Le repos et le sommeil du chiot

Dr Muriel Alnot 26 août 2019 8177 0 Laisser un commentaire
Partagez
Le repos et le sommeil du chiot

Le sommeil du chiot est primordial, mais comment savoir si son temps de sommeil est le bon, s’il dort suffisamment, trop, pas assez… ? Les durées et la qualité du sommeil sont de bons indicateurs de sa santé, et parfois aussi les seuls symptômes de certaines maladies du chiot.

Le temps de sommeil chez le chien varie avec l’âge

Le jeune chiot dort jusqu’à 98% de son temps ! Autant dire qu’au début, votre chiot dort tout le temps, mais pas en continu. Sachant qu’en moyenne un chien adulte dort 10 à 15h par jour, sauf s’il a quelque chose de particulier à faire, cela donne pour le temps de sommeil du petit chiot plus d’une vingtaine d’heure par jour, réparties en plusieurs fois. Et cette durée de sommeil ré-augmentera à nouveau chez le vieux chien.

Ce temps passé à dormir lui permet de grandir et de mémoriser les acquis des temps d’éveil.

Le sommeil du chien comporte des phases alternant rêves et sommeil profond

On suppose que le chien rêve, comme nous, mais d’histoires de chien bien sûr... Etant donné qu’il ne peut pas le confirmer, nous supposons que les phases visibles d’agitation (mouvement d’yeux sous les paupières, agitation des membres, petits cris…) sont des phases de rêve, ou peut-être de cauchemars qui sait ? En tout cas, aucun chien n’a montré un niveau de stress plus élevé en rêvant beaucoup ou l’étude reste à faire…et nos chiens n’ont peut-être pas de cauchemars. Chez le chiot, la phase « rêve » est de 90% de la totalité du sommeil pour 10% seulement de sommeil profond. Chez l’adulte, la phase de rêve tombe à 40% environ et la durée totale du sommeil à 50-60% de son temps environ.

La fréquence et la durée des phases de sommeil est en relation avec la race et la taille de votre chiot : pour un petit chien, on observe de petites phases de rêve et pour le grand chien c’est l’inverse.

La qualité de son sommeil dépend à la fois de son état de santé et de son niveau de bien être comme du confort de son lieu de couchage.

Le sommeil anormal du chien

Deux phases de sommeil existent

Des traceurs d’activité ont permis de commencer à étudier la qualité du sommeil chez le chien :

  • Le sommeil dit « profond » (appelé aussi NREM, pour « non-rapid eye movement ») est une phase de récupération, qui favorise la croissance, où le chien respire notamment plus lentement ;
  • Alors que les phases où l’on observe des mouvements, dites de sommeil « paradoxal » (ou encore REM, pour « rapid eye movement ») comprennent des phases d’activité cérébrale correspondant aux rêves chez l’être humain, servant probablement à la mémorisation des apprentissages.

Ces phases ont des durées régulières, cinq à six minutes de sommeil paradoxal toutes les demi-heures à 45 minutes de sommeil profond pour un chien moyen à grand, à quelques secondes toutes les dix minutes pour un tout petit chien !

Si votre chien dort beaucoup plus longtemps

Sans autre symptôme, il peut être atteint de dépression, avec d’autres symptômes, il s’agit probablement d’une maladie qui l’affaiblit ou dérègle son temps de sommeil (hypothyroidie par exemple). Les chiens narcoleptiques existent (ils font des crises de sommeil incontrôlables de quelques secondes à 30 minutes), mais ils sont heureusement rares : leur sommeil est excessif durant le jour, accompagnée de « crises » d’endormissement, où ils peuvent littéralement « tomber » endormis et fragmenté la nuit…

Si votre chien dort beaucoup moins longtemps

Il peut souffrir de maladie générant de la douleur, de l’inconfort ou du stress, il peut également être hyperactif (c’est un trouble du développement où l’on a l’impression que le choit ne s’arrête jamais).

Si votre chiot s’endort brutalement en pleine activité, pas d’inquiétude, cela peut se produire, le chiot peut se laisser surprendre par une petite fatigue et s’il s’endort n’importe où, c’est plutôt le signe qu’il est à l’aise partout…

Comment installer le lieu de couchage de votre chiot ?

Au départ, à l’adoption, et les jours qui suivent, entre une petite semaine et quinze jours, il faut qu’il dorme à côté de vous.

Mettez-le :

  • dans votre chambre dans un panier à côté de vous par exemple, ou en cage (elle deviendra la chambre que vous pourrez emporter partout (attention, un chiot ne retient d’uriner que quelques heures la nuit… environ 4 à 5 heures à deux mois) ;
  • ou à défaut, avec un autre chien dans une autre pièce, il deviendra son « parent de substitution » apaisant ;
  • voire dormez sur le canapé du salon dans la même pièce que lui, si vous ne voulez pas lui donner l’habitude de votre chambre.

ADAPTIL JUNIOR 46,5 CMVous avez entendu l’inverse depuis toujours ? Alors pensez que la rupture du lien de votre chiot avec sa mère est un passage difficile qu’il ne doit pas vivre seul. Les premières nuits sont souvent synonymes de pleurs le soir et la détresse de votre chiot est parfaitement normale les premières nuits, il ne doit pas se sentir abandonné : prévoyez d’emblée de l’aider avec la copie de synthèse de la phéromone d’apaisement de sa mère, contenue dans Adaptil Calm en collier junior et/ou dans le diffuseur. C’est bien plus efficace qu’un tissu avec l’odeur de sa mère (car l’action d’Adaptil va se prolonger) et bien plus rassurant que votre odeur à vous, car soyons logiques, au départ, il ne vous connait pas.

TRIXIE BE NORDIC COUSSIN FÖHR BLEU FONCÉ 70 X 50 CMIl lui faut donc un endroit bien adapté, car il va y passer tout son temps. Choisissez-lui un couchage confortable car c’est grâce également au confort matériel que la qualité de son sommeil sera optimale. Pensez que votre chiot doit avoir un endroit rassurant, c’est-à-dire un peu à l’écart, où il ne sera pas dérangé. Il faut donc éviter de le mettre en plein passage : les entrées et couloirs, les centres de pièce sont fortement déconseillés. Si vous prévoyez également une niche pour le jardin, mettez là à l’abri du vent et de la pluie, plutôt tournée vers la maison que vers la rue… ce n’est pas le poste de garde mais le lieu de repos.

Dr Muriel Alnot, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur