Le diabète chez le chien et le chat

Dr Muriel Alnot 26 novembre 2018 68 0 Laisser un commentaire
Partagez
Le diabète chez le chien et le chat

Par diabète, on entend habituellement diabète sucré… C’est-à-dire une maladie de la régulation du niveau de sucre dans le sang. Mais il existe plusieurs types de diabète : historiquement les médecins distinguaient un diabète dit insipide (c’est-à-dire qui n’a pas de saveur) et un diabète sucré en goûtant les urines des malades. Puis la médecine a distingué également un diabète « rénal » qui fait aussi référence à la présence de sucre dans l’urine mais dont l’origine est une maladie rénale alors que le diabète dit « sucré » est une maladie liée à un déficit relatif ou absolu en insuline. 

Qu'est-ce que le diabète sucré chez le chien et le chat ? 

C’est une maladie « endocrinienne », c’est-à-dire une maladie résultant d’un mauvais fonctionnement de glandes productrices d’hormones, ici l’insuline. Elle se traduit par une élévation anormale du taux de glucose dans le sang

Lors de la digestion, l’organisme de votre animal transforme les glucides qu’il a absorbés en sucres simples, comme le glucose. Puis le glucose est utilisé par les cellules qui l’absorbent grâce à l’insuline comme « carburant ». L’insuline évite également que le foie ne libère dans le sang une trop grosse quantité du glucose qui a été absorbé. 

Quand l’insuline manque ou diminue, la concentration du glucose dans le sang augmente et un diabète (sucré) peut apparaître. Cette maladie se manifeste toujours par une augmentation du taux de glucose dans le sang (glucosurie), une augmentation de la prise de boisson (polydipsie) et de l’émission d’urine en conséquence (polyurie) ainsi qu’une augmentation de la prise alimentaire (polyphagie). Bref, votre animal boit plus, mange plus et urine plus… Ses urines peuvent même être « collantes » car littéralement très sucrées…

D’autres symptômes peuvent apparaître selon le type de diabète :

  • Un diabète dit juvénile ou diabète de type I : cette forme touche les jeunes chiens. Il s’agit d’un défaut important de sécrétion de l’insuline par le pancréas qui apparaît très tôt. C’est une forme assez rare chez le chien. 
  • Un diabète dit « gras » ou diabète de type II : cette forme est la plus courante, elle résulte d’un défaut d’action de l’insuline alors que son taux dans le sang est normal ou augmenté. Les animaux atteints peuvent devenir obèses. Elle apparaît le plus souvent à partir de 6 ans. 
  • Le diabète dit « maigre » ou diabète de type III : cette forme est l’évolution d’un diabète de type II. Les cellules responsables de la sécrétion de l’insuline sont comme épuisées d’avoir essayé de secréter toujours plus d’insuline mais celle-ci ne fonctionne pas. Son taux d’insuline dans le sang finit par baisser. On observe à terme des lésions oculaires (cataracte) des infections urinaires, des vomissements…la plantigradie est typique chez le chat diabétique (il marche sur ses jarrets). L’animal finit dans le coma, amaigri et déshydraté… 

Ces deux dernières formes peuvent aussi être la conséquence de certaines maladies du pancréas (inflammation, fibrose, tumeur, toxiques etc) 

Comment différencier une crise d’hyperglycémie, d’une crise d’hypoglycémie chez l’animal ? 

L’hyperglycémie (taux de glucose dans le sang supérieur à la norme) peut se traduire par les symptômes suivants : 

  • Fatigue, somnolence
  • Soif intense 
  • Amaigrissement malgré un appétit conservé 
  • Besoin fréquent d'uriner 

Une hyperglycémie permanente est un syndrome caractérisé par des :

  • Nausées, vomissements, 
  • Douleurs abdominales. 
  • Respiration rapide. 
  • Coma : perte de conscience 
L’apparition de ces signes nécessite une hospitalisation d’urgence. 

On parle de crise d’hypoglycémie lorsque l’état de l’animal se dégrade brutalement : on observe alors :

  • Fatigue anormale 
  • Tremblements 
  • Pertes d’équilibre ou chutes 
  • Troubles de la vision 
  • Désorientation 
  • Crises convulsives 

Lors d’une crise d’hypoglycémie, il est important de réagir rapidement avec le traitement prescrit ou d'appeler son vétérinaire pour une hospitalisation d’urgence. 

Quels sont les animaux prédisposés au diabète ? 

Les individus obèses sont plus à risque que les autres. 

