La gestation de la chienne

Dr Muriel Alnot 13 juin 2018 382 0 Laisser un commentaire
Partagez
La gestation de la chienne

La gestation est la période pendant laquelle la femelle porte ses petits dans son utérus. Elle dure de la nidation de « l’œuf » jusqu’à la mise bas. Chez les mammifères, la gestation est dite vivipare car les petits se développent dans le ventre par opposition à ovipare c’est-à-dire lorsque les petits sont en quelque sorte « pondus » dans des œufs !

La chienne porte ses petits pendant presque deux mois et demi

La durée de la gestation est de 58 à 72 jours : c’est à dire en moyenne 9 semaines.

Cette durée est établie par rapport à la date de saillie. En pratique, l’on considère qu’elle débute lors de la saillie et dure jusqu’à la mise-bas. Mais il existe des variations si l’on compte les jours depuis la date de l’ovulation. En effet les spermatozoïdes du mâle peuvent rester vivants jusqu’à 10 jours dans l’utérus de la chienne !

La gestation est alors comprise entre 62 jours pour les races de petit format et 64 jours pour les races de grand format.

Pour établir la date du terme avec précision, il faut réaliser un examen par échographie à partir du 25ème jour et avant le 30ème jour de gestation.

Comment savoir si votre chienne est vraiment gestante ?

En être sûr est intéressant pour prévoir la mise-bas dans de bonnes conditions et permettre un meilleur suivi de la gestation (gérer les anomalies et les maladies éventuelles).

  • Les changements de comportements ne sont pas des éléments suffisamment fiables pour un diagnostic de certitude car ils peuvent aussi être observés en cas de pseudogestation (fausse gestation parfois appelée grossesse « nerveuse ») mais ils peuvent vous mettre la puce à l’oreille : la chienne est souvent plus calme, plus câline, plus « collante » ou au contraire plus distante, et son appétit augmente.
  • Les modifications physiques ne sont pas non plus suffisamment fiables ou trop tardives : la prise de poids se voit seulement à partir du deuxième mois et l’augmentation du volume de l’abdomen pas avant la 5ème semaine; des modifications de l’aspect des tétines apparaissent (vers le 28ème jour) mais elles existent aussi lors de pseudogestation ; des pertes vulvaires (glaires) qui apparaissent entre le 25-30ème jour peuvent être significatives, mais l’on peut en observer aussi lors de pyomètres (infection de l’utérus = pus dans l’utérus).
  • Pour un vétérinaire expérimenté, la palpation abdominale permet à partir du 21ème jour de gestation de sentir ce que l’on appelle les « ampoules fœtales », correspondant aux embryons. Après le 36ème jour elle devient difficile car il est possible de confondre les fœtus avec les viscères. La palpation redevient possible après le 50ème jour. Elle doit être effectuée doucement, à partir du deuxième mois, mais contrairement à la légende, elle ne provoque pas d’avortement.
  • Une mesure du taux de relaxine dans le sang peut être faite à partir de la 3ème semaine. Ce dosage hormonal est réalisé par le vétérinaire à partir du 21ème voire 25ème jour et doit éventuellement être renouvelé car il y a des « faux négatifs ». Il est donc peu utilisé en pratique. Après le 45ème jour le taux de relaxine diminue dans le sang et le test n’est plus fiable. Attention, il est parfaitement inutile d’acheter en pharmacie le test utilisé chez la femme, car il ne fonctionne pas chez la chienne : elle ne produit pas la même hormone !
  • L’échographie à partir du 25ème jour est la technique de choix qui permet de vérifier la présence de fœtus, parfois à partir du 15ème jour si la machine d’échographie est récente et le manipulateur expérimenté (par la visualisation des vésicules amniotiques). Cet examen permet aussi de vérifier l’état des fœtus (mouvements et parfois d’éventuelles anomalies morphologiques). L’échographie ne permet malheureusement pas toujours de les compter précisément, lorsque leur nombre est élevé, c’est à dire plus de 5 fœtus, souvent sous-estimé lors de cet examen.
  • La radiographie peut être réalisée à partir du 45ème jour car les squelettes des fœtus deviennent visibles (minéralisation) et l’on peut alors les compter plus facilement qu’avec l’échographie. En pratique, on l’utilise plutôt en fin de gestation pour compter le nombre de futurs chiots. Cet examen n’a pas de conséquences nocives sur les chiots car la dose de rayons utilisés n’a pas d’impact (peu de clichés sont nécessaires).

Comment nourrir votre chienne pendant la gestation ?

Le fait que la chienne nourrisse des fœtus ne veux pas dire qu’il faut qu’elle mange pour trois, quatre ou encore moins pour huit… Elle ne doit pas manger trop (ne pas la suralimenter) mais suffisamment et avec un aliment de qualité.

  • Royal Canin StarterNe nourrissez jamais une chienne gestante « à volonté » contrairement à ce qui se pratique pour la chatte.
  • Augmentez le niveau d’énergie après la 6ème semaine de gestation d’environ 10% par semaine avec un aliment « croissance » pour chiot par exemple comme le Royal Canin Starter Baby Dog.
  • Apportez, sur conseil du vétérinaire, une supplémentation en acide folique pendant le premier mois de gestation (pour éviter le risque de fente palatine chez les chiots).
  • La supplémentation en calcium n’est pas nécessaire lorsque l’alimentation est adaptée et peut même être dangereuse (anomalie des chiots, dystocies etc).
  • Nourrissez la chienne selon son état corporel : une chienne obèse doit être surveillée de près, voire être mise au régime avant la saillie, car une trop forte quantité de gras chez la mère peut avoir notamment des conséquences néfastes lors de la naissance des chiots (mauvaises contractions utérines lors de la mise bas). Même si le poids de votre chienne avant la gestation est normal, il donc est important de le contrôler au moins une fois par semaine à partir de la 6ème semaine de gestation.

Que surveiller pendant la gestation de votre chienne ?

  • Une baisse de l’appétit
  • Une apathie (fatigue et absence de réactions)
  • Une hyperthermie (fièvre)
  • Des pertes vulvaires anormales (purulentes ou sanguinolentes)
  • Une haleine qui sent la pomme (toxémie de gestation : dysfonctionnement métabolique)

Ces différents symptômes doivent vous amener à consulter rapidement votre vétérinaire.

Est-il dangereux de vacciner la chienne pendant la gestation ?

Ce n’est pas recommandé mais cependant des vaccins dits « inactivés » (produits à partir de bactéries ou de virus tués) peuvent être utilisés si l’on est obligé de le faire (pour des besoins réglementaires par exemple…).

Est-il possible de vermifuger la chienne gestante ?

Des protocoles existent et sont parfois employés notamment pour lutter contre les larves de toxacara canis (toxacarose) mais en pratique le vermifuge est donné :

  • avant la gestation,
  • pendant les 15 premiers jours de gestation,
  • et 10 jours après la mise bas.

Dr Muriel Alnot, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur