémentaires.

La polyuro-polydipsie peut-elle être normale chez le chien ?

Oui dans l’absolu, une polyuro-polydipsie peut être normale chez le chien : en effet votre chien peut boire plus pour des raisons physiologiques, et de ce fait, il peut également uriner plus. On parle de raisons physiologiques dans le cas d’une augmentation de la température extérieure ou d’une augmentation de de son activité physique. Mais votre chien peut également boire plus s’il a mangé quelque chose de trop salé ou de sec, alors qu’il a une ration humide habituellement, c’est-à-dire des boites de pâtée ou des sachets…

La plupart du temps, cette augmentation de boisson ne va pas créer de polyurie associée car l’organisme de votre chien a besoin de cette eau supplémentaire. En cas de doute néanmoins. et pour être sûr que la polyuro-polydipsie de votre chien est normale, le vétérinaire peut mesurer la densité urinaire. Si votre chien boit plus de 100 ml d’eau par kilo de poids et par jour mais que sa densité urinaire est mesurée au-dessus de 1030, sa polyuro-polydipsie n’est pas pathologique.

Comment faire disparaître la polyuro-polydipsie de votre chien ?

La disparition de ce syndrome de polyuro-polydipsie passe par l’identification et le traitement de la cause. C’est donc votre vétérinaire qui pourra prescrire les médicaments adaptés en fonction, mais aussi diverses mesures comme des rations alimentaires adaptées ou des compléments alimentaires actifs comme par exemple en cas d’insuffisance rénale ou de diabète.

Mais pour accompagner ce processus plus confortablement pour vous et votre chien, vous pouvez mettre en place des aménagements pour qu’il ne se sente pas « en faute » s’il doit faire à la maison : ce sont des alèses ou des toilettes  pour chien pour qu’il puisse se soulager.

La polyuro-polydipsie n’est pas une maladie, c’est un syndrome (groupe de symptômes), c’est-à-dire le signe d’un dysfonctionnement qui peut être lié à une maladie. Si votre chien boit au-dessus de 100 ml d’eau par kilo (de son poids) et par jour, il faut appeler votre vétérinaire et rechercher avec lui la cause de cette anomalie… la rapidité de la détection permet en effet de guérir certaines maladies qui seront en effet prises à temps !

Découvrez d'autres articles similaires