  • Tous les chats peuvent devenir diabétiques mais la race birmane semble la plus touchée, tout comme les chats mâles castrés de toutes races. 
  • Chez le chien, les femelles et notamment les femelles non stérilisées, semblent plus touchées : 2 à 3 fois plus fréquemment que les mâles... Certaines races canines sont prédisposées : Spitz Loup, Caniche, Samoyède, Teckel, Shipperke, Berger Finnois de Laponie, Malamute d'Alaska, Schnauzer Nain, Chow-Chow, Beagle, Cairn Terrier, Cocker Anglais, Doberman, Labrador Retriever, Puli, Golden Retriever, Pinscher Nain, Bobtail, West Highland White Terrier (Westie)

Certains médicaments (corticoïdes, progestatifs, oestrogènes,…) peuvent favoriser l’apparition d’un diabète sucré, mais une sécrétion anormale par l’organisme de diverses hormones hyperglycémiantes peut également en être responsable : cortisol, hormones thyroïdiennes, hormone de croissance, adrénaline etc. 

Comment diagnostiquer un diabète chez son animal ?

AlphaTRAK 50 bandelettes de dosagePlusieurs possibilités peuvent être envisagées par votre vétérinaire pour confirmer la présence d'un diabète sucré, notamment en pratiquant des analyses de sang et urinaires (utilisation de bandelette urinaire). 

Lorsque la quantité de glucose contenue dans le sang est en-dessous de 0,5 grammes par litre de sang, on parle d’hypoglycémie. Et lorsque la quantité de glucose dans le sang est supérieure à 1,8 g/l on parle d’hyperglycémie

Bien que l’hyperglycémie soit un élément important du diagnostic, l’hyperglycémie seule ne permet pas de porter un diagnostic de diabète sucré. L’observation des symptômes et selon les cas, une échographie abdominale pourra permettre de compléter le diagnostic. 

Quelle est la durée de vie d'un animal diabétique ? 

L’espérance de vie d’un animal diabétique peut être la même que celle d’un animal non diabétique. 

Néanmoins : 

  • Le traitement médical doit être adéquat. 
  • Le suivi de santé doit être régulier et rigoureux. 
  • L’hygiène de vie doit être en adéquation avec la maladie (pas de prise de poids et de l’exercice). 
Cette maladie nécessite une bonne compréhension et un investissement très important du propriétaire. 

En quoi consiste le traitement contre le diabète ? 

Les chiens et chats diabétiques ont besoin d’un traitement à vie, qui utilise à la fois une approche alimentaire et l’administration d’une insuline spécifique vétérinaire. L’objectif du traitement n’est pas de restaurer une glycémie fixe et normale, mais de redonner une qualité de vie correcte à l’animal en limitant l’impact de la maladie. Un diabète ne se guérit pas, mais il se stabilise, il se contrôle. 

Plusieurs types d’insuline sont disponibles : « rapide », « lente », « semi – lente ». 

Elle est en général injectée une à deux fois par jour, si possible à 12 heures d’intervalle. 

Le vétérinaire détermine la dose moyenne efficace qui diminue l’hyperglycémie sans risquer une hypoglycémie. Souvent il est nécessaire d’hospitaliser l’animal pour ajuster au mieux ce dosage en réalisant une « courbe de glycémie » : le taux de glucose dans le sang est mesuré toutes les heures en prélevant une petite goutte de sang à l’oreille. 

Quels sont les outils d’une bonne gestion du diabète sucré chez son animal ?

Des stylos injecteurs VETPEN permettent d’administrer ensuite l’insuline plus facilement lorsque l’animal rentre chez lui. La surveillance sera également facilitée par l’usage d’un glucomètre.

Stylo Injecteur Caninsulin Vetpen  AlphaTRAK 2 Glucomètre

L'utilisation du glucomètre permet de mesurer le taux de glycémie de l'animal facilement à domicile et de façon plus juste. En effet, la manipulation par le vétérinaire (notamment chez le chat) peut provoquer un stress à l'origine d'une augmentation brutale de la glycémie. Ce stress disparaît quand les mesures sont effectuées dans un environnement familier, par des personnes de confiance.

Attention, ne modifiez pas vous-même le traitement selon les résultats des mesures sans l’avis de votre vétérinaire ! 

Comment réaliser le dosage d'insuline ? 

Il suffit d'une goutte de sang, prélevé au moyen d’une aiguille ou d’un stylet en piquant la peau. 

Quelle alimentation choisir pour un animal diabétique ?  

Le régime alimentaire est primordial. Des aliments spécifiques permettent de s’adapter facilement aux besoins du chien ou du chat malade en limitant les fluctuations du taux de glycémie après le repas. Les friandises sont évidemment à proscrire ! 

Le chien et le chat obèses doivent maigrir, mais pas trop vite ; le chien ou le chat trop maigre doivent grossir. Un exercice régulier et peu intense (marche) est recommandé. La stérilisation des chiennes entières est nécessaire : en effet, la présence de progestérone interfère dans la sécrétion d’insuline et le diabète est alors encore plus difficile à maîtriser.

Dr Muriel ALNOT, vétérinaire​ et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur