La dysplasie de la hanche chez le chien

Dr Alnot 25 février 2019 393 0 Laisser un commentaire
Partagez
La dysplasie de la hanche chez le chien

La dysplasie de la hanche chez le chien est une maladie de l’articulation qui peut entraîner une douleur importante, mais que l’on peut aujourd’hui prévenir et traiter. La chirurgie n’est pas toujours nécessaire, une bonne « hygiène de vie » est parfois suffisante.

Qu’est-ce que c’est ?

La dysplasie de la hanche provient d’une malposition de l’articulation avec, à plus ou moins long terme, une inflammation et des lésions dégénératives des cartilages, des ligaments et même de l’os. Souvent l’arthrose s’installe, entraînant une boiterie et des douleurs pour votre chien.

La dysplasie de la hanche chez le chienQui sont les chiens touchés ?

Ce sont les chiens de grande race. Mâtin de Naples, Dogue de Bordeaux, Berger allemand, Labrador, Golden retriever, Rottweiler, Bulldog anglais… La dysplasie de la hanche atteint malheureusement aussi les races de plus petit standard : Caniche, Cocker, Épagneul breton, Springer.

Pourquoi un chien est-il dysplasique ?

Parce qu’il est porteur des gènes prédisposant à cette maladie. Les animaux dysplasiques doivent et sont en général interdits de reproduction pour cette raison… Mais comme tous les animaux porteurs n’expriment pas la maladie, son éradication est difficile.

En outre, d’autres causes peuvent favoriser son apparition : une activité physique trop intense, une croissance trop rapide ou encore une prise de poids trop rapide due à une alimentation trop riche.

Quand penser à la dysplasie ?

Les signes sont très variés ou nuls.

Sur les jeunes chiens, le balancement des hanches ou le « saut » comme un lapin, la boiterie (sans poser la patte correspondante) sont très fréquents.

Votre chien ne bouge plus, il est anormalement calme, refuse de monter l’escalier ou dans la voiture.

Si vous avez un doute, notamment au sujet d’un jeune chien, consultez vite, car les méthodes possibles pour ne pas laisser se dégrader l’articulation sont connues.

Comment être sûr que votre chien est atteint ?

Vous pouvez observer ses postures et sa façon de se déplacer, mais c’est avec votre vétérinaire, s’il en a l’habitude, que se fera le diagnostic. Il est en général réalisé par un vétérinaire spécialisé par un examen orthopédique et radiographique sous anesthésie.

Comment se soigne la dysplasie de la hanche chez le chien ?

Les traitements sont adaptés au cas de votre chien.

  1. Il suffit parfois d’adapter l’alimentation pour lui garder un poids de forme léger
  2. Il faut également qu’il puisse réaliser des activités physiques adaptées et raisonnables
  3. En cas de douleur, on donne des antalgiques sur de plus ou moins longues périodes (prescription sur ordonnance)
  4. Enfin, lorsque c’est inévitable, la chirurgie s’impose. Une des techniques courantes est la double ostéotomie du bassin pour les jeunes chiens, ou encore l’exérèse de la tête du fémur quand l’animal est plus âgé et a mal. La prothèse de hanche reste rare étant donné son coût.

Comment vivre avec un chien dysplasique ?

Dysplasie ne rime pas avec euthanasie. De nombreux cas sont sans boiterie (c’est-à-dire douleur). Une activité physique raisonnable, c’est-à-dire, sans impulsivité ou en limitant son intensité, une alimentation équilibrée pour éviter le surpoids et éventuellement des traitements de physio ou d’aquathérapie sont des moyens efficaces d’éviter l’aggravation.

Dr Alnot, vétérinaire et rédactrice

Les produits sélectionnés par notre rédacteur