La giardiose chez le chien et le chat

Dr Muriel Alnot 27 décembre 2018 1354 0 Laisser un commentaire
Partagez
La giardiose chez le chien et le chat

Votre chien ou votre chat a une diarrhée qui ne passe pas ? Il maigrit alors qu’il mange bien ? Il est peut-être atteint de giardiose… et vous risquez d’être contaminé !

La giardiose est une zoonose, c’est-à-dire transmissible à l’homme

La giardiose est une maladie parasitaire digestive due à un protozoaire, Giardia Duodenalis, qui touche les chiens et les chats mais aussi d’autres mammifères comme l’être humain. Elle est aujourd’hui reconnue comme un problème de santé publique dont la source peut être les animaux domestiques comme les carnivores de compagnie mais aussi des animaux de rente (des bovins par exemple).

La giardiose touche-t-elle tous les chiens et chats ?

Cette maladie atteint surtout les jeunes animaux, surtout entre l’âge de 3 semaines (à partir du sevrage alimentaire) et l'âge de 2 ans. Elle atteint entre 4% et 10% des chats, entre 36% et 50% des chiots de moins de 6 mois, de 8% à 17% des chiens adultes. Les chenils, les refuges et les élevages sont souvent contaminés.

Quand devez-vous suspecter la giardiose chez votre animal ?

Les symptômes de cette maladie sont variables mais le plus souvent, ils sont digestifs.

  • La forme la plus courante est bénigne mais souvent chronique et se traduit par des selles pâteuses à liquides, parfois décolorées, des amaigrissements ou des retards de croissance…
  • La forme aiguë est plus rare mais aussi plus grave : la diarrhée est profuse (aqueuse et importante) associée à une douleur abdominale.

Comment être sûr de l’existence de la giardiose ?

Le diagnostic est difficile car les signes sont peu spécifiques (ils sont très courants). Une diarrhée chronique et intermittente chez un jeune chien ou chat récemment sorti d’un élevage, demande que l’on se pose la question. Cependant il faut faire la différence avec d’autres maladies digestives (entérites, soucis de malabsorption-maldigestion ou encore insuffisance pancréatique).

Certains examens des selles notamment sont parfois nécessaires. L’examen au microscope demande une bonne expérience, mais des tests enzymatiques ou PCR (de l’anglais Polymerase Chain Reaction) permettent de vérifier de façon certaine ces hypothèses.

Est-ce risqué de côtoyer un animal atteint de la giardiose ?

Giardia Duodenalis se présente sous deux formes : une forme mobile (le trophozoïte) et une forme inerte (mais vivante) le kyste. Les animaux se contaminent en avalant des kystes rejetés par les animaux atteints : par exemple en buvant de l'eau ou en léchant le sol, des gamelles ou le poil d’un congénère contaminé... Et donc pour l’humain en portant à sa bouche la main qui a caressé l’animal malade (qui avait des kystes sur son poil : lui-même par léchage…)

L'ingestion d'une dizaine de kystes suffit pour contaminer un chien. En six à huit jours, les kystes sont avalés, digérés et de nouveaux kystes sont excrétés. Ce sont les formes actives (trophozoïtes) qui se fixent sur la muqueuse digestive à ses dépens et se reproduisent en formant de nouveaux kystes éliminés avec les selles.

Les jeunes animaux malades sont les plus contagieux car ce sont eux la source majeure des kystes. Attention, certains animaux sont porteurs latents, c’est-à-dire sans être malades, pendant de très longues périodes, notamment des adultes de plus d’un an, et ce sont eux qui permettent au parasite de survivre.

Comment soigner la giardiose chez votre chien ou chat ?

En pratique, le traitement est difficile quand la maladie est chronique. Il fait généralement appel à l’utilisation d’antiparasitaires comme le métronidazole ou le fébendazole.

Le choix de la molécule est fait avec le vétérinaire en fonction de la rapidité d’action mais aussi de la recontamination possible.

La dose prescrite sera importante ainsi que les différences d’action de chaque molécule (différences métaboliques). Parmi les médicaments utilisés on trouve les médicaments Dolthène ND, Drontal P ND, Panacur ND Stomorgyl ND

DoltheneDrontal Panacur

Si votre animal n’est pas seul, il faut traiter (comme en élevage ou en refuge) tous les animaux car les non malades peuvent être des porteurs asymptômatiques (sans signes donc).

Un bon traitement n’est efficace que si des mesures d’hygiènes sont associées : Il faut donc également désinfecter la maison ou les locaux d’élevage, par exemple en en nettoyant quotidiennement les sols en béton et les gamelles, en éliminant les excréments rapidement, en mettant en place un « vide sanitaire » c’est-à-dire en laissant vides les pièces ayant hébergé les animaux atteints et contrôler régulièrement l’état parasitaire de tous les animaux.

Pendant le traitement, vous pouvez aider votre animal avec des traitements symptomatiques de la diarrhée, nous vous en avons choisis quelques uns :

Fiberact pour chien et chat 100 gWamine Flore Equilibre 30 gelulesOralade Hydrate+ Chien 400 ml

  1. Fiber act pour stopper rapidement la diarrhée
  2. Wamine Flore equilibre pour aider le tube digestif à assimiler au mieux les aliments
  3. Et pour un jeune chien amaigri et affaibli, l’Oralade plus

Dr Muriel Alnot, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur